“Ils n’ont pas senti la souffrance : ils ont créé le chaos, ils ont laissé tout rafler à ceux qui étaient les plus forts économiquement. Antonio GRAMSCI.

Accueil > Archives > Champagne Ardenne > Toute la région > Enseignement –Recherche –Education > Rentrée scolaire Pendant que le gouvernement s’en prend à l’éducation, la (...)

Rentrée scolaire Pendant que le gouvernement s’en prend à l’éducation, la région poursuit ses engagements en faveur des lycées.

samedi 30 août 2008 , 852 : visites , par LDA

Après les 11200 suppressions de postes en 2008 (223 en Champagne-Ardenne), le gouvernement annonce 13500 profs et personnels non enseignants en moins en 2009, du primaire au lycée. Pour justifier la saignée, le Premier ministre, M. Fillon, indique que " la France est en déficit ". Elle devrait donc faire des économies sur l’Education...

A cela s’ajoute le projet de réforme du lycée, du ministre de l’Education, M. Darcos qui voudrait " une marge de manœuvre plus importante pour le chef d’établissement en matière d’organisation pédagogique ". Le ministre ne cache pas son souhait d’aller vers un lycée à l’américaine. Il veut appliquer le contenu du rapport " Pochard " qui pousse à mesurer la performance des établissements.

Derrière les promesses de "liberté" et d’ "autonomie" pour les lycées, se cache l’objectif de développer à terme une logique de mise en concurrence, ce qui aboutirait à la fin de l’égalité devant la réussite.

Face à ces politiques rétrogrades, la mobilisation des lycéens et personnels pourrait reprendre dès la rentrée. Une journée nationale d’action est d’ailleurs prévue le 11 septembre dans l’Education.

De leur côté, les Conseillers régionaux communistes vont distribuer à la rentrée, une adresse aux lycéens, au personnel et aux parents d’élèves. La politique en faveur des lycées est une des grandes priorités de la majorité de gauche. Le Conseil régional construit, rénove les lycées, les centres de formation d’apprentis (CFA), et assure l’équipement (matériel, ordinateurs...). Plus de 25 % du budget de la région y est consacré. Mais tous ces efforts se heurtent à la politique de l’Etat qui supprime des postes et des filières.

Les Conseillers régionaux communistes en appellent donc à la mobilisation de toutes et tous.

Et ils rappellent que de nouvelles mesures viennent d’être prises par la région pour cette rentrée 2008. Ainsi, sur leur initiative, la majorité de gauche vient de mettre en place une aide à la restauration scolaire pour les lycéens de Champagne-Ardenne. Le prix du repas est maintenant abaissé de 0,40 € pour 10 000 à 13000 lycéens, en fonction des revenus de leur famille. Mieux, ce ne sont pas les seuls élèves boursiers qui vont profiter de ce dispositif, l’idée a été d’aller plus loin : toutes les familles qui ont droit à l’allocation de rentrée scolaire pourront y prétendre.

Pour Karine Jarry, Présidente du groupe communiste au Conseil régional, " cette modulation sociale intervient alors que les salaires n’augmentent pas et que les prix des biens de consommation s’envolent. Face à la baisse du pouvoir d’achat, la région prend ses responsabilités.

L’aide à la restauration des lycéens équivaut sur la même période à ce que payent les familles au titre des franchises médicales imposées par le gouvernement... ".

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N988

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|