J’AI DÉJEUNÉ AVEC UNE COMPLOTISTE

J’AI DÉJEUNÉ AVEC UNE COMPLOTISTE

30 juillet 2021
par 
Catégorie(s) :

« Tout ça c’est voulu » m’a-t-elle répété mille fois. Et de me citer tout ce que je connais bien, les inégalités, le chômage, le manque de lits et de médecins… J’étais prêt à lui crier, viens avec nous. « Ah ! non, je ne fais pas de politique, moi ! » Le cri du coeur. Tous des complotistes, elle ajoute. C’était l’hôpital se foutant de la charité. Car la dame a sa lecture des faits et sa grille d’analyse. « Tout ça, c’est voulu et un jour ça va péter. On te ment à la télé, on est des millions à se préparer pour une nouvelle ère. On sera tous égaux. Il n’y aura plus ni riche ni pauvres ». C’est religieux ton truc, je lui dis. Je ne crois en rien, elle répond. Je ne suis aucun gourou, je vois clair, c’est tout et je ne suis pas la seule. Et de m’asséner, avec calme et même le sourire, à la forme collective, pour bien montrer que c’est la parole du peuple, « on ne fait plus confiance en personne. On n’écoute plus les infos. Ils nous mentent. La Covid ? Ils nous cachent les vrais remèdes, pour que ça dure et qu’ils nous entubent. » On sent que Trump a déteint chez nous.

Précarité, insécurité, anxiété, défiance vis-à-vis des pouvoirs, effondrement des grandes utopies créatrices d’humain, tout cela nourrit cette aberration du raisonnement qui entraîne des gens honnêtes, pleins de bonne volonté, dans cette dérive irrationnelle qui ne sert à personne, sinon au pouvoir en place. Une colère inefficace. Une révolte avortée.

Il faut repartir à zéro, montrer que la terre est ronde, que les vaccins sont des armes de l’intelligence humaine contre les maladies, que la société ira bien mieux quand la course au profit destructrice de solidarités sera jugulée.

Il faut réinstruire le peuple et réapprendre la démocratie.

Partager l'article :

Les dernières actus

DES DÉCHETS QUI VALENT DE L’OR

Aube - environnement Un rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur la gestion du Syndicat Départemental d’Élimination des Déchets de l’Aube (SDEDA) épingle un certain nombre de dispositions économiques qu’elle qualifie même « d’inflationnistes...

LA GUERRE AUX CHOMEURS

Assurance chômage Après un mois de concertation bridée avec les organisations syndicales et patronales, le ministre du Travail, O. Dussopt a dévoilé les contours de sa très décriée réforme de l’assurance-chômage : dès février 2023,...

LE SPORT EST POLITIQUE... EN IRAN.

Le 16 septembre une jeune fille de 22 ans meurt sous les coups de la police des moeurs iranienne pour une mèche de cheveux. Elle est kurde et s'appelle Mihsa Amani. Le 29 septembre, en...

BILE VERSÉE EN BILLEVESÉES

On nous annonce la pénurie d’électricité pour cet hiver. Pôle Emploi a des « secteurs sous tension ». EDF n’a donc qu’à se raccorder survle réseau de secteurs sous tension. Merci qui ? La COP...
1 2 3 170

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram