BAROIN ÉMARGE À 632 000 €/AN

BAROIN ÉMARGE À 632 000 €/AN

23 juillet 2021
par 
Catégorie(s) :

BAROIN ÉMARGE À 632 000 €/AN

Depuis le 7 mai, la haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) met en ligne les déclarations d’intérêts des élus. L’occasion d’en savoir un peu plus sur leurs petits cumuls. C’est ainsi que nous apprenons que François Baroin émarge à 632 290 €/an soit la bagatelle de 52 690 €/mois. Outre ses indemnités de Maire (54 733 € brut en 2019) et de président de Troyes Champagne Métropole (31 169 € net en 2019) il est fait mention de ses indemnités en tant qu’avocat associé au cabinet STAS (136 946 € net en 2019), de professeur adjoint à HEC Paris (2442 € net en 2019), de sa société conseil, FB conseil (310 000 € en 2019) et de ses émoluments qu’il dégage de ses fonctions d’administrateur au sein de l’opérateur de terminaux portuaires Sea-invest Corporation SA et de ses trois filiales (97 000 € en 2019).

SES INDEMNITÉS D’ÉLU, UNE POIRE POUR LA SOIF ?…

On se rend donc compte que ses indemnités de Maire de Troyes et de président de TCM ne représentent que 13,5 % de ses revenus annuels et que ce cumul pas très moral, même s’il est légal, ne doit pas lui laisser beaucoup de temps pour s’occuper d’une ville de 62 000 habitants ainsi que d’une agglomération qui représente quand même plus de la moitié des habitants du département de l’Aube.

CECI EXPLIQUE-T-IL CELA ?…

Je n’irai pas jusqu’à dire que les réunions expéditives de TCM sont en corrélation avec ses 13,5 %. D’ailleurs la gauche, très minoritaire serait plus efficace en s’organisant au minimum en groupe politique, comme les statuts de TCM le lui permettent. Et pourtant, la façon dont F. Baroin a expédié en 45 mn les 28 dossiers pourtant importants du dernier Conseil communautaire avec un brin d’agacement quant au bout du 23ème dossier un élu (communiste) finit par lever la main, pour se voir répondre qu’on lui enverrait sa réponse par fax !! démontre pour le moins de quelque chose de malsain en baroinie.

PASSY CONNH

Partager l'article :

Les dernières actus

LES AUBOIS SE MOBILISENT POUR L’AUGMENTATION DES SALAIRES ET DES RETRAITES

Aube - Politique C’est une journée que l’exécutif va scruter de près. Premier rendez-vous national de grèves et de manifestations pour la hausse des salaires et le pouvoir d’achat, le jeudi 29 septembre a donné...

AMIANTE : LA SNCF LOURDEMENT CONDAMNÉE !

Technicentre de Romilly-sur-Seine C’est la fin d’un marathon judiciaire pour près de 70 cheminots de la SNCF, embauchés au technicentre de Romilly-sur-Seine. Mercredi 14 septembre, la cour d’appel d’Amiens a mis un terme à 5...

Mon Logis

Non content d’exaspérer bon nombre de ses locataires des quartiers Maugout et Ravel de St André Les Vergers, en laissant des logements sans entretien et sans vrai chauffage, le bailleur a refusé de recevoir Jean...

GASPILLAGE

Au moment où les Iraniennes essaient de se libérer du joug religieux avec pour chant de ralliement Bella Ciao, les Italiens ont élu une admiratrice du Duce. Et l'UE dit seulement « la répression des...
1 2 3 151

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram