MACRON VIEUX MONDE

MACRON VIEUX MONDE

5 août 2022
Catégorie(s) :

La France ne préside plus l’Europe, Macron continue ses voyages et semble vouloir glaner des galons à l’international. Sa marge de manoeuvre en France s’est plutôt étriquée et son temps est désormais compté. Ne s’est-il pas d’ailleurs abstenu de faire campagne, les médias s’en occupant ?

Il fait alors un premier voyage « mémoriel » en Afrique, chez les pauvres, pour leur expliquer qu’il ne faut surtout pas s’allier avec le dictateur (hors concours) de l’horrible Russie. D’ailleurs au Cameroun, il ne s’adresse qu’à un minuscule dictateur qui n’a que 40 années de pouvoir à son actif, insignifiant en somme.

Il feint d’ignorer que des collaborations existent depuis un siècle entre l’Afrique et l’URSS puis la Russie. Il promet qu’enfin l’histoire coloniale sera analysée en commun, que nous entamons une nouvelle relation, bla bla… De nombreux pays africains ne se sont-ils pas abstenus lors de votes condamnant la Russie aux Nations unies, y compris le Cameroun ?

Le Monde change, la Chine s’est éveillée, de grands pays émergent, l’Amérique latine reconstruit sa gauche, les Pays les plus pauvres, souvent encore sous régimes féodaux-capitalistes, n’en peuvent plus du colonialisme et ne s’en laissent pas conter désormais. De nouvelles coopérations économiques se créent et il faut désormais sauver le soldat Occident.

Les pays de l’UE, tous derrière les Etats-Unis, rêvent de conserver leur vieux modèle de domination, leur esprit de suprématie et n’acceptent pas que les Pays du Sud puissent se gouverner par eux-mêmes, il faut les gouverner, leur faire la leçon.

Le nouveau diplomate Macron, reçoit aussi les plus riches, dans ses salons feutrés, tel le « Prince meurtrier » Mohammed ben Salmane ( Prince héritier d’Arabie Saoudite ), qui continue d’empêcher la démocratie en tuant sauvagement son meilleur journaliste. Le prix de l’or noir ayant flambé (et pourquoi ?), quémandons auprès du pays capable d’augmenter sa production. Ce n’est après tout que le petit dictateur d’une très grande puissance.

Faut-il à l’Occident, afin d’enrayer son déclassement, un nouveau porte drapeau, un nouveau gourou international, beau parleur, convainquant, jeune et joli, et surtout garant du vieux monde ? C’est possiblement le nouveau rôle assigné par Biden à un Macron quasi ex-président, et qui fera bientôt valoir ce titre et son loquace talent pour faire de lucratives conférences.

José Alvarez

 

 

 

Partager l'article :

Les dernières actus

URGENCE CLIMAT : LE PLAN DU PCF

Environnement Le jeudi 23 mai, au Petit Louvre, Amar Bellal, responsable de la commission Écologie du PCF et rédacteur en chef de la revue Progressistes présentera le Plan Climat dont il est le coordinateur. Une...

LE DÉBAT AUBOIS

Élections européennes Les partis politiques étaient invités mardi dernier par le mouvement Européen de l’Aube à débattre de leurs programmes pour l’Europe. C’est donc quasiment tout le microcosme politique local ( La France Insoumise a...

DENTIFRICE

L’Histoire fourmille d'événements surgis d’on ne sait où et qui mènent vers l’imprévu. L'agitation sur les campus français en 1968 a débuté par une revendication de mixité des dortoirs estudiantins. La contestation dans les universités...

LE BRUIT DES BOTTES N’EST PAS LOIN

Par Camille Lainé Ce n’est pourtant pas un cauchemar bien que cela y ressemble : ce samedi 11 mai, une marche néonazie a été autorisée à Paris réunissant des groupuscules d’extrême droite dont le GUD...
1 2 3 334

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram