LA FAUTE DE VALÉRIE PÉCRESSE

18 février 2022
par 
Catégorie(s) :

Il y a désormais trois candidats d’extrême droite autour de 15 % dans les sondages. La sortie de Valérie Pécresse sur le « grand  remplacement » lui a fait, ipso facto, quitter le camp de la droite républicaine. Prétendre, comme elle le fait maintenant, que sa
phrase visait à dire l’inverse de ce qu’elle a vraiment dit, c’est nous prendre pour des imbéciles. D’autant plus que dans le même
discours elle affirme « vouloir des Français de coeur et pas de papiers ». Pas besoin d’une analyse sémantique pour comprendre que la candidate LR n’est pas victime d’un procès d’intention.

Elle a choisi son terrain pour mener campagne . Celui du pire. La fumisterie du « grand remplacement » est dangereuse et même mortelle, comme l’a prouvé la tuerie de Christchurch. En la validant Valérie Pécresse fait sauter toutes les digues. Elle démontre que la ligne Ciotti d’une alliance LR, RN, Zemmour a pris le pouvoir à droite. Et Macron s’en frotte les mains. Dans son pari de second tour « moi ou l’extrême droite », il peut maintenant inclure la candidate LR. Une stratégie à haut risque tant la banalisation médiatique des idées d’extrême droite et la détestation du président des riches pourraient entraîner une catastrophe. C’est le calcul de Pécresse : arriver en tête des extrêmes droites et rafler la mise.

Pour les démocrates, l’enjeu prioritaire devrait être de sortir le débat politique du marigot pestilentiel dans lequel il baigne. De le ramener
sur des sujets comme l’emploi, le pouvoir d’achat, la santé, l’environnement, qui sont dans la vie des gens. De ce point de vue, la campagne de Fabien Roussel contribue à ramener le débat sur des terrains sains. Sa dynamique, certes modeste, mais réelle, prouve que l’on peut parler utilement d’autre chose que des obsessions « zemmouriennes ». C’est l’ensemble du monde politique, à commencer par les forces de gauche, qui devrait s’en réjouir et saisir la balle au bond pour quitter le monde du « bullshit » et ramener le débat sur le terrain des idées.

Partager l'article :

Les dernières actus

UN ÉCOCINÉ À PONT-SAINTE-MARIE

Aube - culture Le cinéma UTOPIA va ouvrir ses portes en décembre à Pont-Sainte-Marie. Il y a bien longtemps que les cinéphiles attendaient cette ouverture. Une association (ARCEAU) avait vu le jour en 2018 grâce...

POUR GARANTIR L'ÉNERGIE À TOUS !

Services publics - Pouvoir d’achat L’accès à l’énergie est un droit vital pour vivre décemment, pouvoir se chauffer, se déplacer, se nourrir et produire de nouvelles richesses. L’énergie est, par conséquent, un bien commun de...

LE JOUR DE GLOIRE EST TARIFÉ

Les joueurs iraniens silencieux pendant l’hymne national en soutien aux victimes de la répression dans leur pays ; les Allemands se bâillonnent de la main pour protester contre la FIFA qui a interdit aux capitaines...

BRÈVES

SOIT DIT EN PASSANT... À Romilly viennent d’être plantés 65 arbres d’une première « micro-forêt ». Nos élus étaient présents à l’inauguration et ont même mis la main à la pelle. Rien à redire, sauf...
1 2 3 171

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram