LE PCF APPEL À UN NOUVEAU FRONT POPULAIRE !
Léon Deffontaines, Secrétaire national du MJCF entouré de nombreuses et nombreux Jeunes Communistes

LE PCF APPEL À UN NOUVEAU FRONT POPULAIRE !

14 avril 2023
Catégorie(s) :

39e Congrès du PCF

Le 39e Congrès du PCF s’est conclu à Marseille, lundi, par un appel à un « nouveau Front populaire ». « Nous voulons construire une majorité capable de l’emporter, capable de battre l’extrême droite qui menace. Proposons aux Français de sceller un pacte avec eux, de sceller une union autour du projet le plus ambitieux pour notre pays ! » a lancé Fabien Roussel sur la scène du palais du Pharo.

Face aux 700 délégués communistes, quelques minutes après sa réélection comme secrétaire national avec 80,4 % des voix, il a poursuivi « Nous n’avons qu’un seul but : faire gagner la France du travail et du progrès social ». Au sujet de la motion appelant à un « nouveau Front populaire » qui a été adoptée dès le 1er jour du congrès, Fabien Roussel a précisé : « le construire, c’est faire le choix de s’adresser à tous les Français, et d’abord à celles et ceux qui doutent, qui cherchent, qui s’abstiennent, ceux qui manifestent », mais c’est aussi « dire aux forces de gauche, aux forces de progrès, au monde syndical, aux mouvements associatif, social : nous sommes disponibles, ouverts, prêts à travailler ensemble ».

Le secrétaire national du PCF s’est également fait le défenseur d’une « France libre, forte et heureuse » qui remet « au coeur de notre projet le travail, le salaire, la dignité au travail ». Un cap qui se retrouve dans le document d’orientation adopté à 83,1 % et dont l’examen a donné lieu à de nombreux échanges, de la conception du communisme à celle de l’écologie ou encore d’un féminisme en prise avec la « lutte des classes ».

Rassembler au-delà de la Nupes

Quant à la stratégie de rassemblement, la Nupes a été au centre des attentions, ce week-end. D’abord, parce que le rendez-vous marseillais est intervenu à l’issue d’une semaine de tensions, ouverte par la victoire en Ariège d’une candidate socialiste dissidente et hostile à la coalition. Puis avec les déclarations de Fabien Roussel, qui a affirmé que la Nupes était « dépassée » et qu’il fallait « rassembler bien au-delà. »

« On a, d’un côté, un mouvement social sur les retraites soutenu par trois Français sur quatre et, quand on les interroge sur leurs intentions de vote, il n’y en a plus qu’un sur quatre qui dit vouloir voter à gauche, si les législatives avaient lieu demain. Cela devrait nous conduire à penser que la Nupes, même si elle nous a permis d’avoir plus de députés, ne peut pas être simplement un objet de contemplation », a plaidé Ian Brossat. Le porte-parole du PCF invite la gauche à s’inspirer de l’intersyndicale : « Ils sont capables de se rassembler sans qu’aucune de ses composantes n’écrase personne. »

 

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LA GAUCHE ACCROCHE L’ESPOIR AU PERCHOIR ?

Assemblée nationale À l’heure où nous écrivions ces lignes, nous ne connaissions pas l’issue du vote pour la présidence de l’Assemblée nationale, mais en s’entendant sur la candidature du communiste André Chassaigne au Perchoir, la...

LA DÉMOCRATIE MALADE

International - États-Unis La tentative d’assassinat contre l’ancien président des États-Unis le renforce dans son plan de reconquête de la magistrature suprême, au moment où les démocrates présentent un candidat affaibli et une stratégie anti-trumpiste...

« DÛT-IL Y PÉRIR »

Au Moyen-Âge, l'Église qui donnait le rythme du temps de travail, rendait obligatoire le repos dominical pour pouvoir (en fait, devoir) aller à la messe. Et s'y ajoutaient les fêtes religieuses. Et gare à ceux...
1 2 3 350

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram