“ La survie de l’humanité sur la planète n’est pas soluble dans le capitalisme ” Serge Latouche .

Accueil > Archives > Aube > Romilly-sur-Seine > Conférence de presse de la section PCF de Romilly

Conférence de presse de la section PCF de Romilly

lundi 15 mai 2006 , 2106 : visites , par Joë Triché

La section de Romilly a convié cette semaine la presse locale à une conférence afin de faire part du point de vue des communistes concernant la situation politique et les proposition qui sont les siennes

Accompagné des membres du bureau de la section de Joë Triché, Fethi Cheikh le secrétaire de la section de Romilly a d’emblée souhaité apoporter “une vive protestation contre les individus qui viennent de profaner la plaque des fusillés apposée sur le mur du bâtiment CCAS. Ce bâtiment rappelons le, était le siège de la Gestapo où des dizaines de Romillons furent enfermés. Rien ne saurait justifier cet acte ignoble. Il est inadmissible de souiller la mémoire de ceux qui ont sacrifié leur vie pour une France Libre et Fraternelle. Les 18 Romillons qui furent fusillés à Creney et à Montgueux, illustrent le symbole de la Résistance qui unissait “ceux qui croyaient au ciel et ceux qui n’y croyaient pas” “poème de Paul Eluar”.

Devant cette offense aux morts pour blesser les vivants, la section locale du PCF exige que toute la lumière soit faite rapidement sur ces actes immondes. Fethi Cheikh est ensuite revenu sur le mouvement anti CPE ou “Après des semaines d’entêtement, le gouvernement vient de céder à l’exigence de la jeunesse, des salariés, des organisations syndicales et étudiantes. le CPE est abandonné. C’est une grande victoire populaire, elle résulte de la force exceptionnelle du mouvement engagé dans l’unité entre les lycéens, les étudiants et les salariés avec leurs organisations syndicales, avec le soutien des partis de gauche et de l’immense majorité du peuple. Romilly n’a pas été en dehors de ce mouvement qui s’est amplifié au fil des jours, la section du PCF a participé à cette mobilisation et se félicite de cette remarquable présence intergénérationnnelle.

répondre à ce qu’attendent des millions de citoyen(nes) Au coeur de toutes les logiques libérales, le CPE était l’instrument et le symbole de la volonté de précariser tout le monde du travail, de casser le code du travail et d’installer l’insécurité pour tous.

Cependant, les autres dispositions de la loi “dite” “sur l’égalité des chances” restent intactes : apprentissage à 14 ans, travail de nuit dès 15 ans, etc... Le CNE pour les entreprises de moins de 20 salariés demeure en vigueur. Le gouvernement continue d’appliquer une politique de violence sociale débridée, il privatise EDF après la SNCM, il sanctionne les chômeurs, généralise la précarité, encourage les pratiques de bas salaires, et maintenant il s’acharne contre les migrants.

Face à cela, il y a besoin d’une véritable politique alternative de gauche. Justement Fethi Cheick a rappelé les décisions des communistes prises à leur congrès qui s’est déroulé fin mars.

“Lors de notre 33ème congrès qui s’est tenu au Bourget, les communistes ont lancé un appel : battre la droite et réussir à gauche. Pour cela, dans tous les domaines, il nous revient d’être porteur de propositions alternatives, pour ouvrir des perspectives... Ce programme porte en lui la rupture claire avec les logiques libérales et surtout il contient l’audace et la cohérence nécessaires pour changer profondément et durablement la vie de nos concitoyens. Notre stratégie s’inscrit dans la continuité du souffle populaire et politique que nous avons initié et qui a abouti au résultat du 29 mai 2005 avec la victoire du Non lors du référendu. La proposition politique formulée à l’issu de notre congrès par nos décisions et l’appel de Marie George Buffet au peuple, permettent de répondre à ce qu’attendent des millions de citoyennes et citoyens. Dans la construction de cette dynamique populaire des questions se posent, c’est pour cela que nous lançons un appel à tous ceux et toutes celles qui se retrou-vent dans le débat et dans les luttes. Il faut maintenant booster la gauche. Maintenant il faut le faire. Je peux d’ores et déjà vous annoncer l’organisation d’un débat populaire, le 29 mai prochain “date anniversaire de la victoire du référendum contre le projet de constitution libérale européenne. Nous invitons les forces politiques et sociales, les militantes et les militants syndicalistes, associatives, altermondialistes, politiques acteurs des collectifs du 29 mai, des jeunes acteurs de la lutte anti CPE, les femmes et les hommes de gauche qui refusent la logique du modèle libéral, à apporter leurs contributions à la construction et d’être acteurs de la victoire de la gauche en 2007.

P.-S.

La Dépêche de l’Aube N868

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|