LA FAUTE DE VALÉRIE PÉCRESSE

18 février 2022
Catégorie(s) :

Il y a désormais trois candidats d’extrême droite autour de 15 % dans les sondages. La sortie de Valérie Pécresse sur le « grand  remplacement » lui a fait, ipso facto, quitter le camp de la droite républicaine. Prétendre, comme elle le fait maintenant, que sa
phrase visait à dire l’inverse de ce qu’elle a vraiment dit, c’est nous prendre pour des imbéciles. D’autant plus que dans le même
discours elle affirme « vouloir des Français de coeur et pas de papiers ». Pas besoin d’une analyse sémantique pour comprendre que la candidate LR n’est pas victime d’un procès d’intention.

Elle a choisi son terrain pour mener campagne . Celui du pire. La fumisterie du « grand remplacement » est dangereuse et même mortelle, comme l’a prouvé la tuerie de Christchurch. En la validant Valérie Pécresse fait sauter toutes les digues. Elle démontre que la ligne Ciotti d’une alliance LR, RN, Zemmour a pris le pouvoir à droite. Et Macron s’en frotte les mains. Dans son pari de second tour « moi ou l’extrême droite », il peut maintenant inclure la candidate LR. Une stratégie à haut risque tant la banalisation médiatique des idées d’extrême droite et la détestation du président des riches pourraient entraîner une catastrophe. C’est le calcul de Pécresse : arriver en tête des extrêmes droites et rafler la mise.

Pour les démocrates, l’enjeu prioritaire devrait être de sortir le débat politique du marigot pestilentiel dans lequel il baigne. De le ramener
sur des sujets comme l’emploi, le pouvoir d’achat, la santé, l’environnement, qui sont dans la vie des gens. De ce point de vue, la campagne de Fabien Roussel contribue à ramener le débat sur des terrains sains. Sa dynamique, certes modeste, mais réelle, prouve que l’on peut parler utilement d’autre chose que des obsessions « zemmouriennes ». C’est l’ensemble du monde politique, à commencer par les forces de gauche, qui devrait s’en réjouir et saisir la balle au bond pour quitter le monde du « bullshit » et ramener le débat sur le terrain des idées.

Partager l'article :

Les dernières actus

LES PAS TRIOMPHANTS DE MANOUCHIAN

Panthéonisation Missak Manouchian a intégré mercredi le temple républicain, avec son épouse Mélinée, quatre-vingts ans après avoir été fusillé par les nazis. Avec lui, c’est toute la Résistance communiste et étrangère qui se voit honorée...

LE LIEN PARTICULIER DES COMMUNISTES AUBOIS AVEC CET ÉVÉNEMENT

Outre la cérémonie officielle organisé par L’ANACR devant le monument de la Résistance et de la déportation à Troyes, où la fédération de l’Aube a déposé une gerbe, les communistes aubois ont souhaité s’inscrire dans...

EXPOSITION

Missak MANOUCHIAN à la Fédération de l’Aube du PCF Jusqu’au 9 mars du lundi au vendredi de 10H à 18H

CHAROGNE

Épilogue du feuilleton Bygmalion. L’histoire d’une campagne électorale qui a coûté beaucoup trop cher pour un candidat dont la Justice dit qu’il ne pouvait ignorer une telle sortie de route. L’histoire d’une élection coup de...
1 2 3 305

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2024 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram