« Cette Fête de l’Humanité autrement, c’est un acte de résistance. » Ernest Pignon-Ernest

Accueil > Archives > National > POUR FAIRE FACE AUX FORCES DU CAPITAL : UN PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS RENOVE (...)

POUR FAIRE FACE AUX FORCES DU CAPITAL : UN PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS RENOVE ET L’HUMANITE DEBOUT

vendredi 22 août 2008 , 923 : visites , par JPC

La France est en récession. Alors Sarkozy et Fillon en bons petits soldats du capitalisme financier s’apprêtent à faire payer au peuple français la boulimie de fric dont se gavent les grands de ce monde.

C’est une crise financière nous dit on, mais derrière les mots il y a les actes qui ont conduit l’économie mondiale à appauvrir les peuples en les mettant un peu plus encore en concurrence. Pendant que des enfants de par le monde meurent de faim, le blé, le riz, tout ce qui est la base de la subsistance sont désormais la proie des spéculateurs. Ici on délocalise, on casse les services publics, on remet en cause la protection sociale, là-bas on encourage le dumping fiscal, ailleurs on jette à la rue des familles entières que l’on a attirées dans le piège des prêts à risque (subprimes).

Le capitalisme est bien ce système pervers qui permet à quelques-uns uns de s’enrichir en causant le malheur du plus grand nombre.

Ce qu’ont entrepris Sarkozy et l’UMP depuis que la France est tombée entre leurs griffes tend à préserver les privilèges des plus fortunés en malmenant les conditions de vie des Français. Il y a eu d’abord le paquet fiscal essentiellement constitué de mesures favorisant les plus aisés et qui grèvera chaque année le budget de la nation de 12,5 milliards d’euros qui n’iront pas soutenir le pouvoir d’achat des catégories populaires. Il y a eu les franchises médicales, l’envolée du prix du pétrole, du gaz concomitante avec la privatisation de GDF, la poursuite de la casse des services et infrastructures publics alors qu’ils sont non seulement gages d’égalité et de justice, mais des points d’appui solides pour l’économie. Puis ils ont décrété la chasse aux chômeurs, aux étrangers, aux 35 heures etc, ils ont répandu comme une nuée l’idéologie de la droite la plus conservatrice. Et aujourd’hui au nom de la récession économique dont l’UMP est en partie responsable, le gouvernement propose de poursuivre le chemin.

Face à cela, il faut que soit proposé à notre peuple de quoi ranimer son goût pour la politique ; des idées de transformation qui se dégagent franchement du train-train conformiste hélas majoritaire actuellement à gauche ; une stratégie, un projet clair de société qui donne envie de (re)faire de la politique. C’est à mon sens les objectifs que doit se fixer à l’issue de son congrès un Parti communiste français rénové qui aura su faire les actes nécessaires pour apparaître à nouveau aux yeux de la population comme une force d’avenir.

Bien sûr pour ce combat émancipateur point de salut sans cet outil irremplaçable pour la bataille des idées qu’est le journal l’Humanité. A ce jour la survie du journal de Jaurès n’est toujours pas assurée.(voir ci-après) C’est pour les communistes, les hommes et les femmes de progrès, le premier combat qu’il nous faut mener à bien en cette rentrée.

P.-S.

L’Humanité en danger : Dans l’Aube comme dans toute la France les communistes et leurs amis se mobilisent.

En vous présentant les comptes de gestion de l’Humanité le 11 juillet P. Le Hyaric, avait alerté sur les graves difficultés économiques de notre journal. La décision avait été prise de mettre l’immeuble de l’Humanité en vente pour reconstituer les fonds propres et faire face aux échéances financières. Un bon compromis de vente a été signé en ce sens depuis plusieurs mois mais la vente qui devait avoir lieu le 16 juillet ne s’est pas faite. Ce qui aggrave encore considérablement les difficultés.

Aujourd’hui L’Humanité ne peut plus attendre sans réagir.

Il faut créer d’urgence les conditions pour disposer des moyens financiers nécessaires à son fonctionnement. Face à cette situation inattendue et alarmante une grande souscription populaire est lancée pour que l’Humanité dispose des moyens financiers dont elle a besoin cet été pour faire face à ses échéances. Ne laissons pas affaiblir ou bâillonner la voix de l’Humanité au moment où nos concitoyens ont plus que jamais besoin d’une information pluraliste. Le monde du travail, les jeunes et les retraités ont besoin d’un journal porteur des urgences sociales et démocratiques. Ne laissons pas éteindre la flamme des combats que relaient et portent l’Humanité et notre magazine l’Humanité Dimanche.

A ce jour près d’un million d’euros de dons et de prêts sont parvenus au siège du journal. L’objectif fixé par P. Le Hyaric et MG Buffet dans l’appel qu’ils ont lancé début juillet est de collecter 2 millions d’euros durant l’été. La moitié du chemin est donc fait. Les communistes aubois et leurs amis ont eux aussi commencé à répondre à cet appel, l’effort doit se poursuivre et s’amplifier. La vignette de l’Humanité un bon moyen de soutenir le journal.

Mercredi 27 août au siège de la fédération, rendez-vous d’avant fête : objectif 300 vignettes de placé.

La réussite financière de la fête 2008 sera bien entendu un élément important pour la pérennité de l’Humanité.

C’est pourquoi nous appelons les communistes qui ne l’ont pas encore fait à participer au succès de la fête en achetant leur vignette de l’Huma. Pour cela le mercredi 27 août au siège de la fédération le rendez-vous d’avant fête sera l’occasion dans une ambiance conviviale de régler ses vignettes et de découvrir en avant première le spectacle cabaret que donneront sur le stand de la fédération à la fête de l’Huma nos camarades Gérard et Monique. A ce jour 150 vignettes ont été réglées à la fédération, l’objectif est d’avoir collecté 300 vignettes au rendez-vous d’avant fête.

Merci d’avance à toutes et tous de votre engagement.

Appel aux militants(es) et sympathisants(es)

Chaque année, la fête de l’Humanité doit sont succès en grande partie au fantastique engagement des militants communistes qui s’investissent dans les stands des fédérations. Si vous souhaitez venir renforcer l’équipe de militant-es qui cette année encore assureront dans une ambiance fraternelle le fonctionnement de l’auberge champenoise, n’hésitez pas, on a besoin de vous !
- contact 03 25 73 43 40.

Bus pour la Fête de l’Huma DEPART dimanche 14 septembre : 15 € (GRATUIT POUR LES MOINS DE 20 ANS )

- Troyes 6h30 à la FD du Parti Communiste 22ter av. A. France
- Romilly/Seine 7h15 RN 19 Bibliothèque Municipale
- RESERVEZ SANS PLUS ATTENDRE A LA FEDERATION DE L’AUBE DU PCF
- Tel 03 25 73 43 40

La Dépêche de l’Aube N987

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|