QUAND ELLE NOUS PARLE, LA TERRE…

QUAND ELLE NOUS PARLE, LA TERRE…

17 février 2023
Catégorie(s) :

Quand elle nous parle, la terre, par milliers on enterre. Le séisme qui a frappé la Turquie et la Syrie est une catastrophe naturelle. L'expression fait grésiller nos cortex et émerger l' "évidente" fatalité. On n'y peut rien, c'est comme ça. C'est glisser sous le tapis d'une réalité géologique scientifiquement bien étalonnée, la tectonique des plaques, les gravats de la responsabilité humaine. Alors, on obscurcit davantage l'embarrassante part d'ombre en mettant à l'envi sur le devant des écrans des images déchirantes et poignantes,

Quand elle nous parle, la terre, elle donne, par l'holocauste, le prix de la sottise et de la nuisance humaine. Les Crétois, trois mille avant notre ère, au grand étonnement des archéologues, savaient bâtir des édifices antisismiques ! Les régions les plus exposées sont aujourd'hui précisément cartographiées. Mais casse là qui ne tienne !

Quand elle nous parle, la terre, elle plaide non coupable. Du petit maçon peu sourcilleux, sinon de gratter trois francs six sous, aux géants de la construction, c'est la même logique qui prévaut. La qualité de l'ouvrage est à la rente financière ce que la termite est aux poutres et aux solives. Avec le même résultat. Logique mortifère, logique criminelle : logique du capital.

Quand elle nous parle, la terre, elle pousse un cri d'alarme. Elle dit aussi que c'est encore elle qui tient les rênes, qu'à trop la chauffer, la mutiler et l'épuiser avec un système inique, un jour, c'est son propre écho qu'elle entendra.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

EN ROUTE POUR LE NOUVEAU FRONT POPULAIRE !

Élections législatives Par Camille Lainé Abasourdis, c’est le sentiment général quant à 21h ce dimanche 9 juin le président Macron annonce la dissolution de l’Assemblée nationale. Alors que l’extrême droite est à plus de 40%,...

L'ESPOIR

L'espoir renaît. « Voilà ce dont on a besoin ; l'espoir. C'était le manque d'espoir qui abattait les hommes » a écrit Charles Bukowski*. Par manque d'espoir, beaucoup se sont agglutinés au bord du cratère...

LA TÊTE DANS LE SABLE

Encore un rapport sur le climat. Chauds les marrons ! Parler colmater à 1,5° voire 2°C est désormais plié et archi-plié. Les prévisions ne sont plus alarmantes, elles sont cataclysmiques. Mais pour une bonne partie...
1 2 3 341

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram