FACULTATIF

FACULTATIF

21 janvier 2022
par 
Catégorie(s) :

Facultative est la création par une commune d'une restauration scolaire pour les écoles primaires. Mais une fois que cette création est actée, la commune est tenue de garantir à chaque élève le droit d’y être inscrit, quel que soit le statut des parents par rapport au travail (l’article186 de la loi n° 2017-86 du 27 janvier 2017 relative à l’égalité et à la citoyenneté). Mais ce droit ne peut être exercé quand le prix du repas (4,5 €) ne tient pas compte des ressources de la famille, ce qui est le cas à Troyes. Or le taux de pauvreté relevé par l'INSEE en 2018 est à Troyes de 28%, quand il est pour le national de 14,7%, et la crise sanitaire a aggravé la précarité.

Il y a donc bien une volonté politique de ne pas permettre aux enfants, qui sont les premières victimes de la pauvreté, d'accéder à un service essentiel, un repas sain et équilibré, au moins cinq jours par semaine. Car une bonne alimentation, ce n'est pas facultatif, et cela conditionne la santé future de l'enfant. On sait aussi que ne pas pouvoir mettre son enfant à la cantine pour des raisons financières peut entraîner pour un parent le fait de ne pouvoir accepter un travail ou une formation. Si bien que les conditions de précarité familiale s'accentuent encore.

N'est pas facultative, en revanche, la qualité du repas proposé. Et visiblement, provoquant la colère de parents, le repas froid fourni deux fois par semaine par la cantine scolaire troyenne s'apparente plutôt au maigre sandwich SNCF immortalisé par Renaud. Facultatif, dit l'adjointe au maire en charge du problème, les parents peuvent ne pas mettre les enfants à la cantine ces jours-là. Mais on retombe alors à la case départ : pour les parents qui travaillent, sont en formation ou en recherche d'emploi …

Rendre un problème facultatif pour s'en débarrasser, il fallait oser.

Partager l'article :

Les dernières actus

MON LOGIS EXASPÈRE SES LOCATAIRES

St André-Les-Vergers - quartier Maugout - Ravel Des femmes, beaucoup de femmes exaspérées par les conditions de logement indignes qu’elles subissent parfois depuis des années. Des témoignages poignants de locataires qui n’en peuvent plus de...

24 H SUR LE MÊME BRANCARD !

Santé - hôpitaux Madeleine Riffaud est aveugle. Mais elle voit bien mieux que beaucoup. Dans une lettre bouleversante adressée au directeur de l’AP-HP la résistante de 98 ans, atteinte d’un Covid long, décrit sa prise...

ENVOYEZ-LUI VOS FACTURES !

Des dizaines de milliers de britanniques ont dit qu’ils cesseront le 1er octobre de payer leurs factures de gaz et d’électricité. À cette date, les prix auront quasiment triplé en un an. Les compagnies brandissent...

ALLER EN TRAIN... RETOUR EN BUS !!

Inauguration de l’électrification Paris - Nogent S/Seine Ah l’électrification de la ligne 4 ! Un serpent de mer qui alimente le microcosme politique local depuis trois décennies et qui vient de voir enfin sa concrétisation...
1 2 3 148

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram