CENT JOURS

CENT JOURS

28 avril 2023
Catégorie(s) :

La France a retenu son souffle, le président de la République allait déclarer… Ben rien, en fait. Treize minutes au total. On aurait pu s’attendre à ce qu’une personne disant « comprendre la colère du peuple » prenne l'apaisement par les cornes. Au lieu de cela, un chapelet de poncifs et de vieilles ficelles de rhétorique politique, d'où il appert qu'il continuera coûte que coûte sa besogne au service des marchés financiers qui l’ont choisi et soutenu. Retour d'ascenseur.

Les associations caritatives sont unanimes pour souligner l’urgence de la situation de pauvreté de millions de nos concitoyens, avec plus de 30% de hausse de la fréquentation des permanences du Secours Pop’, des Restos du Coeur, des Banques alimentaires et de la Croix-Rouge. Pas un mot de Macron. On nous dit aujourd’hui que l’inflation s’accentuera jusqu’au mois d’août et que Bruno Le Maire se décarcasse à coups d'injonctions, aussi fulminantes que lettres mortes, aux groupes qui en profitent pour augmenter leurs marges.

L'annonce des « Cent jours » a beaucoup étonné. Faute de fond, on s'est attaché à la forme : à cette période où Napoléon, évadé de l’île d’Elbe, reprit le pouvoir du 20 mars au 22 juin 1815 et qui se termina à Waterloo. Aragon en a fait une époustouflante fresque romanesque*. « Au bout du compte, il n'y a que la défaite. […] Napoléon revient, mais c'est un mythe usé, un homme au bout de sa course, vers quoi court-il ? Vers quel abîme nouveau ? ». Inquiétante référence d'un président qui se croit roi à un empereur qui a mis un continent à feu et à sang, et réussi, comme lui, à coaliser contre lui l'ensemble de ses adversaires. Waterloo, morne pleine… Macronléon, prends garde !

* La Semaine Sainte. Pour moi, son meilleur roman. Avis non partagé par les spécialistes. Tant pis.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LE SURSAUT RÉPUBLICAIN, ENFIN !

Législatives Par Camille Lainé Coup de tonnerre dimanche dernier, alors que tous les sondages depuis les résultats du 1er tour annonçaient le RN premier voire même avec la majorité absolue, c’est le Nouveau Front Populaire...

L’HONNEUR DES ÉLECTEURS DE GAUCHE ET LES CAFOUILLIS DE F. BAROIN !

Second tour des législatives - Aube Une fois de plus, les électrices et électeurs de gauche de l’Aube se sont déplacés massivement ce dimanche pour faire barrage à l’extrême droite. Cette fois ci, ce sont...

IMPROBABLE PEU IMPOSSIBLE

Au-delà de l’apparent renversement entre les résultats du premier et du second tour des législatives, une ligne de force s'est dégagée : le rejet viscéral de la figure présidentielle et de sa politique brutale, pour...

PLUTÔT HITLER QUE FABIEN ROUSSEL

Par Cerise La vague brune du 30 juin a malheureusement fait tomber de nombreux députés de gauche dès le premier tour des législatives dont Fabien Roussel. Cette défaite a été commentée de nombreuses fois, à...
1 2 3 348

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram