APRÈS L'ÉCHEC DES MAISONS DE SANTÉ, LA SURENCHÈRE DES AIDES FINANCIÈRES

APRÈS L'ÉCHEC DES MAISONS DE SANTÉ, LA SURENCHÈRE DES AIDES FINANCIÈRES

3 mars 2023
Catégorie(s) :

Déserts Médicaux

Avec 6 médecins généralistes pour 10 000 habitants, l'Aube fait partie des trois départements les moins bien dotés. La situation est jugée catastrophique d'après l'Agence Régionale de Santé. Pourtant, que d'argent public déversé !

État, Régions, Départements, Collectivités locales ont largement subventionné la réalisation des maisons de santé présentées comme la solution miracle pour faire face aux déserts médicaux. Au conseil municipal de Romilly S/Seine, les débats qui ont opposé le Maire LR, Eric Vuillemin qui à défendu mordicus les Maison de santé libérale, et la proposition des élu-es communistes qui soutenaient l’idée de centre de santé communal avec des médecins salariés, sont éclairants.

Aujourd'hui l'heure du bilan est venue. Notre département compte vingt-cinq maisons de santé avec un bilan plutôt mitigé. À tel point que l'Est Eclair du 16 novembre 2022 titrait : « Maison de Santé, la fausse bonne idée ? » et d'ajouter « l'attractivité ne se résume pas à des murs flambant neufs ». En fait ces structures ont essentiellement eu pour effet d'alléger les dépenses de gestion des cabinets médicaux libéraux.

Des Maisons de Santé à la loi de la jungle financière :

Face à ce constat d'échec des maisons de Santé nous assistons de la part des élus à une surenchère des aides financières nous faisant croire qu'il faudrait en passer par là pour faire venir des généralistes. L'ARS se déclarant prête à accorder 50 000 € d'aide pour chaque nouveau médecin généraliste ( Est Eclair du 5-7-2022). Au niveau des collectivités locales, les élus se livrent avec l'argent des contribuables, à une véritable course à l'aide financière. Au jeu du « qui dit mieux » Eric Vuillemin n’est pas non plus en reste. Dans l'Est Eclair du 16-11 dernier, il déclarait être prêt à mettre sur la table 10 000 € par an et à « mettre à disposition du généraliste qui s'engagera pour 25 ans à Romilly, une villa à 250 000 € qui lui appartiendra à la fin du contrat ».

Eh bien non ! la lutte contre les déserts médicaux mérite bien mieux que ça. Elle doit être remise à sa place c'est à dire au niveau de l'État qui doit former beaucoup plus de médecins et organiser sur l'ensemble du territoire national une couverture sanitaire permettant à chaque citoyenne et citoyen de bénéficier des soins nécessaires. L'ensemble du territoire aubois est reconnu désert médical. C'est pourquoi une véritable stratégie d'action et de coopération, à l'échelle de l’Aube, devrait être développée au lieu du chacun pour soi dans son coin avec l'oeil rivé sur son voisin pour « piquer » le médecin prêt à venir dans notre secteur.

Avec la casse de l'emploi public notamment au niveau de la sécurité, de la police et de la gendarmerie, les différents gouvernements ont dit aux élus « payez-vous une police municipale avec vos impôts » et maintenant on les encourage à mettre la main à la poche pour trouver des médecins. Mais où va-t-on ?

En fait nous prenons de plein fouet les politiques de restrictions des dépenses publiques de santé :

Le numérus clausus, mis en place en 1971 par Simone Weil et mis en oeuvre très durement par le gouvernement de droite de Raymond Barre en 1977, n'avait pas d'autre objectif. En réduisant le nombre de praticiens, on aurait moins d'actes médicaux donc moins de dépenses de santé. Aujourd'hui on peut en mesurer le résultat. Dans notre département des milliers d’aubois et d’auboises n’ont plus de médecins référents.

 

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LES LIBÉRAUX S’EN PRENNENT TOUJOURS AUX MÊMES : LES PLUS PRÉCARISÉS !

Assurance chômage Par Camille Lainé Nous avions déjà abordé le sujet il y a quelques semaines dans nos colonnes, mais le gouvernement Attal s’en prend frontalement aux chômeurs. Là encore, toujours rien face à l’évasion...

MANDAT D’ARRÊT CONTRE NETANYAHOU ?

International Lundi 20 mai, Karim Khan, procureur de la Cour Pénale Internationale a réclamé un mandat d’arrêt contre Benyamin Netanyahou et son ministre de la défense Yoav Gallant. Le magistrat a déclaré avoir « des...

AUTODÉTERMINATION

L'ambassadeur de Cuba en France, lors de la Conférence pour la paix au siège du PCF, a rappelé que l'autodétermination a été LA décision qui a entraîné le blocus : il était impensable pour les...
1 2 3 336

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram