“Si l’argent, vient au monde avec une tache naturelle de sang sur la joue, le capital naît dégouttant de sang et de boue des pieds à la tête.” Karl MARX

Accueil > Archives > Aube > Bar-sur-Seine > Economie – Social > Permettre aux collectivités locales de répondre aux besoins des habitants et (...)

Permettre aux collectivités locales de répondre aux besoins des habitants et de lutter vraiment contre les inégalités

mardi 7 mars 2006 , 2035 : visites , par LDA

"Les collectivités locales se heurtent à des difficultés financières d’une exceptionnelle gravité. La loi de finances 2006 accélère la spirale qui étouffe les collectivités et la démocratie locale. La réduction de la progressivité de l’impôt, l’application du "bouclier fiscal" financé par les communes, des nouveaux abattements de l’impôt sur la fortune, la réforme de la taxe professionnelle condamnent à transférer sur les ménages l’explosion de la fiscalité locale. Si à Bar-sur-Seine nous maintenons une pression fiscale directe modérée, nous transférons d’autres charges, en particulier sur les ordures ménagères et sur l’eau. C’est pourquoi les communistes au niveau national proposent notamment de taxer modestement de 0,5 % les actifs financiers, en particulier des banques et des assurances, ce qui rapporterait 25 milliards d’euros aux collectivités locales, soit 400 euros par habitant, et permettrait de baisser les impôts des ménages. Nous proposons également :
- que l’évolution de la dotation globale de fonctionnement soit égale à la croissance du produit intérieur brut (et non 50 % en 2006) ;
- que soit remboursée intégralement et immédiatement la TVA sur les investissements et sur certaines dépenses de fonctionnement ;
- que cessent les hausses injustifiées et répétitives de la cotisation employeur à la Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales ;
- que soit garanti le maintien, voire la réduction des taux d’emprunts et l’allègement des annuités. Si ces mesures étaient appliquées, cela donnerait davantage de financement aux communes qui ne seraient pas obligées de faire de la gymnastique financière pour équilibrer le budget. En conclusion, notre groupe, communistes et apparenté, votera le budget général avec réserve car nous pensons qu’il faut informer la population des conséquences de la politique nationale actuelle qui frappe les plus faibles mais qui avantage les plus riches " Concernant la gestion publique de l’eau : Nous pensons que Bar-sur-Seine doit se donner comme objectif la création d’une régie municipale dès la fin du contrat qui nous lie avec la société actuelle. Cela nécessitera un vaste débat avec la population, les consommateurs, les élus locaux et peut-être l’aide du Syndicat Départemental des Eaux de l’Aube. En définitive, par solidarité municipale nous nous abstiendrons, bien que notre conscience nous pousserait plutôt à voter contre. " Le groupe a adopté la même position concernant la redevance d’enlèvement des ordures ménagères

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N859

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|