UNE QUADRANGULAIRE DANS LE GRAND EST
Amandine SOLET, candidate PCF en 2ème position sur la liste conduite par Éliane Romani

UNE QUADRANGULAIRE DANS LE GRAND EST

25 juin 2021
par 

Rottner, arrivé largement en tête, ne fusionnera pas avec LaREM... Éliane Romani portera le rassemblement de la gauche et des écologistes.

C’est le record des records : avec 70,8 % d’abstention, le Grand-Est arrive en tête des régions de France où l’on a le moins voté, une situation qui, encore plus qu’ailleurs, « interpelle » les candidats. « Chacun est responsable », estime Éliane Romani, la tête d’une liste de rassemblement à gauche regroupant EELV, PS et PCF.
C’est donc moins de 30 % d’inscrits qui, dans le Grand-Est, ont placé le président sortant, Jean Rottner (LR-UDI), en situation de pouvoir l’emporter à l’issue du second tour. En deuxième position, 10 points derrière (21,12 %), le candidat du Rassemblement national, Laurent Jacobelli, ne semble pas pouvoir constituer une menace pour le président sortant. Comme dans nombre de régions, l’extrême droite enregistre un sérieux revers dans le Grand-Est, perdant 15 points par rapport au premier tour de 2015, dont le candidat d’alors, Florian Philippot (FN), concourait cette année en candidat dissident (5,19 %).

Éliane Romani arrive en troisième position avec 14,64 %

« C’est une forme de soulagement que le Rassemblement national n’apparaisse pas comme une force dominante dans le Grand-Est », reconnaît Hülliya Turan, cheffe de file PCF pour la liste de gauche autour d’Éliane Romani, qui arrive en troisième position (14,64 %), en concurrence, à gauche, avec « l’Appel inédit » d’Aurélie Filippetti (8,64 %). Les deux listes ne fusionneront pas pour le second tour. « J’ai appelé Aurélie Filippetti dès dimanche soir pour que nous engagions des discussions dans une dynamique de rassemblement, mais j’ai échoué », explique Éliane Romani, qui estime que ce sont les mêmes raisons qui ont fait capoter le rassemblement pour le premier et le second tour. Hülliya Turan regrette également ce rendez-vous manqué.
Pour le 2ème tour des élections régionales dans le Grand Est, la liste de rassemblement de la gauche et des écologistes conduite par Éliane Romani, est la liste sur laquelle repose tous les espoirs de la gauche, des écologistes et des hommes et des femmes de progrès qui souhaitent que notre région ne soit pas à nouveau livrée à la droite et à l’extrême droite.
La liste de Éliane Romani porte dans ses priorités les 10 propositions du PCF qui seront essentielles à notre région pour être à la hauteur des enjeux sociaux écologiques et démocratiques qui sont devant nous.

Pour JP Cornevin responsable de la fédération de l’Aube du PCF :

« une mobilisation massive jusqu’à dimanche soir est nécessaire afin de faire élire de nombreux conseiller-es régionaux porteurs de ces propositions novatrices et notamment dans l’Aube assurer l’élection de Amandine Solet, jeune communiste de 21 ans en 2ème position sur la liste auboise. »
Il n’y aura pas non plus de fusion entre la liste LR-UDI de Jean Rottner et celle de la candidate soutenue par LaREM, Brigitte Klinkert, qui, ayant franchi la barre fatidique des 10 % (10,77 %), en grande partie grâce à ses bons scores dans les deux départements alsaciens, se maintiendra au second tour.

C’est donc une quadrangulaire qui se profile dimanche dans le Grand-Est. « Je dis aux abstentionnistes d’aller voter pour leurs idées. Face aux candidats du statu quo qui ne veulent rien changer, on peut voter pour une politique qui intègre la justice sociale, qui soit consciente de la finitude de la planète, et qui crée des emplois non délocalisables », explique Éliane Romani.

Partager l'article :

Les dernières actus

LES AUBOIS SE MOBILISENT POUR L’AUGMENTATION DES SALAIRES ET DES RETRAITES

Aube - Politique C’est une journée que l’exécutif va scruter de près. Premier rendez-vous national de grèves et de manifestations pour la hausse des salaires et le pouvoir d’achat, le jeudi 29 septembre a donné...

AMIANTE : LA SNCF LOURDEMENT CONDAMNÉE !

Technicentre de Romilly-sur-Seine C’est la fin d’un marathon judiciaire pour près de 70 cheminots de la SNCF, embauchés au technicentre de Romilly-sur-Seine. Mercredi 14 septembre, la cour d’appel d’Amiens a mis un terme à 5...

Mon Logis

Non content d’exaspérer bon nombre de ses locataires des quartiers Maugout et Ravel de St André Les Vergers, en laissant des logements sans entretien et sans vrai chauffage, le bailleur a refusé de recevoir Jean...

GASPILLAGE

Au moment où les Iraniennes essaient de se libérer du joug religieux avec pour chant de ralliement Bella Ciao, les Italiens ont élu une admiratrice du Duce. Et l'UE dit seulement « la répression des...
1 2 3 151

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram