Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

Accueil > Archives > National > 34e Congrès du PCF : un débat cartes sur table et ouvert

34e Congrès du PCF : un débat cartes sur table et ouvert

jeudi 16 octobre 2008 , 797 : visites

Les communistes vont choisir, entre le texte du Conseil national et deux textes alternatifs, celui qui servira de « base commune » à la préparation du 34e Congrès.

Les 29 et 30 octobre, ceux des 134 000 adhérents du Parti communiste qui seront à jour de leur cotisation vont pouvoir voter. Ils devront choisir, entre trois textes, celui qui servira de « base commune » à la discussion de leur 34e Congrès, qui se tiendra du 11 au 14 décembre à La Défense. Il auront le choix entre le texte intitulé « Vouloir un monde nouveau, le construire au quotidien » proposé par une majorité du Conseil national et deux textes alternatifs. L’un, intitulé « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps », est notamment présenté par Henri Alleg, le député et maire de Vénissieux André Gerin, et Henri Martin. L’autre texte est intitulé « Renforcer le PCF, renouer avec le marxisme ».

Un quatrième texte sera pourtant versé au débat des communistes. Pierre Zarka, Roger Martelli, et Patrick Braouezec, le député de Saint-Denis, ont en effet déposé un texte, « Continuer l’engagement communiste. Fonder une nouvelle force politique » et recueilli les signatures nécessaires. Mais ils ne souhaitent pas voir leur texte soumis au vote des communistes. « La base commune n’en est pas une, explique Pierre Zarka. Elle ne rend pas compte des différentes opinions. C’est en retrait sur les précédents congrès. » Pierre Zarka « dénie au congrès toute validité. Présenter un texte alternatif, ce serait entrer dans une logique que nous refusons ». La commission de transparence a néanmoins souhaité que ce texte soit versé au débat. « Pour l’information des communistes, nous voulons que toutes les cartes soient sur la table », explique Hervé Bramy, président de la commission, qui regrette que les auteurs de la proposition de fonder une nouvelle force politique n’aient pas souhaité soumettre leur texte au vote.

Comme le stipulent les statuts du PCF, tous les communistes à jour de leur cotisation vont pouvoir prendre part au vote.( possibilité de ce mettre à jour au moment du vote. L’ensemble des textes vont parvenir ces jours ci au domicile des adhérents. Les sections auboises prennent des dispositions afin que chaque communistes puissent participer au scrutin, y compris par correspondance.

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N995

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|