DÉPORTATION AUBOISE : IMPOSSIBLE OUBLI

DÉPORTATION AUBOISE : IMPOSSIBLE OUBLI

14 mai 2021
par 
Catégorie(s) :

Le « Collectif Romilly 39-45, l’impossible oubli » travaille inlassablement à faire ressurgir le passé de la Résistance et de la Déportation. C’est pourquoi la FNDIRP et l’ANACR romillons s’y sont investis. Ils ont édité un premier livre qui est presque épuisé et préparent la sortie du second.

A l’occasion de la journée du souvenir de la Déportation (dernier dimanche d’avril) La FNDIRP a souhaité qu’une stèle soit érigée dans un lieu où les élèves des écoles (collèges et lycées) puissent venir s’incliner et où les professeurs pourraient y dispenser d’utiles leçons.

Ce sont 65 noms qui devraient ainsi être inscrits sur cette stèle qui comporterait aussi les lieux de déportation : Buchenwald, Hinzert, Dachau, Ravensbrück (femmes), Rawa-Ruska ou Auschwitz-Birkenau.(1)

Beaucoup d’autres communes auboises ont eu des déportés dont le tableau sera publié prochainement. Un tableau sans doute incomplet, tant les recherches précises sont malaisées.

Actuellement, dans l’Aube, on peut acter 712 déporté.e.s de répression dont 117 né.e.s à Troyes. 77 femmes Résistantes partirent pour la plupart à Ravensbrück. 15 y moururent. Il ne reste qu’une seule déportée auboise toujours vivante, Madeleine Billat. Coups, tortures, faim, maladies, exécutions, 230 personnes y laissèrent la vie dont 15 femmes issues de la Résistance, dans ce groupe. On dénombre en outre 130 déportés raciaux (juifs), 110 PG récalcitrants enfermés à Rawa-Ruska, 40 Républicains espagnols envoyés à Mauthausen. Soit près de 1000 déportés dont il ne s’agit pas de hiérarchiser les souffrances.

La nécessité du souvenir nous semble indispensable étant donné le contexte nauséabond dans lequel renaissent les idées d’extrême-droite, répandues même dans certains films et émissions à la télé.

 

(1) « Ce sont ici des Olympiques de souffrance ». Aragon, Le Musée Grévin.

Partager l'article :

Les dernières actus

MON LOGIS EXASPÈRE SES LOCATAIRES

St André-Les-Vergers - quartier Maugout - Ravel Des femmes, beaucoup de femmes exaspérées par les conditions de logement indignes qu’elles subissent parfois depuis des années. Des témoignages poignants de locataires qui n’en peuvent plus de...

24 H SUR LE MÊME BRANCARD !

Santé - hôpitaux Madeleine Riffaud est aveugle. Mais elle voit bien mieux que beaucoup. Dans une lettre bouleversante adressée au directeur de l’AP-HP la résistante de 98 ans, atteinte d’un Covid long, décrit sa prise...

ENVOYEZ-LUI VOS FACTURES !

Des dizaines de milliers de britanniques ont dit qu’ils cesseront le 1er octobre de payer leurs factures de gaz et d’électricité. À cette date, les prix auront quasiment triplé en un an. Les compagnies brandissent...

ALLER EN TRAIN... RETOUR EN BUS !!

Inauguration de l’électrification Paris - Nogent S/Seine Ah l’électrification de la ligne 4 ! Un serpent de mer qui alimente le microcosme politique local depuis trois décennies et qui vient de voir enfin sa concrétisation...
1 2 3 148

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2022 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram