“ La survie de l’humanité sur la planète n’est pas soluble dans le capitalisme ” Serge Latouche .

Accueil > Archives > Aube > Romilly-sur-Seine > Vidéo-surveillance à Romilly

Vidéo-surveillance à Romilly

Joé Triché : “c’est non !”

samedi 30 août 2008 , 1254 : visites

Joë Triché, conseiller municipal, a réagi dès l’annonce de l’installation d’un système de caméras de vidéo-surveillance à Romilly :

Tout d’abord, pour le moment, rien n’est décidé ; nous en sommes seulement au débat en commission sur ce projet. Mais pour moi, c’est clair, c’est non ! J’espère que le coût exorbitant de la mise en place d’un tel dispositif, plusieurs centaines de milliers d’euros qui s’ajouteront aux 500 000 euros annuels pour la police municipale, va faire réfléchir le maire et sa majorité. Et puis je ne suis pas certain que Romilly nécessite tout cela.

D’autre part, je constate que la municipalité, pour justifier sa politique sécuritaire à la Sarkozy, basée sur le tout-répression, exagère volontairement l’état de la situation locale. Ce n’est pas rendre service à notre ville que lui coller une image aussi négative. Le constat qu’elle établit dans ce domaine m’apparaît en complète contradiction avec celui récemment effectué par la Gendarmerie qui enregistre une baisse notoire de la délinquance. Avec un peu plus d’effectifs, je suis persuadé que son efficacité serait encore décuplée.

Plus de moyens pour la Gendarmerie

J’ajoute que la mise en place de caméras ne fera que déplacer les problèmes ; elle ne les réglera pas. Cette politique sécuritaire du tout-répression, j’y insiste, m’apparaît dangeureuse. Tout le monde va se sentir en liberté surveillée : c’est la STASI à Vuillemin qui se met en place !

Que le gouvernement donne les moyens effectifs à la Gendarmerie pour qu’elle assume dans les meilleures conditions l’ensemble de ses missions et que la ville, avec les moyens financiers dont elle dispose, privilégie la prévention en embauchant des animateurs, des éducateurs et en accordant plus de moyens à la vie associative qui joue un véritable rôle de prévention en proposant des activités saines à nos concitoyens. Telles sont mes convictions dans ce domaine”

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N988

1 Message

  • Vidéo-surveillance à Romilly 11 décembre 2009 01:40, par JOINVILLE

    Tous les malfaiteutrs sont contre la vidéo-surveillance. C’est un sujet boomerang qui risque de vous retomber sur le nez. Car celui qui craint pour sa sécurité ne va pas attendre que vous soyez au pouvoir pour vivre tranquille.

    repondre message

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|