SOIT DIT EN PASSANT…

SOIT DIT EN PASSANT…

16 décembre 2022
Catégorie(s) :

La coupe est pleine… de ce chacun voudra y mettre. J’ai en tête ce que la bienséance m’interdit ici d’écrire. Après les conditions d’attribution où une enquête est en cours en France avec en tête d’affiche Sarko et Platini, bien des questions concernant « Zizou » (prononcer Zissous) qui a reçu du Qatar « un coup de pouce » de 3 millions reversés, a-t-il dit, à sa Fondation et, n’a-t-il pas dit, déductibles des impôts ; une affaire de « faits présumés » d’organisation criminelle, de corruption et de blanchiment a valu à une vice-présidente du Parlement européen et à d’autres larrons stipendiés d’être arrêtés. L’objet des « coups de pouce » était « d’influencer les décisions économiques et politiques du Parlement Européen ». Je me dis parfois qu’il y aurait bien encore quelques coups de guillotine à donner… sur les paroles du 3ème couplet de la Marseillaise : « Quoi ! des cohortes étrangères / Feraient la loi dans nos foyers ! / […] De vils despotes deviendraient / Les maîtres de nos destinées ! ».

Pénurie inédite de médicaments. La Covid, la guerre en Ukraine… À peine entend-on incriminer la mondialisation. Car une boîte de médocs parcourt plus d’étapes qu’un cycliste dopé du Tour : éparpillement de la chaîne de fabrication, de conditionnement et de distribution entre prestataires et sous-traitants - les moins chers - disséminés aux quatre coins de la planète, productions à flux tendu, 80% des principes actifs fabriqués en Chine et en Inde contre 20% il y a 30 ans… Depuis 2021, la loi fait obligation aux industriels d’avoir deux mois de réserves (voire quatre) et aux grossistes deux semaines d’avance de stocks. Mi-août pourtant, 12,5% des références étaient déjà en rupture de stock, dont 6,5% en situation pénurie avérée. S’appuyant sur le principe que les Big Pharmas tètent goulûment à la mamelle du système de remboursement de la Sécu, une chercheuse du Centre d’économie de l’université de Paris-Nord estime à juste titre que « les états ont des armes pour exiger une relocalisation ». La loi, rien que la loi, toute la loi.

EL CARRETERO

Partager l'article :

Les dernières actus

NOUVEAU FRONT POPULAIRE : DÉTERMINÉ·E·S POUR GAGNER !

Élections législatives Partout en France l’union de la gauche suscite un regain d’espoir, désormais l’arrivée du RN au pouvoir n’est plus une fatalité. L’extrême droite et les macronistes s’en rendent d’ailleurs compte et balisent, ils...

DOUCE NUIT

La cause est entendue : le programme du RN, squelettique, se limite à quelques mesures économiques non compensées par des recettes : baisse de la TVA sur les produits énergétiques tout de suite ; pour...

EN FORCE CONTRE L’EXTRÊME DROITE

À l’initiative de l’intersyndicale ( CGT, FSU, CFDT, SOLIDAIRES au niveau local ), ce sont 1000 personnes qui se sont rassemblées samedi après-midi place Jean-Jaurès à Troyes pour dire leur rejet de l’extrême droite et...
1 2 3 343

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram