« NOVUS ORDO SECLORUM »

26 août 2022
par 
Catégorie(s) :

Est arrivée l’ère des pénuries. Les unes, « légendes urbaines », se glissent avec les vents coulis de la bêtise. Par exemple, l’hypothétique éventualité d’un conjectural manque de PQ a, ipso facto, créé le manque. Paniques électrisées dans le cerveau limbique comme la Grande Peur de 1789, dont Romilly fut un des épicentres. Au début de la Covid, c’était les masques. Pénurie réelle, celle-là, due à une cascade d’incuries fautives. Et puis il y a les pénuries à but lucratif. Axiome du capitalisme : plus forte est la demande, plus chère est l’offre.

L’ère des pénuries est en concomitance avec les temps d’instabilités et d’incertitudes : du cercle domestique à la globalité planétaire. « Le monde bouge ». La poudre parle en Ukraine, le dragon chinois défie l’aigle américain dont la devise au revers du sceau : « Novus ordo seclorum », nouvel ordre des siècles, dit les buts.

Détruire pour reconstruire. Les crises « primitives » du capitalisme occasionnèrent la destruction massive de marchandises du fait de surproductions. Avec celle, financière, de 2008, on vidangea hors de la tuyauterie spéculative des milliards de milliards d’argent réel et virtuel.

Là où sévit la pénurie, là sont les gros profits. La preuve par le médicament. L’OMS s’émeut d’une situation qui empire. Le site de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) répertorie en temps réel la kyrielle impressionnante de « ruptures de stocks » et de « tensions d’approvisionnement ». Mon pharmacien questionné sur un médicament qu’il me dit indisponible depuis deux mois, et ne figurant pas dans cette liste, m’a répondu : « Oui, mais là, ce n’est pas le fabricant, c’est le distributeur. » Comme les matriochkas russes, un margoulin peut en abriter un autre.

Rémi

Partager l'article :

Les dernières actus

MON LOGIS EXASPÈRE SES LOCATAIRES

St André-Les-Vergers - quartier Maugout - Ravel Des femmes, beaucoup de femmes exaspérées par les conditions de logement indignes qu’elles subissent parfois depuis des années. Des témoignages poignants de locataires qui n’en peuvent plus de...

24 H SUR LE MÊME BRANCARD !

Santé - hôpitaux Madeleine Riffaud est aveugle. Mais elle voit bien mieux que beaucoup. Dans une lettre bouleversante adressée au directeur de l’AP-HP la résistante de 98 ans, atteinte d’un Covid long, décrit sa prise...

ENVOYEZ-LUI VOS FACTURES !

Des dizaines de milliers de britanniques ont dit qu’ils cesseront le 1er octobre de payer leurs factures de gaz et d’électricité. À cette date, les prix auront quasiment triplé en un an. Les compagnies brandissent...

ALLER EN TRAIN... RETOUR EN BUS !!

Inauguration de l’électrification Paris - Nogent S/Seine Ah l’électrification de la ligne 4 ! Un serpent de mer qui alimente le microcosme politique local depuis trois décennies et qui vient de voir enfin sa concrétisation...
1 2 3 148

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram