SOIT DIT EN PASSANT

SOIT DIT EN PASSANT

17 mars 2023
Catégorie(s) :

On respire. Romilly-sur-Seine va avoir un second « poumon vert » en plus de celui, antédiluvien, de la Béchère. Mais pas tout de suite. La Ville n'en est, pour une grande partie de la zone choisie (au sud de la ville), qu'aux pourparlers avec les propriétaires de terrains qui oscillent entre tergiversations et marchandages. On espère, contrairement à d'autres projets annoncés par le Maire, que celui-ci finira par aboutir à la satisfaction de toutes les parties concernées. Et surtout pour le bien-être des habitants. Mais pour bien respirer, il faut deux poumons. Et le poumon social de la ville, depuis l'arrivée d’Éric Vuillemin à la mairie, est enkysté par le chômage, la précarité et la baisse du pouvoir d'achat. Car avec le maire de Romilly, impôts, taxes, coûts des services communaux… poussent bien plus vite que les arbres avaleurs de dioxyde de carbone. C'est le bambou qui absorbe le plus de CO2. Pourquoi ne planterait-on pas une bambouseraie ? D'une pierre deux coups pour un Maire dont la politique est une succession de coups de bambou aux habitants de Romilly.

La presse locale nous dit que la MJC de Romilly-sur-Seine a retrouvé « ses belles années ». S'il faut se féliciter que cette structure connaisse un regain, l'article incrimine l'influence de la Covid. Ce qui n'est pas faux, mais fait l’impasse sur la vraie racine du mal qui a failli la réduire à néant. Une diminution de 50% de la subvention communale en 2015, décision de la majorité de droite à laquelle s'étaient en son temps opposés nos élus et qui avait suscité un fort mécontentement et donné lieu à plusieurs manifestations. Il faut toujours rendre à César ce qui appartient à César… ou à Éric.

Partager l'article :

Les dernières actus

URGENCE CLIMAT : LE PLAN DU PCF

Environnement Le jeudi 23 mai, au Petit Louvre, Amar Bellal, responsable de la commission Écologie du PCF et rédacteur en chef de la revue Progressistes présentera le Plan Climat dont il est le coordinateur. Une...

LE DÉBAT AUBOIS

Élections européennes Les partis politiques étaient invités mardi dernier par le mouvement Européen de l’Aube à débattre de leurs programmes pour l’Europe. C’est donc quasiment tout le microcosme politique local ( La France Insoumise a...

DENTIFRICE

L’Histoire fourmille d'événements surgis d’on ne sait où et qui mènent vers l’imprévu. L'agitation sur les campus français en 1968 a débuté par une revendication de mixité des dortoirs estudiantins. La contestation dans les universités...

LE BRUIT DES BOTTES N’EST PAS LOIN

Par Camille Lainé Ce n’est pourtant pas un cauchemar bien que cela y ressemble : ce samedi 11 mai, une marche néonazie a été autorisée à Paris réunissant des groupuscules d’extrême droite dont le GUD...
1 2 3 334

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram