UNE FÊTE DE L'HUMANITÉ POUR CHANGER D’AIR(E)
Mardi 12 juillet. Signature de la convention entre Fabien Gay, directeur de l’Humanité (assis à droite), et Éric Braive, président de l’agglomération Coeur d’Essonne, entourés de maires du département.

UNE FÊTE DE L'HUMANITÉ POUR CHANGER D’AIR(E)

22 juillet 2022
par 
Catégorie(s) :

Les équipes de la Fête et les collectivités du Coeur d’Essonne mettent tout en oeuvre pour accueillir les 600 000 personnes qui viendront rejoindre les allées de la Fête de l’Humanité pour partager un moment festif, culturel et politique.

La Fête de l’Humanité, qui se tiendra les 9, 10 et 11 septembre, sur un nouveau terrain, au coeur de l’Essonne, sur l’ancienne Base aérienne 217, sera un moment unique de la rentrée sociale et politique. Construite par les équipes de l’Humanité, des milliers de militant.es communistes, elle est ouverte à toutes celles et ceux qui veulent venir y partager un moment, entre amis ou en famille, participer à un débat, assister à un concert ou simplement faire la fête dans les nombreux stands militants.

La Fête, notre bien commun

Pendant trois jours, les espaces de débats, de l’Agora, de l’Humanité, du Forum social, du Village du livre, mais aussi ceux de nombreux stands, donneront à entendre les réponses aux besoins urgents d’augmentation des salaires, du pouvoir d’achat et de la nécessaire bataille pour la réindustrialisation et notre souveraineté énergétique. Dans les allées de la Fête de l’Humanité résonneront aussi les combats pour la paix en Ukraine, mais également partout dans le monde.

On peut affirmer modestement que la Fête de l’Humanité est au patrimoine populaire de notre pays, singulièrement pour les progressistes et leurs amis. Les générations qui ont construit l’événement, y ont des souvenirs impérissables et heureux. C’est tout cela qui en fait un lieu si important. L’an dernier, lors de l’édition 2021 de la Fête de l’Humanité, après les vagues de Covid, le bonheur de se retrouver était palpable, visible dans les larges sourires des visiteurs, sensible dans l’atmosphère conviviale, détendue et enthousiaste tout à la fois. Comme nous avons su le faire en 2021, la mobilisation populaire va nous permettre de réussir ce rendez-vous.

Nous devons mesurer que cette Fête se déroulera alors que des crises successives s’accumulent et font planer des menaces inédites sur le genre humain. Il ne faut pas sous-estimer ce qu’il se déroule chaque jour. Les ruptures qui s’exacerbent quotidiennement sont le signal d’un système à bout de souffle qui ne répond plus aux besoins humains.

Si le caractère festif et convivial doit rester central, notre Fête doit aussi être une occasion de passer un cap dans la prise de conscience collective et dans les mobilisations à venir. Alors, nous vous attendons nombreuses et nombreux à ce rendez-vous.

La programmaton de la Fête

Prog Baker cmjn

Prog Zebrock cmjn

Partager l'article :

Les dernières actus

RETRAIT NON NÉGOCIABLE !

Réforme des retraites Pour l’acte 2 de la mobilisation contre la réforme des retraites ce sont 2,8 millions de Français.es qui sont descendus dans la rue ce 31 janvier. Dans l’Aube, la mobilisation a encore...

UN VOTE D’AMPLEUR, CLAIR !

39e Congrès du PCF Dans le cadre de leur 39e Congrès, les communistes étaient appelés à se prononcer ce week end sur le choix de la base commune de discussion. Ce vote s'est conclu par...

LA DAUBE D'ÉRIC

Au menu du dernier Conseil Municipal de Romilly-sur-Seine, une daube. Le DOB, voulais-je dire, acronyme de Débat d'Orientation Budgétaire. Quoi que, toqué de cuisine politicienne, le maire recuit chaque année une marinade où ont mijoté...
1 2 3 190

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2023 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram