MERCATO

MERCATO

25 mars 2022
par 
Catégorie(s) :

Les IVAL (indicateurs de valeur ajoutée des lycées) viennent de livrer leur verdict, assez décevant concernant les lycées de l'Aube. On nous dit que ces indicateurs ne seraient qu'un outil pour rendre compte des résultats du système éducatif. Pourtant quand on utilise les mots de « valeur ajoutée » et de « résultats », on est dans la logique de marché, pas dans celle d'un service public.

Les lycées sont donc déjà mis en concurrence. Leur business plan c'est le projet pédagogique censé leur accorder des moyens. E. Macron a donc eu une idée lumineuse : mettre en concurrence aussi les professeurs ! Ils vont devoir travailler plus et avoir une obligation de résultat pour mériter, de leur chef d'établissement, une augmentation de salaire ; ils vont devoir accepter aussi de se vendre pour être engagés, puisque l'idée du siècle c'est de laisser les chefs d'établissement les recruter eux-mêmes, à l'instar du privé.

Nul doute que l'objectif d'E. Macron est de supprimer le statut de professeur d'État et, à terme, de supprimer la fonction publique d'État. Un rêve caressé depuis longtemps par les droites, pour lesquelles les acquis du CNR doivent disparaître, en particulier les services publics et le statut de fonctionnaire d'État. C'est d'ailleurs, parmi les candidats à la présidentielle de ce bord, à qui supprimera le plus de fonctionnaires.

Mais il est clair qu'en s'attaquant à l'Éducation nationale, socle de la République, c'est notre modèle de République sociale, laïque et égalitaire qu'on veut faire tomber. Parce que dans la logique de l'économie libérale tout doit être privatisé sauf ce qui n'est pas profitable, mais aussi parce que les services publics sont des leviers puissants de l'émancipation.

 

Partager l'article :

Les dernières actus

MON LOGIS EXASPÈRE SES LOCATAIRES

St André-Les-Vergers - quartier Maugout - Ravel Des femmes, beaucoup de femmes exaspérées par les conditions de logement indignes qu’elles subissent parfois depuis des années. Des témoignages poignants de locataires qui n’en peuvent plus de...

24 H SUR LE MÊME BRANCARD !

Santé - hôpitaux Madeleine Riffaud est aveugle. Mais elle voit bien mieux que beaucoup. Dans une lettre bouleversante adressée au directeur de l’AP-HP la résistante de 98 ans, atteinte d’un Covid long, décrit sa prise...

ENVOYEZ-LUI VOS FACTURES !

Des dizaines de milliers de britanniques ont dit qu’ils cesseront le 1er octobre de payer leurs factures de gaz et d’électricité. À cette date, les prix auront quasiment triplé en un an. Les compagnies brandissent...

ALLER EN TRAIN... RETOUR EN BUS !!

Inauguration de l’électrification Paris - Nogent S/Seine Ah l’électrification de la ligne 4 ! Un serpent de mer qui alimente le microcosme politique local depuis trois décennies et qui vient de voir enfin sa concrétisation...
1 2 3 148

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram