RÉACTION DE FETHI CHEIKH

RÉACTION DE FETHI CHEIKH

13 mai 2022
par 
Catégorie(s) :

Comme pour les précédents quinquennats, celui d’Emmanuel Macron s’est terminé en poussant les Françaises et les Français entre les mâchoires du piège d’un « non-choix ». Je me félicite que les composantes de la gauche républicaine, sociale et écologique en aient tiré les leçons, d’abord pour les prochaines élections législatives, mais aussi avec des perspectives à plus long terme. Tout accord nécessite une convergence de vues globale et, conséquemment, que les uns et les autres fassent des concessions pour concrétiser une visée politique avec des objectifs partagés.

Bien évidemment, je regrette qu’aucune circonscription de notre département (en particulier la nôtre, la 3ème circonscription) ne voit la NUPES représentée par un(e) candidat(e) présenté(e) par le PCF. Cela n’eût pas été hors de propos au regard de notre activité et de notre influence.

Bien évidemment aussi, je garde en mémoire la rudesse des coups portés à notre encontre par des membres du mouvement de Jean-Luc Mélenchon et son référent de Romilly aux niveaux départemental et local. Je n’oublie les propos tenus par le réfèrent local de la LFI à l’égard des communistes d’une violence inouïe et les manoeuvres pour faire entrave à notre liste aux élections municipales et à ma candidature aux départementales et plus que tout, à titre personnel, jamais je ne bifferai d’un trait de plume le silence et l’absence du moindre geste de soutien lorsque qu’un conseiller municipal du RN m’a violemment pris à partie, ce qui a d’ailleurs valu à ce dernier une condamnation par la justice.

Mais l’intérêt plus élevé de la défense d’une population en souffrance, inquiète face à un second quinquennat Macron qui sera encore plus catastrophique pour les foyers modestes, les salariés et les retraités, les services publics… va mobiliser mon énergie sous la bannière de la NUPES. Jamais dans son histoire, le PCF n’a dérogé à un scrupuleux respect des engagements pris. Elu et militant, je participerai aux efforts communs de la campagne des législatives dans notre circonscription, avec un soutien au candidat de la NUPES.

Mobilisée dans un même élan et dans le respect des sensibilités composantes de l’accord national, avec un but commun et des propositions concrètes pour changer - dès juillet avec l’augmentation du SMIC, notamment - la vie des Françaises et des Français, la gauche, avec la Nouvelle Union Populaire, Ecologique et sociale, reprend sens, vigueur et redonne l’espoir.

Fethi CHEIKH

Partager l'article :

Les dernières actus

UN ÉCOCINÉ À PONT-SAINTE-MARIE

Aube - culture Le cinéma UTOPIA va ouvrir ses portes en décembre à Pont-Sainte-Marie. Il y a bien longtemps que les cinéphiles attendaient cette ouverture. Une association (ARCEAU) avait vu le jour en 2018 grâce...

POUR GARANTIR L'ÉNERGIE À TOUS !

Services publics - Pouvoir d’achat L’accès à l’énergie est un droit vital pour vivre décemment, pouvoir se chauffer, se déplacer, se nourrir et produire de nouvelles richesses. L’énergie est, par conséquent, un bien commun de...

LE JOUR DE GLOIRE EST TARIFÉ

Les joueurs iraniens silencieux pendant l’hymne national en soutien aux victimes de la répression dans leur pays ; les Allemands se bâillonnent de la main pour protester contre la FIFA qui a interdit aux capitaines...

BRÈVES

SOIT DIT EN PASSANT... À Romilly viennent d’être plantés 65 arbres d’une première « micro-forêt ». Nos élus étaient présents à l’inauguration et ont même mis la main à la pelle. Rien à redire, sauf...
1 2 3 171

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram