UN PARRAINAGE IRRESPONSABLE

UN PARRAINAGE IRRESPONSABLE

11 mars 2022
Catégorie(s) :

Romilly-sur Seine

Par Fethi Cheikh

Éric Vuillemin lors du conseil municipal du 26 février a indiqué qu’il avait donné son parrainage à Éric Zemmour pour l’élection présidentielle pour que « l’exercice de la démocratie se fasse ». Eh bien, au nom de la démocratie, je donne mon avis sur ce choix du Maire.

La signature que lui a apportée Éric Vuillemin n’est ni anecdotique, ni anodine. En effet faut-il rappeler qu'en France le racisme, la xénophobie et l'antisémitisme ne sont pas des opinions mais des délits. Éric Vuillemin, tout en indiquant que « parrainer n'est pas soutenir », contribue à permettre à un repris de justice, condamné pour la troisième fois en janvier dernier pour « provocation à la haine » d'être candidat et pourquoi pas Président de la République. Quelle irresponsabilité !

Demain, la France porteuse de ses valeurs progressistes et universalistes serait représentée à l'étranger par un président de la République raciste, xénophobe, antisémite et révisionniste comme le démontre un collectif d'historiens qui a décidé de combattre à partir de faits historiques les mensonges de Zemmour.

Ce choix d’Éric Vuillemin est en parfaite cohérence avec celui qu'il a fait au moment de la primaire du parti de droite Les Républicains, où il avait choisi Eric Ciotti car il était « le plus clair ».

Clair en effet car Ciotti avait indiqué qu'il pourrait voter Zemmour au 2ème tour de la présidentielle. Quels que puissent être les arguments qui l’ont conduit à ce choix, la ligne rouge a été franchie.

Pour moi, comme l’a d’ailleurs clairement indiqué mon candidat à l’élection présidentielle Fabien Roussel, « aucun parrainage pour l’extrême droite ! ». En effet, pour nous, les personnes condamnées pour ces raisons ne doivent pas pouvoir se présenter à l'élection présidentielle, comme Fabien Roussel l'a proposé à l'Assemblée nationale ; c'est clair.

À Romilly, où de nombreux habitant.e.s sont en souffrance, voire en détresse, et dont il ne fait qu’aggraver la situation en diminuant l’intervention communale sociale et en augmentant tarifs et impôts, aurait-il maintenant fait le choix d’attiser les tensions de tous ordres, comme le préconise son « filleul » Zemmour ?

Je condamne avec fermeté cet acte d’Éric Vuillemin. Les extrêmes droites, les populistes, les démagogues de tout acabit trouveront toujours des progressistes pour les combattre.

Partager l'article :

Les dernières actus

LES ÉLU.ES DE GAUCHE S’ADRESSENT AU MINISTRE DE LA SANTÉ

Romilly - Clinique Pays de Seine Face à l’inquiétude provoquée par l’annonce de la mise en redressement judiciaire de la Clinique Pays de Seine, et l’ouverture de l’appel d’offre à reprise, les Élu.es du groupe...

KURDISTAN : UNE RÉVOLUTION DE FEMMES

Journée internationale de lutte pour les droits des femmes Dans le cadre de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes, nous avons échangé avec la porte-parole du Conseil Démocratique Kurde-France (CDK-F), Berivan...

SI NON VIS PACEM*...

E. Macron, qui se rêve stratège à longue portée, avait déjà proposé en octobre 23, à Jérusalem, la création d'une coalition régionale et internationale pour « lutter » contre le Hamas. Aucun succès. Il vient...
1 2 3 307

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram