POUR GARANTIR L'ÉNERGIE À TOUS !

POUR GARANTIR L'ÉNERGIE À TOUS !

2 décembre 2022
par 
Catégorie(s) :

Services publics - Pouvoir d’achat

L’accès à l’énergie est un droit vital pour vivre décemment, pouvoir se chauffer, se déplacer, se nourrir et produire de nouvelles richesses. L’énergie est, par conséquent, un bien commun de la Nation et ne peut être considérée comme une simple marchandise.

La libéralisation et la mise en concurrence dans le secteur de l’énergie impulsée par Bruxelles est loin d’avoir été bénéfique pour les usagers. La mise en oeuvre de ces politiques néolibérales n’a fait qu’amener complexité, hausse des tarifs et disparition du service public de proximité.

En l’espace de plusieurs années, les prix ont explosé, en particulier pour le gaz, + 12,6 % au 1er octobre 2021 après 7,9 % au 1er septembre, 10 % en juillet et 5,3 % en août, soit au total 57 % pour l’année 2021. La hausse du prix du gaz augmente systématiquement le prix de l’électricité, qui lui est indexé par la façon dont a été organisé le marché spéculatif européen. La facture d’électricité, elle, a augmenté de 10 % en 2020 et de 4 % début 2022. Si nous n’agissons pas tous ensemble, une nouvelle hausse de 15 % du gaz et de l’électricité est prévue au 1er janvier 2023.

Les familles, les services publics et même les entreprises, notamment les TPE-PME, sont aujourd’hui dans l’incapacité d’honorer des factures exorbitantes. Le nombre de Français·e·s en situation de précarité énergétique est passé de 4 millions à 12 millions de personnes en moins de 15 ans, et va vraisemblablement s’aggraver cet hiver. Pourtant, des solutions existent pour retrouver une maîtrise de la production énergétique et baisser les factures !

POUR

1. Retrouver une réelle maîtrise publique du secteur de l’énergie par un service public de l'énergie qui permettrait de coordonner et fédérer toutes les entreprises du secteur, pour sécuriser la production, la distribution, ainsi que les dépenses humaines (emploi, formation, salaire) et les investissements nécessaires dans un mix énergétique (nucléaire et énergies renouvelables) pour atteindre les objectifs de la transition écologique et la sortie urgente des énergies fossiles.

2. Passer la TVA à 5,5% (au lieu de 20%) pour l’électricité et le gaz, parce qu’ils sont des produits de première nécessité.

3. Interdire les coupures tout au long de l’année pour les ménages et les services publics.

4. Mettre fin aux dispositifs d’ARENH et du marché spéculatif européen de l’énergie.

JE SIGNE LA PÉTITION 👇

https://www.pcf.fr/petition_pour_garantir_l_energie_a_tous

https://www.pcf.fr/petition_pour_garantir_l_energie_a_tous

 

Partager l'article :

Les dernières actus

DE BRET À DUSSOPT, LE LONG CHEMIN DE CROIX DU PS

Congrès du Parti Socialiste À la faveur du congrès du Parti Socialiste et de la lecture croisée d’un portrait d’un ex socialiste devenu ministre du travail du gouvernement actuel, je me dis qu’en politique il...

DES VOEUX DE LUTTES ET DE VICTOIRES

L'actu du PCF La situation politique et économique nationale et internationale, les retraites avec l'annonce de l'organisation d'un débat public entre un parlementaire communiste et la députée LR de l'Aube, le 39e congrès du PCF......

LES « MILLIARDISES » POUR LA GRANDE MUETTE

413 milliards ? Mais ça se trouve sous les chenilles d'un char ! Macron augmente d'un tiers le budget de l'armée pour 2024-2030. En 1870, le maréchal Le Boeuf avait dit : « Nous sommes...
1 2 3 188

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2023 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram