Le respect pour la dignité humaine ne se mérite pas, il est une donnée préalable."

Tzvetan Todorov Linguiste

Accueil > Archives > Aube > Troyes > Les cheminots commémorent la libération de Troyes.

25 aout

Les cheminots commémorent la libération de Troyes.

samedi 30 août 2008 , 1166 : visites , par LDA

Une cinquantaine de personnes étaient réunies lundi 25 août en gare de Troyes afin d’honorer la mémoire des cheminots aubois mort pour la France. Dans son allocution Gilbert Couillard, retraité cheminot, Président départemental des anciens combattants de la résistance a tenu à rappeler le rôle des cheminots dans la résistance à l’occupant nazi. Il est vrai que les employés SNCF figurent parmi les corporations les plus représentées dans la résistance et qui ont payé le prix fort. Sur le plan national, environ 4500 morts dont 809 fusillés, 1200 morts en déportation sur les 2480 déportés et 2400 tués par les bombardements en service et hors service. Il y eut aussi 16000 blessés.

Gilbert Couillard a notamment précisé que : " dans notre département, comme dans toute la France dès 1943 il y a le réseau " résistance Fer " dont l’épicentre pour l’Aube était à la gare de Troyes avec les : POTRON, BAUDRY, CONIN, Gabriel THIERRY, DUVAL. Ce réseau fut créé par le général KOENING, commandant en chef des forces françaises combattantes. Ce réseau renseignait les autres réseaux sur les dates et horaires du passage de troupes et matériel allemands en déplacement, ce qui permettait les sabotages. Ces cheminots réfractaires ont gagné les maquis FTP sous les ordres de Maurice CAMUSET et de Gaston GAGNIERES. Sur les 31 cheminots, huit furent tués au combat le 20 juin 1944 à Saint-Mards-en-Othe où 27 martyrs trouvèrent la mort.

Au total dans notre département 54 cheminots payèrent de leur vie notre liberté dont 9 tués au combat, 7 morts en déportation, 3 fusillés, 10 morts au cours d’actes de sabotages et les autres au cours de bombardements. " On assisté à ce rassemblement de nombreux représentants de la CGT cheminots de Troyes actifs et retraités, notamment Marcel Renaud, Claude Beau, Michel Brun ainsi que JP Cornevin pour la fédération de l’Aube du PCF.

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N988

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|