CE QUI RESTE À L'ORDRE DU JOUR

CE QUI RESTE À L'ORDRE DU JOUR

21 avril 2023
Catégorie(s) :

Attendre une autre décision du Conseil constitutionnel, c'était attendre la mansuétude du loup pour la brebis. Présidés par Fabius, nommé par Hollande et, outre Corinne Luquiens par Bartolone, les sept autres « sages » ont été intronisés par Larcher, Ferrand et Macron. Juppé est de l’aréopage, éclos de la couvée Ferrand, macroniste compulsif. Eh oui, le Juppé contraint en 1995, face à l'ampleur du mouvement social, de retirer son projet de réforme des retraites des régimes « spéciaux ». Leur « sagesse » est tarifée : 13 700 € bruts mensuels (15 000 € pour le président) - cumulables ! - pour, l'exécration sociale chevillée au corps, régurgiter des subtilités casuistiques qui ne sont que poudre de perlimpinpin.

Officiellement, le Conseil constitutionnel, qui veut faire croire à l’existence d’une « soupape de sécurité » permettant de faire appel des lois votées, devrait se prononcer d’un point de vue juridique sur la conformité avec la Constitution. En réalité, il juge politiquement, en corrélation avec les autres sièges du pouvoir, à commencer par la présidence de la République.

Selon un sondage publié par L’Humanité, 83% des personnes interrogées considèrent que « la lutte des classes est toujours une réalité ». Comment pourrait-il en être autrement ? Il y a, d’un côté, les millions de travailleurs et de jeunes mobilisés depuis plus de trois mois et une opinion publique négative. Face à eux, le tandem Macron-Borne et le Medef qui « salue l'engagement du gouvernement ».

Perdre une bataille, n'est pas perdre la guerre. Ce qui reste à l’ordre du jour, c’est d'y aller tous ensemble, une fois pour toutes, pour en finir avec cette réforme. Le monde du travail ne peut et ne doit compter que sur ses propres forces. Ce qui reste à l'ordre du jour, c'est la phrase de Croizat : « Ne […] parlez pas d'acquis sociaux mais de conquis sociaux, car le patronat ne désarme jamais ».

 

Partager l'article :

Les dernières actus

TAXE LAPIN, LA NOUVELLE CAROTTE DU GOUVERNEMENT !

Annonces santé : Par Camille Lainé Gabriel Attal a présenté samedi 6 avril une série de mesures pour soi-disant lutter contre les déserts médicaux et faciliter l’accès au soin. Décidément notre premier ministre est adepte...

UNE TROMPERIE ÉNORME !

Pouvoir d’achat L’inflation continue d’augmenter. Tous les jours chacun peut estimer la perte de son pouvoir d’achat. La tromperie de Bruno Le Maire sur le panier prétendument garanti est énorme. Idem sur le prix de...

NOS AMIES LES FEMMES

Le magazine Femme actuelle vient de publier un classement des villes en fonction de la qualité de vie qu'elles offrent aux femmes sur 4 critères : l’offre de soins spécifiques, la sécurité, le cadre de...
1 2 3 323

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram