LA FAUTE DE VALÉRIE PÉCRESSE

18 février 2022
par 
Catégorie(s) :

Il y a désormais trois candidats d’extrême droite autour de 15 % dans les sondages. La sortie de Valérie Pécresse sur le « grand  remplacement » lui a fait, ipso facto, quitter le camp de la droite républicaine. Prétendre, comme elle le fait maintenant, que sa
phrase visait à dire l’inverse de ce qu’elle a vraiment dit, c’est nous prendre pour des imbéciles. D’autant plus que dans le même
discours elle affirme « vouloir des Français de coeur et pas de papiers ». Pas besoin d’une analyse sémantique pour comprendre que la candidate LR n’est pas victime d’un procès d’intention.

Elle a choisi son terrain pour mener campagne . Celui du pire. La fumisterie du « grand remplacement » est dangereuse et même mortelle, comme l’a prouvé la tuerie de Christchurch. En la validant Valérie Pécresse fait sauter toutes les digues. Elle démontre que la ligne Ciotti d’une alliance LR, RN, Zemmour a pris le pouvoir à droite. Et Macron s’en frotte les mains. Dans son pari de second tour « moi ou l’extrême droite », il peut maintenant inclure la candidate LR. Une stratégie à haut risque tant la banalisation médiatique des idées d’extrême droite et la détestation du président des riches pourraient entraîner une catastrophe. C’est le calcul de Pécresse : arriver en tête des extrêmes droites et rafler la mise.

Pour les démocrates, l’enjeu prioritaire devrait être de sortir le débat politique du marigot pestilentiel dans lequel il baigne. De le ramener
sur des sujets comme l’emploi, le pouvoir d’achat, la santé, l’environnement, qui sont dans la vie des gens. De ce point de vue, la campagne de Fabien Roussel contribue à ramener le débat sur des terrains sains. Sa dynamique, certes modeste, mais réelle, prouve que l’on peut parler utilement d’autre chose que des obsessions « zemmouriennes ». C’est l’ensemble du monde politique, à commencer par les forces de gauche, qui devrait s’en réjouir et saisir la balle au bond pour quitter le monde du « bullshit » et ramener le débat sur le terrain des idées.

Partager l'article :

Les dernières actus

LES AUBOIS SE MOBILISENT POUR L’AUGMENTATION DES SALAIRES ET DES RETRAITES

Aube - Politique C’est une journée que l’exécutif va scruter de près. Premier rendez-vous national de grèves et de manifestations pour la hausse des salaires et le pouvoir d’achat, le jeudi 29 septembre a donné...

AMIANTE : LA SNCF LOURDEMENT CONDAMNÉE !

Technicentre de Romilly-sur-Seine C’est la fin d’un marathon judiciaire pour près de 70 cheminots de la SNCF, embauchés au technicentre de Romilly-sur-Seine. Mercredi 14 septembre, la cour d’appel d’Amiens a mis un terme à 5...

Mon Logis

Non content d’exaspérer bon nombre de ses locataires des quartiers Maugout et Ravel de St André Les Vergers, en laissant des logements sans entretien et sans vrai chauffage, le bailleur a refusé de recevoir Jean...

GASPILLAGE

Au moment où les Iraniennes essaient de se libérer du joug religieux avec pour chant de ralliement Bella Ciao, les Italiens ont élu une admiratrice du Duce. Et l'UE dit seulement « la répression des...
1 2 3 151

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram