UNE STÈLE EN HOMMAGE AUX 64 DÉPORTÉS DE ROMILLY SUR SEINE
De gauche à droite, Christian Barthelémy, Jean Lefèvre, Anita Baudouin et Fethi Cheikh lors de l’inauguration de la stèle le 8 mai à Romilly sur Seine.

UNE STÈLE EN HOMMAGE AUX 64 DÉPORTÉS DE ROMILLY SUR SEINE

13 mai 2022
par 
Catégorie(s) :

Stèle

À l’occasion de la cérémonie du 8 mai 2022 (77 ème anniversaire de la victoire) les élu-es, les représentant-es des associations d'anciens combattants et la population ont inauguré la stèle rendant hommage aux 64 déportés à Romilly-sur-Seine. En présence de M. le Maire de Romilly, Anita Baudouin, Secrétaire Générale de la Fédération Nationale des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes, Christian Barthélémy, fils de déporté Président de la FNDIRP de Romilly, Jean Lefèvre Président de L'ADIRP AUBE et les familles des Déportés.

Un acte fort, symbolique et concret à la fois. Cette idée de stèle a été soumise par la FNDIRP à la Ville de Romilly et que le conseil municipal du 23 octobre a validé le projet à l’unanimité.

En cet instant, l’histoire hante nos consciences et nous fait un devoir pour toujours. Cette cérémonie empreinte d’émotion nous rappelle d’abord qu’il est, dans la vie d’une Nation, des moments qui blessent la mémoire. Il est toujours aussi douloureux de les évoquer, parce que ces heures noires souillent à jamais l'histoire. « Le tombeau des héros est le coeur des vivants », disait André MALRAUX. En nous souvenant de tous et de chacun, nous leur rendons justice.

Se souvenir, c’est donc être là, mais c’est aussi agir.

Agir comme ceux qui, aux heures les plus sombres de l’histoire, ont permis à la noblesse et à l’espérance de continuer à vivre. Agir, c’est construire une société dans laquelle cette entreprise monstrueuse et criminelle sera impensable. C’est dans cet esprit que nous opposons et opposerons toujours la rigueur de la loi à ceux qui voudraient nier cette réalité, nier ces faits, nier cette histoire. C’est dans cet esprit que nous condamnerons et combattrons, encore et toujours, l’antisémitisme, le racisme, l’intolérance, les discriminations, la haine.

Agir, c’est donc être vigilant et déterminé.

Au nom de notre groupe d'élus du conseil municipal de Romilly et la section locale du PCF , je remercie toutes les personnes venues nombreuses assister à cette cérémonie d’inauguration mais aussi du souvenir, qui témoignent par leur fidélité, à une époque où les symboles et les valeurs ont tendance à disparaître.

Fethi Cheikh

Partager l'article :

Les dernières actus

UN ÉCOCINÉ À PONT-SAINTE-MARIE

Aube - culture Le cinéma UTOPIA va ouvrir ses portes en décembre à Pont-Sainte-Marie. Il y a bien longtemps que les cinéphiles attendaient cette ouverture. Une association (ARCEAU) avait vu le jour en 2018 grâce...

POUR GARANTIR L'ÉNERGIE À TOUS !

Services publics - Pouvoir d’achat L’accès à l’énergie est un droit vital pour vivre décemment, pouvoir se chauffer, se déplacer, se nourrir et produire de nouvelles richesses. L’énergie est, par conséquent, un bien commun de...

LE JOUR DE GLOIRE EST TARIFÉ

Les joueurs iraniens silencieux pendant l’hymne national en soutien aux victimes de la répression dans leur pays ; les Allemands se bâillonnent de la main pour protester contre la FIFA qui a interdit aux capitaines...

BRÈVES

SOIT DIT EN PASSANT... À Romilly viennent d’être plantés 65 arbres d’une première « micro-forêt ». Nos élus étaient présents à l’inauguration et ont même mis la main à la pelle. Rien à redire, sauf...
1 2 3 171

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram