NON, NE NOUS RÉJOUISSONS PAS !

NON, NE NOUS RÉJOUISSONS PAS !

28 octobre 2022
Catégorie(s) :

Motion de censure - vote Rn

Faut-il se réjouir que le Rassemblement national (RN) vote une motion de censure de la Nupes ? Question à laquelle s’est empressée de répondre par tweet, l’insoumise Raquel Garrido :

« La motion de censure Nupes est faite pour être votée, pas juste un témoignage. Je suis heureuse que le RN soit obligé de reconnaître le leadership de la Nupes dans ce moment institutionnel où le Parlement se dresse contre l’abus de pouvoir du 49-3 ». D’autres cadres de la FI lui ont emboîté le pas, comme Jean-Luc
Mélenchon : « La droite sauve le gouvernement de justesse. Il manquait 50 voix pour éjecter le gouvernement. Nous sommes prêts pour la relève. »

Des commentaires qui ont irrité les autres groupes de la Nupes

Ils n’ont d’ailleurs pas hésité à faire front commun pour recadrer la FI lors d’une réunion de l’intergroupe. À l’Assemblée, les députés non insoumis prennent leurs distances. « Je ne me réjouis pas que le RN ait voté notre motion, assure le communiste Sébastien Jumel. Il faut arrêter de nourrir, tous les matins, l’illusion que nous allons faire tomber le gouvernement. Nous devons plutôt nous atteler à crédibiliser une alternative de gauche. »

Même son de cloche du côté des écologistes et des socialistes, qui auraient préféré une motion de censure qui « aille plus loin sur les éléments identitaires de gauche » de façon à faire en sorte que le RN ne puisse pas la voter. Insister par exemple, comme cela a été proposé sur « les mesures discriminatoire du RN à l’égard des étrangers. » C’est justement une proposition qui a été rejeté par la FI.

La Macronie ne se prive pas depuis d’instrumentaliser ce que le Président du groupe Modem, appelle une « alliance étonnante, même choquante ».

Lors des questions au gouvernement, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, s’est fait un plaisir d’accuser la gauche de faire le jeu du RN : « Je propose que, pour être cohérent, lorsqu’on dénonce l’extrême droite, on n’accepte pas ses votes. »

Le mauvais exemple de l’Italie

Alors, faut-il se réjouir que le Rassemblement national (RN) vote une motion de censure de la Nupes ? La réponse est clairement NON !! Et cet événement doit nous rappeler ce qui s’est passé en Italie ces dernières décennies et qui vient de déboucher sur un gouvernement d’extrême droite avec à sa tête une adoratrice de Mussolini.

En 1991, le PCI en s'auto-dissolvant a laissé la porte grande ouverte à tous les opportunismes. Rappelons-nous que le populisme de gauche à la Beppe Grillo a été le premier à entrouvrir la porte aux fachos....

On voit le résultat aujourd'hui : ils sont au pouvoir. Si cette collaboration ! n'a pas été possible en France c'est parce qu'il existe toujours dans notre pays un parti communiste influent et des forces sociales comme la CGT qui n’ont jamais donné prise à la nébuleuse populiste et aux tentations de jouer le peuple contre les élites,
le bas contre le haut, au risque de fricoter avec la pensée du Rassemblement national. ( lire aussi l’Humeur de Gisèle Malaval.)

Décidément je l’affirme, entendre des dirigeants de la FI se réjouir que le Rassemblement national (RN) vote une motion de censure de la Nupes, ce n’est vraiment pas une bonne nouvelle.

 

 

Partager l'article :

Les dernières actus

LE SURSAUT RÉPUBLICAIN, ENFIN !

Législatives Par Camille Lainé Coup de tonnerre dimanche dernier, alors que tous les sondages depuis les résultats du 1er tour annonçaient le RN premier voire même avec la majorité absolue, c’est le Nouveau Front Populaire...

L’HONNEUR DES ÉLECTEURS DE GAUCHE ET LES CAFOUILLIS DE F. BAROIN !

Second tour des législatives - Aube Une fois de plus, les électrices et électeurs de gauche de l’Aube se sont déplacés massivement ce dimanche pour faire barrage à l’extrême droite. Cette fois ci, ce sont...

IMPROBABLE PEU IMPOSSIBLE

Au-delà de l’apparent renversement entre les résultats du premier et du second tour des législatives, une ligne de force s'est dégagée : le rejet viscéral de la figure présidentielle et de sa politique brutale, pour...

PLUTÔT HITLER QUE FABIEN ROUSSEL

Par Cerise La vague brune du 30 juin a malheureusement fait tomber de nombreux députés de gauche dès le premier tour des législatives dont Fabien Roussel. Cette défaite a été commentée de nombreuses fois, à...
1 2 3 348

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram