NAUFRAGE

NAUFRAGE

3 juin 2022
par 
Catégorie(s) :

En Méditerranée, deux naufrages dans la nuit du 24 au 25 mai au large des côtes tunisiennes ont fait 76 morts et 134 survivants... Une autre embarcation avec 31 personnes à bord lance le même soir un appel de détresse dans les eaux maltaises, mais les autorités de La Valette ont décrété qu’il n’y avait pas de danger réel. Personne ne sait ce qu’il est advenu de ces migrants. Ces morts n’intéressent plus grand monde, trop banales désormais. Seul un cadavre échoué sur une plage peut, peut-être, encore émouvoir.

Au même moment « 50 migrants arrivés illégalement sur le sol britannique seront envoyés dans les prochains jours au Rwanda » a déclaré Boris Johnson au Daily Mail, quel que soit le pays d’origine de ces migrants, ou le pays qu’ils avaient désiré rejoindre. Seule exception : les migrants mineurs qui pourront rester sur le sol britannique. Et cela grâce à un accord passé en avril avec Kigali, qui accueillera les migrants contre 144 millions d’euros... Tollé dans la classe politique rwandaise et britannique, dans les Ong, à l’ONU. « Les migrants ne sont pas des marchandises ». Rien n’y a fait.

Les migrants ne sont effectivement pas des marchandises, parce que les marchandises circulent beaucoup plus facilement et l’on en prend soin. On ne les laisse pas se geler dans les forêts polonaises, on ne les oublie pas dans des containers scellés. Ils ne sont qu’une force de travail, très peu rémunérée, pour un travail dur dont personne ne veut, comme le désherbage à la main des cultures bio, ou la cueillette des olives et des tomates, quand on ne les exploite pas dans des zones polluées, sales ou dangereuses. Le pouvoir du capital est le pouvoir de disposer du travail non payé, dit Marx. C’est pourquoi les capitalistes adorent les migrants, surtout « illégaux », et empêcheront toute volonté politique de régularisation ou de simple traitement humain. Et c’est ainsi notre civilisation qui fait naufrage.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

UN ÉCOCINÉ À PONT-SAINTE-MARIE

Aube - culture Le cinéma UTOPIA va ouvrir ses portes en décembre à Pont-Sainte-Marie. Il y a bien longtemps que les cinéphiles attendaient cette ouverture. Une association (ARCEAU) avait vu le jour en 2018 grâce...

POUR GARANTIR L'ÉNERGIE À TOUS !

Services publics - Pouvoir d’achat L’accès à l’énergie est un droit vital pour vivre décemment, pouvoir se chauffer, se déplacer, se nourrir et produire de nouvelles richesses. L’énergie est, par conséquent, un bien commun de...

LE JOUR DE GLOIRE EST TARIFÉ

Les joueurs iraniens silencieux pendant l’hymne national en soutien aux victimes de la répression dans leur pays ; les Allemands se bâillonnent de la main pour protester contre la FIFA qui a interdit aux capitaines...

BRÈVES

SOIT DIT EN PASSANT... À Romilly viennent d’être plantés 65 arbres d’une première « micro-forêt ». Nos élus étaient présents à l’inauguration et ont même mis la main à la pelle. Rien à redire, sauf...
1 2 3 171

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram