RÉSISTANCE

RÉSISTANCE

24 juin 2022
par 
Catégorie(s) :

Le premier moment de colère passé, contre un tas de gens, d’institutions, de partis, contre mon artisan coiffeur qui ne voulait pas froisser les chauves et crânes rasés, contre les abstentionnistes, hésitants, méfiants, athées de la politique, grognons et finalement simples fainéants, contre ceux qui veulent se faire coq sur le fumier, et là, on en trouve aussi à l’extrême-gauche, ce premier moment de colère passé, j’ai aperçu quelque lueur d’espoir dans ma fréquentation d’un tas de gens qui pensaient comme moi, que tout n’était pas perdu, que la vague brune n’était qu’une sorte de vent mauvais grossi de l’haleine des gens aigris, déroutés et naïfs, un peu pétainophiles quand même, brandissant une flamme qui fait froid dans le dos. Cette vague-là va du nationalisme à l’apartheid. Elle n’est pas que française. Ça ne rassure pas, au contraire. Elle est porteuse de ghettos, de barbelés, de murs de la honte, de navires engloutis dans le cimetière méditerranéen. Et, signe d’une déliquescence des valeurs, elle ose s’appeler Résistance.

Le gouvernement ukrainien n’a pas manqué de tomber dans ce travers, malgré la sympathie qu’il peut inspirer. Il vient d’annoncer que la résistance s'organisait sur le front culturel. Un projet de loi interdit de diffuser des livres et des musiques russes sauf si leurs auteurs acceptent de devenir citoyens ukrainiens. Ainsi veut-il chasser la propagande hostile. Cela s’appelle censure tout simplement. Je suppose qu’il existe beaucoup d’Ukrainiens éclairés pour écouter et lire encore et toujours la culture russe qui reste, malgré Poutine ou Staline, ou Nicolas II, une immense culture universelle.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

DES DÉCHETS QUI VALENT DE L’OR

Aube - environnement Un rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur la gestion du Syndicat Départemental d’Élimination des Déchets de l’Aube (SDEDA) épingle un certain nombre de dispositions économiques qu’elle qualifie même « d’inflationnistes...

LA GUERRE AUX CHOMEURS

Assurance chômage Après un mois de concertation bridée avec les organisations syndicales et patronales, le ministre du Travail, O. Dussopt a dévoilé les contours de sa très décriée réforme de l’assurance-chômage : dès février 2023,...

LE SPORT EST POLITIQUE... EN IRAN.

Le 16 septembre une jeune fille de 22 ans meurt sous les coups de la police des moeurs iranienne pour une mèche de cheveux. Elle est kurde et s'appelle Mihsa Amani. Le 29 septembre, en...

BILE VERSÉE EN BILLEVESÉES

On nous annonce la pénurie d’électricité pour cet hiver. Pôle Emploi a des « secteurs sous tension ». EDF n’a donc qu’à se raccorder survle réseau de secteurs sous tension. Merci qui ? La COP...
1 2 3 170

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram