J. ROTTNER, FOSSOYEUR DU FRET SNCF DANS L’AUBE ?

J. ROTTNER, FOSSOYEUR DU FRET SNCF DANS L’AUBE ?

23 décembre 2022
par 
Catégorie(s) :

Aube - fret ferroviaire

Le transport routier est le plus gros contributeur des émissions de gaz à effet de serre (GES). Le transport de marchandises par rail qui devrait être la solution, est réduit à sa portion congrue. L’Aube n’échappe pas à la règle. Cela d’autant que les décideurs politiques locaux soutiennent les politiques libérales qui tuent à petit feu le fret ferroviaire. La prochaine fermeture de la ligne Troyes - Vitry Le François ne les perturbe pas !

Nous publions la lettre d’un cheminot aubois au président de la Région Grand-Est.

« Monsieur le président de la région Grand Est

Je me permets de vous interpeller suite à l'article paru dans l'Est Éclair le 26 octobre 2022.

Vous avez décidé de fermer la ligne Troyes - Vitry le François à partir du 1er janvier 2023. Le motif principal que vous évoquez est le faible tonnage circulant sur cette ligne. Je vous rappelle juste, puisque vous semblez l'ignorer qu'un train de céréales contient 1500 tonnes et que les silos ne font que des trains complets. Cette ligne permettait également de détourner les trains voyageurs lorsqu'il y avait des problèmes entre Troyes et Chaumont. Vous allez donc transférer sur la route des milliers de camions !

Pas moins de 5000 poids lourds vont donc circuler dans la commune de Thennelieres par an et au moins autant à Chavanges, mais quelle importance pour vous puisque c'est loin de l'Alsace. Qui paiera la réfection des routes ? Qui sera responsable en cas de collision ? Et quel impact sur l'environnement ? La politique actuelle du transport ferroviaire n'est que le résultat de ce que vous avez semé depuis de nombreuses années. Après cela vous vous étonnez que rien ne fonctionne.

Dans l'Aube, département situé à l'extrémité de la région Grand Est, c'est la quatrième ligne que vous allez fermer au profit de la route. C'est à se demander à qui cela va profiter ?

. La ligne Troyes - Sens qui s'arrêtait à Villeneuve l'archevêque desservait les silos d'Estissac, Villemaur sur Vannes et Villeneuve l'archevêque, mais aussi Lucart et Michelin pour ne citer que ceux la, représente combien de camions ?
. La ligne Troyes - St Florentin fermée aux voyageurs en 1996 et aux marchandises en 2019, pourrait aujourd'hui se transformer en vélo rail par quelques illuminés sur une petite partie, ce serait vraiment d'une inutilité publique.
. La partie de la ligne entre Troyes et Luyères qui reliait à Chalons en Champagne à elle aussi été neutralisée en 1996, elle aurait pourtant pu desservir les magasins d’usine de Pont Sainte Marie.

Vous avez donc sciemment tué la Sncf dans l'Aube, laissant la capitale de la Champagne telle une île déserte. Cela vous permet une concurrence déloyale mettant complètement de côté l'écologie.

Je suis cheminot depuis trente ans, j'ai donc connu le déclin de mon entreprise commandité par des politiciens qui ne pensent qu'à s'enrichir sur le dos des contribuables. Votre politique est digne du plus grand amateurisme et /ou d'une grande incompétence. J'espère au moins que cela vous rapporte.

J’ai bien compris que vous n'aimez pas les cheminots, rassurez-vous c'est réciproque. »


Alors que le service public du fret ferroviaire devrait être l’outil majeur au service de la transition écologique, on assiste sidéré à son effondrement :

La part modale du rail était de 17 % en 2000, elle n’était déjà plus que de 8,8% en 2013. Plus de 85% des marchandises passent désormais par la route. 40% de ces marchandises étaient convoyées sur les wagons dans les années 80.

Une étude, commandée par l’Union Internationale des Chemins de fer (UIC), met en évidence les avantages environnementaux du rail par rapport à d’autres modes de transports. Le total des coûts externes liés aux transports en 2008 a été estimé à 510 milliards d’euros. Le secteur routier génère 93 % du total des coûts externes. Le rail environ 2 %, le secteur aérien de passagers 4 % et le trafic par voie navigable 0,3 %.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

DE BRET À DUSSOPT, LE LONG CHEMIN DE CROIX DU PS

Congrès du Parti Socialiste À la faveur du congrès du Parti Socialiste et de la lecture croisée d’un portrait d’un ex socialiste devenu ministre du travail du gouvernement actuel, je me dis qu’en politique il...

DES VOEUX DE LUTTES ET DE VICTOIRES

L'actu du PCF La situation politique et économique nationale et internationale, les retraites avec l'annonce de l'organisation d'un débat public entre un parlementaire communiste et la députée LR de l'Aube, le 39e congrès du PCF......

LES « MILLIARDISES » POUR LA GRANDE MUETTE

413 milliards ? Mais ça se trouve sous les chenilles d'un char ! Macron augmente d'un tiers le budget de l'armée pour 2024-2030. En 1870, le maréchal Le Boeuf avait dit : « Nous sommes...
1 2 3 188

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2023 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram