BOUSSOLE

BOUSSOLE

9 décembre 2022
Catégorie(s) :

« Après un Conseil national tendu, le projet de la direction du parti communiste pour le prochain congrès n’a obtenu que 58 % des suffrages exprimés. Un appel signé par trente-cinq cadres critique une perte de boussole idéologique. »* Le projet pour le prochain congrès serait-il donc moins communiste ?

Remettre le travail au centre de la bataille des communistes, affirmer que la valeur ajoutée de ce travail doit être basculée vers celui ou celle qui la produit, donner des droits décisionnels aux salariés dans l'entreprise et redonner aux entreprises une responsabilité sociale dont les gouvernements précédents et l'actuel les ont exonérées alors qu'elles ont été abreuvées de fonds publics, est-ce être moins communiste ?

Vouloir éradiquer le chômage par la proposition de sécurité - emploi - formation, c'est-à-dire permettre à tout salarié de pouvoir choisir sa formation, sans jamais passer par la case chômage, et supprimer ainsi « l’armée de réserve du capital », est-ce être moins communiste ?

Redonner au parti une autonomie de décisions et de propositions qu'il avait perdue en raison de son association avec LFI, surtout lorsqu'il s'agit d'orientations politiques et économiques majeures comme le sujet de l'énergie nucléaire et renouvelable en maîtrise 100% publique, ou comme un Fonds européen en faveur des services publics, financé par la BCE avec un taux à 0% jusqu'ici réservé aux banques, est-ce être moins communiste ?

Car le problème est bien dans cette reprise en main de notre autonomie, à laquelle nous avions renoncé depuis dix ans. L'autonomie pour quoi faire ? Mais pour pouvoir livrer des batailles urgentes que nos partenaires socio-démocrates ne peuvent pas mener parce qu'ils ne sont pas fondamentalement contre le capital ni pour la lutte des classes, et pour ainsi proposer la seule solution à la destruction continuelle de la biodiversité et des ressources naturelles, une société et une économie émancipées de ce capital dont la recherche éperdue de profit immédiat conduit l'humanité à sa perte. Alors, s'il y a perte de boussole idéologique, elle ne
concerne pas ce projet.

* Mediapart, 7 décembre 22

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LES PAS TRIOMPHANTS DE MANOUCHIAN

Panthéonisation Missak Manouchian a intégré mercredi le temple républicain, avec son épouse Mélinée, quatre-vingts ans après avoir été fusillé par les nazis. Avec lui, c’est toute la Résistance communiste et étrangère qui se voit honorée...

LE LIEN PARTICULIER DES COMMUNISTES AUBOIS AVEC CET ÉVÉNEMENT

Outre la cérémonie officielle organisé par L’ANACR devant le monument de la Résistance et de la déportation à Troyes, où la fédération de l’Aube a déposé une gerbe, les communistes aubois ont souhaité s’inscrire dans...

EXPOSITION

Missak MANOUCHIAN à la Fédération de l’Aube du PCF Jusqu’au 9 mars du lundi au vendredi de 10H à 18H

CHAROGNE

Épilogue du feuilleton Bygmalion. L’histoire d’une campagne électorale qui a coûté beaucoup trop cher pour un candidat dont la Justice dit qu’il ne pouvait ignorer une telle sortie de route. L’histoire d’une élection coup de...
1 2 3 305

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram