DES JOURS HEUREUX POUR LA JEUNESSE !
Camille Lainé est une jeune militante du Comité Aubois des Jours heureux, ancienne Secrétaire nationale de la Jeunesse Communiste.

DES JOURS HEUREUX POUR LA JEUNESSE !

25 mars 2022
par 
Catégorie(s) :

Election présidentielle

Par Camille Lainé

Il y a 5 ans Emmanuel Macron était présenté comme candidat de la jeunesse, il a même annoncé qu’il ferait de la jeunesse une des priorités de son quinquennat. Au moment du bilan, la réalité est tout autre. Non seulement, la priorité jeunesse n’est que de l’esbroufe mais pire, la situation des jeunes s’est fortement dégradée en 5 ans.

Parlons des jeunes en formation en premier lieu, le désastre parcoursup est un symbole fort dans le mandat d’Emmanuel Macron. À la sortie du lycée, ce sont les rêves et les aspirations de milliers de jeunes qui sont broyés par ce dispositif, le gouvernement a clairement installé la sélection sociale à l’entrée de l’université.

Chaque année des milliers de jeunes se retrouvent donc exclus de l’enseignement supérieur, chaque année des milliers d’autres se retrouvent dans des filières par défaut, loin de leur famille. Le bulldozer libéral Macron s’est également attaqué à la formation professionnelle, les réformes des voies professionnelles viennent fragiliser cette filière pourtant essentielle pour relancer notre pays.

La précarité étudiante ne cesse de se renforcer, des milliers d’étudiants sont obligés de travailler en parallèle de leurs études, voire même dépendent de distributions alimentaires pour pouvoir survivre.

Mais les jeunes ne veulent plus subir en permanence, les jeunes ne sont pas condamnés à la précarité. Face à ce gouvernement déconnecté de la réalité de la jeunesse de ce pays d’autres voies sont possibles ! Les jeunes ont des propositions et veulent se faire entendre.

Il y a un candidat qui porte un programme fort pour les jeunes et qui fera réellement de la jeunesse une priorité : C’est Fabien Roussel. Le programme des jours heureux est en lien avec les besoins et aspirations des jeunes, en voici quelques exemples :

  L’accès pour toutes et tous à l’enseignement supérieur et la recherche avec des moyens ambitieux pour mettre fin à la sélection et permettre à chaque jeune d’accéder aux études supérieures. Chaque bachelier doit pouvoir accéder à la filière de son choix et avoir les meilleures conditions d’étude possible.

  Un revenu pour l’ensemble des étudiantes et des étudiants à hauteur de 850€ par mois financé par les cotisations sociales pour mettre fin à la précarité étudiante et avoir la jeunesse la mieux formée.

  Zéro jeune au chômage : la fin des contrats précaires, des prérecrutements dans le service public et conditionner les aides aux entreprises à l’embauche de jeunes en CDI.

Ces propositions sont viables et peuvent être mises en place ! pour cela un seul choix, un seul vote : Fabien Roussel ! Oui les jours heureux sont à portée de main, construisons les ensemble !

 

Partager l'article :

Les dernières actus

RETRAIT NON NÉGOCIABLE !

Réforme des retraites Pour l’acte 2 de la mobilisation contre la réforme des retraites ce sont 2,8 millions de Français.es qui sont descendus dans la rue ce 31 janvier. Dans l’Aube, la mobilisation a encore...

UN VOTE D’AMPLEUR, CLAIR !

39e Congrès du PCF Dans le cadre de leur 39e Congrès, les communistes étaient appelés à se prononcer ce week end sur le choix de la base commune de discussion. Ce vote s'est conclu par...

LA DAUBE D'ÉRIC

Au menu du dernier Conseil Municipal de Romilly-sur-Seine, une daube. Le DOB, voulais-je dire, acronyme de Débat d'Orientation Budgétaire. Quoi que, toqué de cuisine politicienne, le maire recuit chaque année une marinade où ont mijoté...
1 2 3 190

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2023 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram