POUR DE VRAI

POUR DE VRAI

27 mai 2022
par 
Catégorie(s) :

À l’UPOP, ils font venir des gens très instruits. des écrivains, des philosophes et même des poètes. Selon la rumeur, le poète est unrêveur. Il cherche des rimes. Il compte ses pieds. Il invente des images. L’image améliore le langage et le renouvelle dit Bachelard. Est-elle capable de modifier nos points de vue ? Depuis Hugo, onsait que le poète peut parler haut et fort. Il a quitté son rôle de gentillecteur du Roy. Il tonne depuis son exil. On en a vu écrire des hymnes de liberté que des avions allaient déverser sur les villes truffées d’ennemis.

Je suis sûr que chacun pourrait s’efforcer de parler à la poète, de parler imagé, de parler fleuri, afin d’essayer d’enrichir sa pensée, de la débarrasser de ses préjugés. Que de richesses on découvrirait chez chacune et chacun !

Ce serait une façon de revenir au fond des choses. En politique, ce serait abandonner la langue de bois. On parlerait une langue de bois précieux, on ne parlerait plus peuplier, on parlerait palissandre.

Et le citoyen ordinaire, vous, moi, nous saurions déceler la moindre dissimulation, la moindre intention de nous faire prendre des vessies pour des lanternes, langage fort courant à l’Elysée comme à Matignon. Même que maintenant, ils disent s’exprimer dans le « parler vrai », qu’ils parlent il est vrai, comme de faux.

Le langage poétique n’a pas encore vraiment pignon sur rue,malgré les efforts de l’UPOP. Son président en présentant Olivier Barbarant mardi, a remercié les courageux éditeurs qui ne gagnent pas des mille et des cents en publiant leurs livres.

« On aura le droit de les voler sur les étals lorsque le petit éditeurqui ose publier de la poésie, deviendra un magnat de l’édition. »

Partager l'article :

Les dernières actus

MON LOGIS EXASPÈRE SES LOCATAIRES

St André-Les-Vergers - quartier Maugout - Ravel Des femmes, beaucoup de femmes exaspérées par les conditions de logement indignes qu’elles subissent parfois depuis des années. Des témoignages poignants de locataires qui n’en peuvent plus de...

24 H SUR LE MÊME BRANCARD !

Santé - hôpitaux Madeleine Riffaud est aveugle. Mais elle voit bien mieux que beaucoup. Dans une lettre bouleversante adressée au directeur de l’AP-HP la résistante de 98 ans, atteinte d’un Covid long, décrit sa prise...

ENVOYEZ-LUI VOS FACTURES !

Des dizaines de milliers de britanniques ont dit qu’ils cesseront le 1er octobre de payer leurs factures de gaz et d’électricité. À cette date, les prix auront quasiment triplé en un an. Les compagnies brandissent...

ALLER EN TRAIN... RETOUR EN BUS !!

Inauguration de l’électrification Paris - Nogent S/Seine Ah l’électrification de la ligne 4 ! Un serpent de mer qui alimente le microcosme politique local depuis trois décennies et qui vient de voir enfin sa concrétisation...
1 2 3 148

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram