« Le néolibéralisme est mort mais ils ne le savent pas. » Roland Gori

Accueil > Archives > Aube > Tout le département > Les communistes aubois ont tenu leur congrès

Les communistes aubois ont tenu leur congrès

Trente et un amendements ont été adoptés ainsi qu’une résolution sur la future direction nationale. Jean Pierre Cornevin a été réélu à l’unanimité secrétaire départemental

jeudi 11 décembre 2008 , 1041 : visites , par LDA

Avant l’ouverture du 34 ème congrès du PCF qui se déroule du 11 au 15 décembre à La Défense, les communistes aubois ont tenu leur conférence fédérale (congrès) samedi 6 décembre. Une cinquantaine de délégués des conférences de section étaient donc réunis pour plancher la journée entière sur un copieux ordre du jour.

Au menu, le débat politique sur les orientations du congrès et l’adoption (ou non) des amendements émanant des sections, le vote global du texte d’orientation, le rapport financier, les propositions de candidatures pour la direction nationale, la désignation de la délégation auboise qui se rendra au congrès puis l’élection de la nouvelle direction départementale et de son 1er responsable. Dans son rapport d’ouverture, Jean Pierre Cornevin est bien sûr revenu sur le contexte politique national et international dans lequel se tient le 34ème congrès. " ....Pour nous communistes il est très important de rappeler que le crash du système bancaire mondial, avec tous ses dégâts collatéraux dont l’addition va être présentée aux peuples, avec de terribles conséquences sociales est avant tout le produit d’un choix implacable.

Un choix cruel réclamé par les grands groupes, les actionnaires, et réalisé avec application par les gouvernements des grandes puissances financières depuis plusieurs décennies. Le choix de donner en toute circonstance la priorité au rendement financier, aux dividendes des gros actionnaires, plutôt qu’à la satisfaction des besoins des peuples du monde...... " Après le constat, le secrétaire départemental à retracé l’action des communistes aubois durant ces trois dernières années. Une action qui s’inscrit dans une : " ..volonté de dépasser ce système capitaliste qui n’est pas réformable, en étant à la fois utile au développement des luttes et à la construction d’une véritable alternative politique... ".. ".. A cela les 670 communistes aubois apportent leur pierre dans leur action quotidienne, sur leur lieu de travail, dans leur quartier ; leur commune, par l’action de leurs élus, il n’y a pas de petits actes militants. Chacun à son niveau contribue à faire avancer l’objectif qui est le notre d’une société libérée de la dictature du capitalisme financier "

Les enjeux du 34e congrès

Jean Pierre Cornevin a terminé son intervention en tentant de cerner les enjeux du 34 ème congrès. Il s’agit d’après lui de : " produire une analyse sérieuse et accessible de la crise de système qui frappe au cœur le capitalisme mondialisé et de porter un message fort dans la bataille politique et idéologique qui fait rage, sur la nature cette crise, ses conséquences prévisibles pour les peuples, les solutions à y apporter... " " ..la mise en chantier d’un projet politique, qui soit tout à la fois pleinement celui des communistes et véritablement utile aux forces progressistes, à celles et ceux qui veulent résister et ouvrir un nouveau chemin pour le changement. Un nouveau projet politique énonçant les grandes idées-forces, les grandes réformes à la fois possibles et nécessaires à notre époque et les moyens politiques de leur réalisation " De son point de vue : " le texte de base commune avance des pistes qui, pour certaines, constituent de véritables innovations pour notre parti "(..) " L’enjeu du congrès n’est il pas au fond l’apport de notre parti à la construction d’une alternative politique, en France et en Europe. Ce que vont décider les communistes à cet égard va-t-il être perçu ou non comme un élément nouveau et pertinent, comme une fenêtre qui pourrait enfin s’ouvrir sur l’espoir d’un changement possible ? Des millions de nos concitoyens sont dans cette attente. Ces ambitions doivent nous conduire également à faire le choix d’engager de profondes transformations du Parti communiste pour en faire la force politique susceptible de porter avec efficacité ce projet et ces combats.... "

Une résolution très critique sur la construction de la nouvelle direction nationale Les débats ont été matérialisés par la proposition de 43 amendements sur le texte. 31 ont été adoptés par la conférence départementale ainsi que deux vœux. Le texte global à été adopté à la majorité moins sept abstentions. D’autre part, les congressistes ont adopté à l’unanimité une résolution très critique portant sur la façon dont se construit la future direction nationale (CN).

Ils s’élèvent notamment contre la non proposition de Pierre Mathieu : " Quelle est la motivation qui conduit à priver volontairement la direction nationale de notre Parti d’une telle valeur ajoutée ? " s’interroge la conférence départementale. Avant de confirmer son souhait, la conférence fédérale : " estime amplement et politiquement justifiée la présence au sein du Comité national des deux représentants qu’elle propose à l’unanimité de ses participants, à savoir Pierre MATHIEU et Jean-Pierre CORNEVIN "

Fethi Cheikh le secrétaire de la section de Romilly qui représente la fédération dans la commission des candidatures qui se réunira encore deux fois pendant le congrès a été chargé de porter le message de la conférence au plus au niveau.

Concernant la direction de la fédération, la proposition de la commission départementale a été suivie à l’unanimité. C’est ainsi que la nouvelle direction est composée de 27 membres, 14 hommes et 13 femmes.

Jean Pierre Cornevin a été reconduit secrétaire départemental

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1003

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|