10 ANS DE CHANSONS AVEC GRAZYNA

14 mai 2021
par 
Catégorie(s) :

Les intermittents protestent et se font les dents. En répétant, en tempêtant, en chiadant car les artistes qui réussissent le tour de force de jouer avec le plus grand naturel, ont dû jeter beaucoup de mots et de notes par la fenêtre avant de sourire en public.

C’est le cas d’EST-OUEST, jolie machine à arranger les notes pour enrober l’oreille de mélodies savoureuses mais pas sirupeuses. Du pur fruit. Pas toujours, car dans la machina qui accompagne Grazyna Pawlikowski s’agitent des êtres luxuriants qui nous arrosent de jazz.  Et ça ne débande plus quand ils s’y mettent. Je les connais tous sur le bout de l’oreille, Fabien Packo, grand déplieur de biniou moderne et parturient (1) de parfaites harmonies, Thierry Descamps, le médiator généreux, souple et inventif, Aurélien Quignard qui vionolise des envolées de notes, Serge Mouraux, piédestal grave qui veille à l’assiette du groupe ou encore la voix véloce d’une clarinette, celle de   Jean-Louis Charlas. Tout cela est cuisiné aux petits oignons pour faire pleurer les yeux et rire les oreilles.

Mais pas question d’oublier la muse, celle qui domine l’Olympe du chant en ce moment dans la contrée.  Avec ses 5 dieux sur 12 (mais les meilleurs), Grazyna Pawlikowski, c’est une voix puissante, prenante, chaude, qui vous emmène où vous ne pensiez jamais aller, en Pologne, à l’opéra, chez les tziganes, chez les poètes, partout où il y a des souvenirs à réanimer.

Est-Ouest vient d’enregistrer un album de 15 titres qui se feuillette avec ravissement. Il a été conçu dans le studio d’Olivier Moyne, maître es-sons. La Covid rend tous les musicos invisibles pour le moment, mais pas inaudibles.

(1) Soyons inclusif jusqu’au bout.

Maison du Boulanger et ailleurs. On commande aussi chez Grazyna (06 69 79 99 51).

http://www.grazyna-pawlikowski.com/

 

Partager l'article :

Les dernières actus

POUR UNE RÉPUBLIQUE SOCIALE, LAÏQUE, FÉMINISTE ET DÉMOCRATIQUE

Un air de Fête de l’Huma régnait ce dimanche au coeur de Paris. Les stands des sections parisiennes installés place Stalingrad assuraient le casse-croûte, pendant que les groupes de musique faisaient monter l’ambiance. Le temps...

Emmanuel Macron

qui, après la tragédie en mer du Nord, parle d'une Europe endeuillée dans ses valeurs humanistes, de soutien inconditionnel aux familles des victimes, mais impose aux migrants, qui pour la plupart viennent de pays en...
1 2 3 62

Vous ne voulez rater aucun numéro de la Dépêche ?

Abonnez-vous, vous recevrez chaque numéro dans votre boîte aux lettres.
Je m'abonne

© 2021 - La Dépêche de l’Aube

Création : Agence MNKY

magnifiercrossmenuchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram