LA BATAILLE CONTINUE, L’ESPOIR DEMEURE
Plus de 400 observateurs sont présents en turquie pour ces élections.

LA BATAILLE CONTINUE, L’ESPOIR DEMEURE

19 mai 2023
Catégorie(s) :

Élections en Turquie

Les élections présidentielles et législatives en Turquie sont des échéances décisives pour l’avenir démocratique, social et laïc du pays et sont particulièrement importantes dans le contexte de guerre et de tensions dans lequel le monde est plongé. Le Parti Communiste Français les suit avec une grande attention. Des élus et militants ont, à cet égard, été dépêchés en Turquie pour observer les opérations électorales.

Mardi matin, une tendance se dégageait, après une longue attente : un second tour sera organisé pour l’élection présidentielle, tandis que le parti du président Erdogan, l’AKP, recule tant en pourcentage qu’en nombre de députés. Il ne pourra compter sur une majorité parlementaire qu’à la faveur du soutien de son allié d’extrême droite, le MHP.

Le président sortant a tenté de préempter la victoire dans un discours à ses militants où il a, de nouveau, assimilé l’opposition au terrorisme. Pourtant, la mobilisation exceptionnelle du peuple de Turquie, la participation record, des femmes et des jeunes - 6 millions de primovotants - a permis de porter l’opposition à un niveau électoral inédit depuis l’accession au pouvoir de l’AKP. Cette mobilisation est d’autant plus remarquable qu’elle fait suite à une campagne inéquitable où le gouvernement a usé d’une presse aux ordres et des moyens de l’Etat à son profit. Le PCF salue cette mobilisation exceptionnelle et la campagne menée par le Parti vert de gauche, le HDP et ses alliés.

Elle témoigne également de l’exaspération de la population face à la vie chère, au chômage et à l’élimination progressive des droits sociaux restants. Elle traduit la volonté d’une jeunesse déterminée à refuser l’intégrisme religieux en s’appuyant sur des fondamentaux laïcs et républicains. Surtout, elle s’est nourrie de la volonté de s’opposer à un régime autoritaire broyant les mécanismes démocratiques et les aspirations des peuples de Turquie, au premier rang desquels se trouvent les Kurdes, dans un climat de guerre civile pesant.

Neuf jours décisifs nous séparent du second tour au cours desquels Recep Tayip Erdogan peut encore être battu. Le Parti Communiste Français se tient aux côtés de l’ensemble des forces démocratiques, du HDP et de ses alliés dans ce combat de la plus haute importance. Il est et demeurera vigilant quant au bon déroulement de cette campagne de second tour. Il est et demeurera solidaire de l’ensemble des démocrates et forces de progrès en Turquie.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LES PAS TRIOMPHANTS DE MANOUCHIAN

Panthéonisation Missak Manouchian a intégré mercredi le temple républicain, avec son épouse Mélinée, quatre-vingts ans après avoir été fusillé par les nazis. Avec lui, c’est toute la Résistance communiste et étrangère qui se voit honorée...

LE LIEN PARTICULIER DES COMMUNISTES AUBOIS AVEC CET ÉVÉNEMENT

Outre la cérémonie officielle organisé par L’ANACR devant le monument de la Résistance et de la déportation à Troyes, où la fédération de l’Aube a déposé une gerbe, les communistes aubois ont souhaité s’inscrire dans...

EXPOSITION

Missak MANOUCHIAN à la Fédération de l’Aube du PCF Jusqu’au 9 mars du lundi au vendredi de 10H à 18H

CHAROGNE

Épilogue du feuilleton Bygmalion. L’histoire d’une campagne électorale qui a coûté beaucoup trop cher pour un candidat dont la Justice dit qu’il ne pouvait ignorer une telle sortie de route. L’histoire d’une élection coup de...
1 2 3 305

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram