ELLE, FASCISTE ? MAIS NON !

ELLE, FASCISTE ? MAIS NON !

24 février 2023
Catégorie(s) :

Giorgia Meloni opère depuis son élection une marche arrière spectaculaire : elle voulait restreindre le droit à l'avortement, mais ça, c'était avant ; elle ne veut plus retirer un droit aux femmes mais leur en donner un de plus, celui de ne pas avorter, en leur proposant de les « aider » financièrement. La région du Piémont, gérée par FdI, dès avril 22, a proposé 4000€ à 100 femmes qui désiraient avorter, pour qu'elles reconsidèrent leur décision. G. Meloni veut étendre cette mesure. Visées, les femmes dans des situations précaires et de nationalité italienne - cela va de soi - qui rajeuniront, à leur corps défendant, une Italie vieillissante !

Elle voulait accorder aux commerçants et aux professions libérales le droit d'exiger le paiement en liquide pour des sommes inférieures à 60 €, mais Bruxelles lui a fait comprendre que le pack de 192 mds € incluait des efforts pour lutter contre l'évasion fiscale. 82% des transactions italiennes ont été faites en liquide en 2019 contre 59% pour la France ; mais elle compte plus « sur une révolution morale que sur la technologie », car, comme on le sait, les délinquants fiscaux sont très sensibles à la morale. Elle avait promis aussi au peuple de baisser les impôts, mais les classes aisées ne font-elles pas partie du peuple ? Bien sûr, et c'est pour cela qu'elle va, entre autres, adoucir leur taux d'imposition, comme elle a adopté une flat tax qui bénéficie surtout aux grosses entreprises. La classe ouvrière attendra et pourra toujours acheter des obligations d'État pour financer les réformes fiscales, comme elle le propose. G. Meloni serait-elle alors simplement une nationaliste libérale et réactionnaire ?

Un événement change la donne : samedi dernier au lycée Michelangelo de Florence un lycéen s'est fait rouer de coups par un groupe d'extrême droite, Azione studentesca, parce qu'il protestait avec des copains contre la distribution de tracts fascistes. G. Meloni est restée silencieuse : le squadrisme a fait officiellement son retour.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LA GAUCHE ACCROCHE L’ESPOIR AU PERCHOIR ?

Assemblée nationale À l’heure où nous écrivions ces lignes, nous ne connaissions pas l’issue du vote pour la présidence de l’Assemblée nationale, mais en s’entendant sur la candidature du communiste André Chassaigne au Perchoir, la...

LA DÉMOCRATIE MALADE

International - États-Unis La tentative d’assassinat contre l’ancien président des États-Unis le renforce dans son plan de reconquête de la magistrature suprême, au moment où les démocrates présentent un candidat affaibli et une stratégie anti-trumpiste...

« DÛT-IL Y PÉRIR »

Au Moyen-Âge, l'Église qui donnait le rythme du temps de travail, rendait obligatoire le repos dominical pour pouvoir (en fait, devoir) aller à la messe. Et s'y ajoutaient les fêtes religieuses. Et gare à ceux...
1 2 3 350

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram