LE MJCF CONTRE LA PRÉCARITÉ MENSTRUELLE

LE MJCF CONTRE LA PRÉCARITÉ MENSTRUELLE

21 avril 2023
Catégorie(s) :

Aujourd’hui, 7% des étudiantes subissent la précarité menstruelle, et cela contraindrait 130 000 lycéennes à rater régulièrement les cours pour cette même raison. La précarité menstruelle existe, et persiste encore aujourd’hui en France.

Par Eléa De Almeida, Jeune Communiste de Troyes

Elea cmjn

Personne ne devrait être empêché d’étudier à cause des règles. La santé des femmes doit passer avant tout. C’est pourquoi, l’installation de distributeurs de protections périodiques dans chaque collège et lycée de l’Aube apparaît comme étant une évidence, qui garantirait la santé, et l’accès à l’éducation pour toutes et tous. C’est une démarche favorisant l’accès rapide, facile, et équitable à toutes les étudiantes, au même titre que le papier toilette par exemple. Ce dispositif contribue également à lutter contre le tabou des règles ainsi que toutes les problématiques autour des menstruations : précarité menstruelle, lutte contre l’absentéisme scolaire ou encore qualité de vie au travail.

Le lycée Édouard Herriot est l'un des premiers établissements scolaires à avoir instauré ce dispositif dans l’agglomération troyenne. D’autres villes françaises comme Montreuil et Grigny avec des maires Communistes, proposent ces dispositifs dans les milieux carcéraux, les hôpitaux, les piscines et restaurants par exemple… À Troyes, c’est l’intervention de la conseillère municipale communiste, Anna Zajac qui a permis l’installation de distributeurs gratuits dans les Maisons de quartiers et au CMAS.

Un dispositif facile d’utilisation et accessible pour les établissements scolaires souhaitant s’en procurer, mais qui reste encore tabou, et optionnel.

Les Jeunes Communistes, portent ce projet comme une véritable solution pour lutter contre les inégalités femmes-hommes, l’exclusion sociale et la précarité menstruelle qui s’accroît depuis la crise COVID. C’est pourquoi, elles et ils veulent mettre au coeur de leur combat la lutte féministe, et pousser chaque établissement scolaire présent dans l’agglomération troyenne à instaurer ce dispositif, et ce, à partir du collège.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LES PAS TRIOMPHANTS DE MANOUCHIAN

Panthéonisation Missak Manouchian a intégré mercredi le temple républicain, avec son épouse Mélinée, quatre-vingts ans après avoir été fusillé par les nazis. Avec lui, c’est toute la Résistance communiste et étrangère qui se voit honorée...

LE LIEN PARTICULIER DES COMMUNISTES AUBOIS AVEC CET ÉVÉNEMENT

Outre la cérémonie officielle organisé par L’ANACR devant le monument de la Résistance et de la déportation à Troyes, où la fédération de l’Aube a déposé une gerbe, les communistes aubois ont souhaité s’inscrire dans...

EXPOSITION

Missak MANOUCHIAN à la Fédération de l’Aube du PCF Jusqu’au 9 mars du lundi au vendredi de 10H à 18H

CHAROGNE

Épilogue du feuilleton Bygmalion. L’histoire d’une campagne électorale qui a coûté beaucoup trop cher pour un candidat dont la Justice dit qu’il ne pouvait ignorer une telle sortie de route. L’histoire d’une élection coup de...
1 2 3 305

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram