BELLES ÂMES

BELLES ÂMES

18 novembre 2022
Catégorie(s) :

La réintroduction à l'Assemblée nationale d'A. Quatennens qui a reconnu mi-septembre des violences conjugales « prendra le temps qu'il faut » selon A. Bompard. Ce ne sera peut-être pas, cependant, le 19 novembre, qui est le jour de la manifestation contre les violences faites aux femmes. Bompard rappelle d'ailleurs qu'aucun député LFI n'a demandé sa démission. De toute évidence, la simple mise en retrait du député, justifiée par un certificat médical, donc sans ponction financière, est jugée suffisante par LFI, le temps faisant sans doute son oeuvre pour faire oublier un comportement incompatible avec la loi mais très compatible avec notre type de culture fondée sur le patriarcat. Seul, bien seul à gauche, Fabien Roussel, pour le PCF, a dit dès octobre que ce député devait démissionner.

Parallèlement, la récente unité des parlementaires contre les propos racistes d'un élu RN a permis de redonner un air républicain à l'Assemblée nationale, même si, en réalité, tout est fait par le gouvernement, soutenu par la droite et l'extrême droite, pour entraver les migrants dans leur dangereux périple. Les derniers éléments d'une enquête sur les 27 morts de novembre 21 dans la Manche sont accablants pour les secours français, incapables de mesurer le danger ou, pire, s'en moquant. Car il y a loin, à l'Assemblée, des belles envolées morales de l'antiracisme à la réalisation d'assistance et d'accueil. Il en va de même pour les femmes : de belles déclarations concernant l'égalité salariale, la lutte contre le sexisme et les violences faites aux femmes, mais qu'un député gifle son épouse et le bal des hypocrites est ouvert.

Il est vrai que le premier article de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen (pas de la citoyenne) mentionne : Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. En droits. Pas en faits. Surtout quand on naît femme.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

EN ROUTE POUR LE NOUVEAU FRONT POPULAIRE !

Élections législatives Par Camille Lainé Abasourdis, c’est le sentiment général quant à 21h ce dimanche 9 juin le président Macron annonce la dissolution de l’Assemblée nationale. Alors que l’extrême droite est à plus de 40%,...

L'ESPOIR

L'espoir renaît. « Voilà ce dont on a besoin ; l'espoir. C'était le manque d'espoir qui abattait les hommes » a écrit Charles Bukowski*. Par manque d'espoir, beaucoup se sont agglutinés au bord du cratère...

LA TÊTE DANS LE SABLE

Encore un rapport sur le climat. Chauds les marrons ! Parler colmater à 1,5° voire 2°C est désormais plié et archi-plié. Les prévisions ne sont plus alarmantes, elles sont cataclysmiques. Mais pour une bonne partie...
1 2 3 341

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram