Le respect pour la dignité humaine ne se mérite pas, il est une donnée préalable."

Tzvetan Todorov Linguiste

Accueil > Archives > Aube > Tout le département > Droit au logement > Réforme de l’accès aux HLM : La diversité et la mixité sociale en (...)

La CNL 10

Réforme de l’accès aux HLM : La diversité et la mixité sociale en danger

jeudi 10 avril 2008 , 1120 : visites

Le gouvernement projette d’abaisser les plafonds de ressources permettant l’accès aux HLM et d’augmenter les surloyers. Pour la CNL, de tels projets sont inacceptables car ils vont à l’encontre du besoin de diversité et de mixité sociale dans le parc HLM.

Pour la CNL, l’abaissement des plafonds de ressources est intolérable car il consiste à recentrer l’offre de logement social à destination des plus pauvres. Il est inadmissible qu’un grand nombre de ménages soit exclu du droit au logement social, alors que 70% d’entre eux y ont droit. Plus grave encore, un tel projet va aggraver la ghettoïsation déjà subie dans les cités HLM.

L’autre conséquence révoltante de cette réforme va être d’augmenter le nombre de ménages concernés par le surloyer. Pour les revenus moyens qui le payent déjà, la pression va être telle que les locataires qui ne pourront plus faire face au surloyer devront alors quitter leur logement. Ils se dirigeront vers les bailleurs privés, alors que, justement, leurs revenus ne leur permettent pas de louer au prix du marché.

Pour la CNL, le surloyer est donc doublement pénalisant : non seulement, il équivaut à une forme déguisée d’impôt sur le revenu, mais sa hausse conduit, au final, à un processus d’expulsion qui ne dit pas son nom. La CNL s’insurge contre la manière dont le gouvernement actuel souhaite régler la crise du logement en jouant sur les flux d’entrée et de sortie du parc HLM existant. La seule et vraie issue possible est que l’Etat investisse massivement dans la construction de logements sociaux et d’encourager la diversité et la mixité via un barème de plafonds de ressources qui aille dans ce sens

La CNL demande :

- Le gel des loyers
- L’augmentation des plafonds de ressources permettant la diversité et la mixité sociale
- La construction de 900 000 logements véritablement sociaux dans les 5 prochaines années
- Le maintien du financement du logement social par le Livret A
- La création d’un service public du logement et de l’habitat

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N968

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|