“ La survie de l’humanité sur la planète n’est pas soluble dans le capitalisme ” Serge Latouche .

Accueil > Archives > Aube > Romilly-sur-Seine > Vous avez dit : Hégémonie du parti communiste ? Réalité ou prétexte (...)

Vous avez dit : Hégémonie du parti communiste ? Réalité ou prétexte ?

vendredi 21 novembre 2008 , 1082 : visites

Sempiternelle rengaine, les communistes romillons sont sectaires, hégémoniques, malsains... en résumé tout ce qui va mal est de leur faute, je me demande même si dans la crise financière actuelle ils n’y sont pas pour quelque chose. C’est ce que j’appelle moi, être " la tête de turc " ou encore " le bouc émissaire ". Alors, si vous le voulez bien, regardons ensemble à partir de faits les plus récents.

Municipales 2008 : J.Triché construit une liste de la gauche unie " Romilly ville pour tous " à partir de 3 critères essentiels : démocratie (respect du vote des électeurs romillons) loyauté et ouverture. Sur 33 candidats, 20 n’étaient pas au Parti communiste. Où est l’hégémonie du pc ?

Dans un climat de haine, de mensonge et de mépris, cette liste arrive largement en tête au premier tour avec 40% des voix. C’est quand même pas mal, non ? Il faut aussi rappeler que J Triché avait contacté Marc Bauland du Prg (autre composante de la gauche) pour la constitution de cette liste, qu’ils se sont réunis dès septembre 2007 mais que M Bauland n’a pas donné suite à cette demande et a refusé la main tendue. Il est vrai que ce n’était pas simple pour lui. Michel Cartelet et Sarah Auzols, tout deux du Prg, négociaient avec la droite pour poursuivre leur alliance, chacun semble t-il voulant la tête de liste.

Alors où est le sectarisme ?

Au final, c’est la droite qui l’a emporté au 2ème tour avec 54% contre 46% pour la liste de J Triché. Manque le petit pourcentage de voix de gauche pour la victoire. A qui la faute ? A ceux qui restent fidèles à la gauche ou à ceux qui, depuis 1989 lorsque Michel Cartelet a fait l’alliance avec la droite, entretiennent l’ambiguïté. Combien de fois, lors de la campagne, j’ai entendu cette interrogation concernant la liste de Sarah Auzols : mais qu’est-ce qu’ils sont, de gauche ou de droite ?

Composition de l’opposition de gauche au conseil municipal : 7 élus sur 33 (pour 46% des voix) 3 pc - 2 ps - 1 mrc - 1 personnalité de la société civile.

Au regard des critères retenus concernant la gauche : démocratie, loyauté, ouverture : où est l’hégémonie du pc ? Cantonales 2008 : canton de Romilly 1 1er tour : face à 1 candidat de droite et 1candidat front national, 2 candidats de gauche.

Christian Barthélémy pc et Claude Maitrot mrc (soutenu par les verts le ps et le prg).

Résultat :
- Barthélémy : 833 voix et 19,11%
- Maitrot : 833 voix et 19,11%

Donc tous deux légitimes pour se maintenir au second tour. Dans un esprit d’ouverture et de responsabilité C Barthélémy avec l’accord du pc a décidé de se retirer en faveur de C Maitrot. Comme sectarisme on peut mieux faire non ? Où est l’hégémonie du pc ?

Au final, c’est Botella (droite) qui a été élu. Par contre, à peine les élections passées, Claude Maitrot s’active pour créer une association, et c’est son droit, de la gauche ouverte où sont exclus le pc et le chef de file de la liste " Romilly ville pour tous " J.Triché. Comprenne qui pourra !!! Certainement au nom du rassemblement de la gauche, de la loyauté et de l’ouverture !

communauté de communes

Après la démission de Chantal Dujancourt ps, pour faire court et pour passer sur les tractations suite au refus d’Henri Guérin ps d’être candidat pour des raisons de disponibilités, sur l’attitude déloyale envers Hélène Turquin, personnalité de la société civile, C Maitrot a décidé que ce siège lui revenait de droit. Au final, C. Maitrot minoritaire dans l’opposition de gauche (2 voix contre 5 pour Hélène) a été élu titulaire avec les 27 voix de droite. Où est l’hégémonie du pc ? Où est la loyauté ?

Alors que je rencontre souvent des salariés inquiets pour leur emploi, des retraités en difficultés pour se soigner, des jeunes qui n’arrivent pas à finir les fins de mois, des chômeurs en quête de travail et des Romillons interrogatifs sur leur avenir dans tous les domaines, alors qu’il faudrait se mobiliser contre les mauvais coups qui se préparent (locaux et nationaux), j’en ai ras le bol que certains, pour des ambitions personnelles ou politiciennes, nous enferment toujours dans les mêmes rengaines et entretiennent la division.

Regardons objectivement les faits et avançons. Il y a urgence

Ginette Triché

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N1000

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|