ÇA VA BIEN ET MÊME PIRE QUE ÇA *

24 mars 2023
par Remi
Catégorie(s) :

Ouf ! « Aucun risque » de contagion. Par un nouveau variant de la Covid ? Vous n'y êtes pas ! C'est le président de la Fédération bancaire Française (FBF) qui le soutient mordicus, suite aux « turbulences » - dixit La Tribune - du secteur bancaire mondial. Bruno Le Maire a confirmé : nos banques, c'est du béton ! Retour aux temps de Tchernobyl ou, plus près, des sornettes lénifiantes du début sur le virus. En langage sans circonvolution, une « turbulence », c'est une faillite. Mais « tout va très bien, madame la marquise… pourtant il faut que l'on vous dise… » que le vénérable Crédit Suisse, une des trente banques au monde considérées comme trop importantes pour les laisser faire faillite, a bu la tasse cinq jour seulement après le début de la crise bancaire en Californie. Le ministre aurait d'ailleurs pu reprendre à son compte le jugement perspicace du maire de Romilly au début de la crise de 2008 : un « épiphénomène ». L'épiphénomène fait « dévisser » à tout va dans les Bourses. Mais aucun risque.

Cela fait quand même un bon bout de temps déjà que des économistes, pourtant du sérail libéral, hurlent au loup. Que, ont-ils prédit, vont éclater les bulles financières, enflées jusqu'à l'hypertrophie par l'appât de la rapide et forte rentabilité des « start-up ». Emmanuel Macron a fait de ces sociétés châteaux de cartes, dont celles qui atteignent une valorisation supérieure au milliard de dollars, dites « licornes », un cheval de bataille et se fait fort d'en compter au moins 25 en France d'ici 2025. Parmi les plus connues, Doctolib, Blablacar, Black Market… Aucun risque, mais on se réunit en grande hâte, en Europe et ailleurs, pour éviter « une contagion rapide et incontrôlée au reste du système financier ». Aucun risque, pas même un tout riquiqui « risque systémique », pourtant principal ordre du jour desdits conciliabules. Ça va bien et même pire que ça.

* Titre d'un dialogue d'un conte d'Alexandre Afanassiev (1871) adapté pour la chanson « Tout va très bien, madame la marquise » de Ray Ventura.

 

 

Partager l'article :

Les dernières actus

URGENCE CLIMAT : LE PLAN DU PCF

Environnement Le jeudi 23 mai, au Petit Louvre, Amar Bellal, responsable de la commission Écologie du PCF et rédacteur en chef de la revue Progressistes présentera le Plan Climat dont il est le coordinateur. Une...

LE DÉBAT AUBOIS

Élections européennes Les partis politiques étaient invités mardi dernier par le mouvement Européen de l’Aube à débattre de leurs programmes pour l’Europe. C’est donc quasiment tout le microcosme politique local ( La France Insoumise a...

DENTIFRICE

L’Histoire fourmille d'événements surgis d’on ne sait où et qui mènent vers l’imprévu. L'agitation sur les campus français en 1968 a débuté par une revendication de mixité des dortoirs estudiantins. La contestation dans les universités...

LE BRUIT DES BOTTES N’EST PAS LOIN

Par Camille Lainé Ce n’est pourtant pas un cauchemar bien que cela y ressemble : ce samedi 11 mai, une marche néonazie a été autorisée à Paris réunissant des groupuscules d’extrême droite dont le GUD...
1 2 3 334

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram