LA PUFF, LA CIGARETTE DONT NOS ADOS RAFFOLENT ET QUI DOIT NOUS AFFOLER !

LA PUFF, LA CIGARETTE DONT NOS ADOS RAFFOLENT ET QUI DOIT NOUS AFFOLER !

4 novembre 2022
Catégorie(s) :

Aube - Santé publique

Connaissez-vous la Puff ? je n’en n’avais jamais entendu parler jusqu’à ce que mon petit-fils de 12 ans m’explique que dans son collège c’est la grande mode. J’en ai parlé à mon buraliste qui m’a sensibilisé sur ce que lui-même considère comme un scandale. Il refuse d’ailleurs toute commercialisation de la Puff dans son commerce dryat.

Avec ses saveurs sucrées ou fruitées, ses emballages colorés et son prix allant de 8 à 12 euros pour 500 bouffées, la Puff, cigarette électronique jetable, cible clairement les ados. Plusieurs associations contre le tabac demandent son interdiction mais face au succès commercial de la Puff, difficile de faire entendre raison. Le fric avant la santé publique. De plus en plus populaire sur les réseaux sociaux, la Puff a une image plutôt positive et inoffensive auprès des jeunes, alors qu’elle peut contenir jusqu’à 20 mg/ml de nicotine, substance addictive, et peut ainsi être une véritable porte d’entrée vers la cigarette pour les adolescents.

Une bombe à retardement sanitaire mais aussi écologique.

On a retrouvé rapidement ces nouvelles cigarettes plastiques électroniques jetables un peu partout dans le paysage : sur les trottoirs, sur les plages et bien entendu dans nos poubelles… Donc une fois les bouffées de la Puff entièrement consommées, reste un contenant, souillé par la nicotine et une batterie contenant… du lithium. L'enjeu environnemental est de taille : Extraction du Lithium + Transport + Packaging + Batterie jetable + Cartouche non recyclable = Désastre !
Certaines marques vous proposeront de belles actions de greenwashing en plantant un arbre ou en vous assurant que le matériel est recyclable dans sa quasi-totalité. Peut-être, s’il parvient jusque dans la bonne filière de recyclage. Mais la plupart seront malheureusement jetés sans trouver la voie d’un recyclage tant louée.

Les jeunes sur Insta conseillent de la jeter dans la poubelle jaune, on est bien ! Les poubelles jaunes sont destinées aux cartons, aux emballages en plastiques, aux emballages en aluminium mais certainement pas aux batteries lithium ou fiole de nicotine !

On n’arrête pas le progrès : je me suis laissé dire que pour surmonter le problème de ces cigarettes électroniques qui envahissent nos poubelles et nos trottoirs, une marque aurait mis au point la Puff comestible. Eh oui ! après avoir vapoté vous allez pouvoir machouiller.

Attention tout de même, est-il précisé sur l’emballage, surtout mettre des gants pour retirer la batterie (toujours au lithium) avant de croquer votre cibiche.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

NOUVEAU FRONT POPULAIRE : DÉTERMINÉ·E·S POUR GAGNER !

Élections législatives Partout en France l’union de la gauche suscite un regain d’espoir, désormais l’arrivée du RN au pouvoir n’est plus une fatalité. L’extrême droite et les macronistes s’en rendent d’ailleurs compte et balisent, ils...

DOUCE NUIT

La cause est entendue : le programme du RN, squelettique, se limite à quelques mesures économiques non compensées par des recettes : baisse de la TVA sur les produits énergétiques tout de suite ; pour...

EN FORCE CONTRE L’EXTRÊME DROITE

À l’initiative de l’intersyndicale ( CGT, FSU, CFDT, SOLIDAIRES au niveau local ), ce sont 1000 personnes qui se sont rassemblées samedi après-midi place Jean-Jaurès à Troyes pour dire leur rejet de l’extrême droite et...
1 2 3 343

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram