DÉPORTATION AUBOISE : IMPOSSIBLE OUBLI

DÉPORTATION AUBOISE : IMPOSSIBLE OUBLI

14 mai 2021
par 
Catégorie(s) :

Le « Collectif Romilly 39-45, l’impossible oubli » travaille inlassablement à faire ressurgir le passé de la Résistance et de la Déportation. C’est pourquoi la FNDIRP et l’ANACR romillons s’y sont investis. Ils ont édité un premier livre qui est presque épuisé et préparent la sortie du second.

A l’occasion de la journée du souvenir de la Déportation (dernier dimanche d’avril) La FNDIRP a souhaité qu’une stèle soit érigée dans un lieu où les élèves des écoles (collèges et lycées) puissent venir s’incliner et où les professeurs pourraient y dispenser d’utiles leçons.

Ce sont 65 noms qui devraient ainsi être inscrits sur cette stèle qui comporterait aussi les lieux de déportation : Buchenwald, Hinzert, Dachau, Ravensbrück (femmes), Rawa-Ruska ou Auschwitz-Birkenau.(1)

Beaucoup d’autres communes auboises ont eu des déportés dont le tableau sera publié prochainement. Un tableau sans doute incomplet, tant les recherches précises sont malaisées.

Actuellement, dans l’Aube, on peut acter 712 déporté.e.s de répression dont 117 né.e.s à Troyes. 77 femmes Résistantes partirent pour la plupart à Ravensbrück. 15 y moururent. Il ne reste qu’une seule déportée auboise toujours vivante, Madeleine Billat. Coups, tortures, faim, maladies, exécutions, 230 personnes y laissèrent la vie dont 15 femmes issues de la Résistance, dans ce groupe. On dénombre en outre 130 déportés raciaux (juifs), 110 PG récalcitrants enfermés à Rawa-Ruska, 40 Républicains espagnols envoyés à Mauthausen. Soit près de 1000 déportés dont il ne s’agit pas de hiérarchiser les souffrances.

La nécessité du souvenir nous semble indispensable étant donné le contexte nauséabond dans lequel renaissent les idées d’extrême-droite, répandues même dans certains films et émissions à la télé.

 

(1) « Ce sont ici des Olympiques de souffrance ». Aragon, Le Musée Grévin.

Partager l'article :

Les dernières actus

UN VERITABLE BANDITISME D’ÉTAT !

Par Patrick Le Hyaric, Directeur le l'Humanité   Pegasus, c’est le nom du logiciel de la start-up israélienne NSO Group, un puissant outil d’espionnage ciblant les smartphones. Le consortium de journalistes Forbidden Stories et Amnesty...

LEPREST ET DIMEY

Il faut signaler à la MOPO (Maison de l’Outil) Mercredi 28 juillet à 21 H 30 la venue de Jehan chantant Leprest et Dimey. La rareté, c’est qu’il sera accompagné par Lionel Suarez, un accordéoniste...

BEAU SUCCES POUR LE STAND DE LA DEPECHE DE L'AUBE

Malgré une météo incertaine et une jauge réduite due à la pandémie, le Festival en Othe a connu un beau succès le Week End dernier. En particulier notre stand de La Dépêche de l’Aube avec...

OBSCÉNITÉ

Impossible d'échapper au rire des quatre passagers du New Shepard qui sortent, inondés de bonheur, de la capsule qui leur a permis d'être trois minutes en apesanteur à 100 km de hauteur pour « observer...
1 2 3 34

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2021 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram