« Construire des écoles, c’est abattre les murs des prisons. » Jean Jaurès

Accueil > Archives > Humeurs

Humeurs

jeudi 9 mars 2006 (Date de rédaction antérieure : 14 août 2020).

- REVES D’ANAR

On ne parle plus de la maladie de la vache folle. Il faut croire que les mesures draconiennes mises en œuvre ont été efficaces : isolement des régions à risque, abattage systématique…. Avec la grippe aviaire, on a l’impression d’une reprise d’un ancien scénario : isolement, abattage… Et à chaque fois, les consommateurs réagissent par un boycott des produits. Alors forcément, ça donne des idées. Si on réagissait avec la même vigueur à chaque fois que la vie des hommes est en danger… Des gens sont empoisonnés par des rejets industriels ; l’agriculture pilotée par les banques pollue les nappes phréatiques ; la destruction de la couche d’ozone a des répercussions sur la santé ; le climat est déréglé et les responsables nient l’évidence. La question de la survie de l’humanité est posée. A côté de ces fléaux générés par une poignée de financiers à courte vue, la grippe aviaire, c’est de la roupie de sansonnet. Comment mettre fin aux méfaits du capitalisme ?

La Dépêche de l’Aube n°859

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|