LIBERTÉ DIT L’AUTRE

LIBERTÉ DIT L’AUTRE

27 août 2021
par 
Catégorie(s) :

Il y a des coups de pied aux fesses qui se perdent. Une femme se vante d’avoir rouvert son bar sans pass, sans masque… Courageuse la petite et tellement révolutionnaire. Elle crie liberté et sur son Facebook s’alignent 20, 30 soutiens inconditionnels. C’est la liberté guidant le peuple des égoïstes, des consommateurs, du business.

Et ça manifeste en ville le samedi. Contre quoi, contre qui ? J’ai entendu un dirigeant de la gauche dire qu’il fallait y aller, en ignorant les voix fascistes. Manifester et se boucher les oreilles. La boule Quies voilà l’avenir ! Et si nous sommes nombreux dit ce gauchiste nouvelle formule, on peut leur voler leur manif.

L’histoire nous apprend que laisser dire, c’est laisser-faire. On a laissé faire le nazisme dans les années 30. A Munich, on a serré la main d’Hitler soi-disant pour le neutraliser. Aujourd’hui, il s’agit donc de laisser faire la maladie. Déjà 4, 5 millions de morts dans le monde. France : 112 000 ! Non, nous le savons maintenant, la solution la plus efficace, c’est la vaccination. Là encore, c’est l’histoire qui nous l’apprend. Autrefois, on n’obtenait l’immunité collective qu’après la mort du tiers ou de la moitié de la population. Et dire que certains nous susurrent encore cette solution ! Johnson, Trump l’ont évoquée.

Ce qui nous prouve qu’il y a encore un monde, celui de l’irrationnel qui trimballe ces stupidités que notre école laïque croyait avoir éradiquées. La variole ou la polio, elles, l’ont été.

On savait que le travail pour tous, l’égalité, la paix dans le monde, toutes ces valeurs pour lesquelles tant de peuples aspirent et se battent, sont des valeurs difficiles à acquérir et toujours à reconquérir, mais la vaccination, conquête scientifique entre toutes, bien commun labellisé, prouvé, incontesté, on croyait pouvoir la ranger, comme le pacemaker ou les greffes d’organes dans les grandes avancées du progrès humain.

Le mot liberté est à redéfinir. Nouvelle bataille à mener.

Partager l'article :

Les dernières actus

DES DÉCHETS QUI VALENT DE L’OR

Aube - environnement Un rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur la gestion du Syndicat Départemental d’Élimination des Déchets de l’Aube (SDEDA) épingle un certain nombre de dispositions économiques qu’elle qualifie même « d’inflationnistes...

LA GUERRE AUX CHOMEURS

Assurance chômage Après un mois de concertation bridée avec les organisations syndicales et patronales, le ministre du Travail, O. Dussopt a dévoilé les contours de sa très décriée réforme de l’assurance-chômage : dès février 2023,...

LE SPORT EST POLITIQUE... EN IRAN.

Le 16 septembre une jeune fille de 22 ans meurt sous les coups de la police des moeurs iranienne pour une mèche de cheveux. Elle est kurde et s'appelle Mihsa Amani. Le 29 septembre, en...

BILE VERSÉE EN BILLEVESÉES

On nous annonce la pénurie d’électricité pour cet hiver. Pôle Emploi a des « secteurs sous tension ». EDF n’a donc qu’à se raccorder survle réseau de secteurs sous tension. Merci qui ? La COP...
1 2 3 170

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram