STOP À L’ÉCOLE “A MINIMA” !

STOP À L’ÉCOLE “A MINIMA” !

2 septembre 2022
par 
Catégorie(s) :

Rentrée scolaire

“ L’école va mal, elle ne réduit plus les inégalités, elle n’attire plus les vocations ”. En faisant ce constat, Emmanuel Macron entend masquer que sa politique durant cinq ans n’a fait qu’accélérer la crise de notre système éducatif.

Le PCF porte un projet pour redonner à l’Éducation Nationale les moyens de faire réussir tous les jeunes, d’élever le niveau de connaissance de toute une classe d’âge, avec une culture commune de haut niveau, tout en s’attaquant aux causes des inégalités sociales de réussite scolaire.

Nous proposons l’embauche de 30 000 enseignant.e.s pour répondre aux besoins immédiats de cette rentrée en engageant le pré-recrutement en licence d’enseignants qui seront titularisés à bac + 5 et recevront une formation complète, à la hauteur des défis qui sont face à l’école.

Nous proposons également :

Une revalorisation salariale qui prenne en compte l’inflation et le rattrapage du point d’indice resté gelé depuis près de 15 ans.
 L’abandon de Parcoursup et l’embauche de 10 000 enseignants chercheurs, pour que chaque bachelier accède au cursus de l’enseignement supérieur de son choix.
♦ Un plan de titularisations des AESH qui remplissent des missions essentielles pour l’accueil de tous les élèves.
♦ Un plan national de rénovation et constructions de bâtiments scolaires en lien avec les collectivités.

Partager l'article :

Les dernières actus

RETRAIT NON NÉGOCIABLE !

Réforme des retraites Pour l’acte 2 de la mobilisation contre la réforme des retraites ce sont 2,8 millions de Français.es qui sont descendus dans la rue ce 31 janvier. Dans l’Aube, la mobilisation a encore...

UN VOTE D’AMPLEUR, CLAIR !

39e Congrès du PCF Dans le cadre de leur 39e Congrès, les communistes étaient appelés à se prononcer ce week end sur le choix de la base commune de discussion. Ce vote s'est conclu par...

LA DAUBE D'ÉRIC

Au menu du dernier Conseil Municipal de Romilly-sur-Seine, une daube. Le DOB, voulais-je dire, acronyme de Débat d'Orientation Budgétaire. Quoi que, toqué de cuisine politicienne, le maire recuit chaque année une marinade où ont mijoté...
1 2 3 190

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2023 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram