“ La survie de l’humanité sur la planète n’est pas soluble dans le capitalisme ” Serge Latouche .

Accueil > Archives > Aube > Romilly-sur-Seine > La mairie entre les mains de l’UMP : "Merci Michel, merci Sarah pour le (...)

Déclaration de Fethi Cheikh Secrétaire de la section de Romilly du PCF

La mairie entre les mains de l’UMP : "Merci Michel, merci Sarah pour le travail accompli " !

jeudi 20 mars 2008 , 1638 : visites , par Féthi Cheikh

Au terme de la campagne électorale, l’UMP s’est vu offrir sur un plateau d’argent les clés de la mairie. Campagne électorale ? Campagne de contrevérités, de fausses rumeurs et d’intimidations plutôt.

Le PCF s’était attaché, avec ses partenaires et la population romillonne, à engager une réflexion de fond, à élaborer des propositions concrètes et utiles, à poser les jalons d’un autre avenir pour Romilly. A aucun moment, ni M. Vuillemin, ni Mme Auzols n’ont souhaité une confrontation d’idées honnête et sérieuse permettant d’éclairer le choix des électeurs.

Mme Auzols, qui se retire sans "officiellement" donner de consignes de vote pour le second tour, tout en fulminant des diatribes anticommunistes. Allant même à l’exagération hystérique, de la part de certains de ses colistiers à tel point d’ailleurs, que le journaliste ironise sur ses propos de "guerre froide". Michel Cartelet, à l’image de Talleyrand qui a tant de fois retourné sa veste, appelant, malgré les consignes du PRG départemental dont il est président d’honneur, à voter pour l’UMP. Quel gâchis ! Quelles ententes politiciennes se cachent derrière tant de bassesse ?

Pour ma part, adhérent depuis 8 ans au PCF, j’ai constaté en son sein une volonté sincère, que je m’efforce à mon tour de transmettre, de tourner lucidement la page d’un passé révolu. Au cours de cette campagne, 48 jeunes nous ont rejoints, animés de l’ambition de construire un avenir meilleur. Le résultat de cette élection nous incite d’abord à redoubler d’efforts et travailler davantage à promouvoir un communisme du 21eme siècle moderne, ouvert sur la société et porteur de propositions pour faire échec à tous les mauvais coups de la droite. Avec M. Vuillemin à la mairie, ils ne vont pas tarder à s’abattre sur la population de notre ville.

Les militants sincères et honnêtes du Parti communiste ont été profondément choqués par la campagne haineuse dont nous avons été l’objet. D’autres nous ont témoigné leur sympathie et leurs encouragements. Ce que nous avons construit durant cette campagne ne restera pas sans lendemain.

M. Vuillemin peut compter sur le Parti communiste : il nous trouvera sur son chemin

P.-S.

Communiqué de la fédération de l’Aube du PCF

Après avoir été pendant près de 20 ans la principale source de désunion de la gauche dans le département de l’Aube, Cartelet et Auzols viennent de livrer sur un plateau Romilly à l’UMP. Après les avoir délaissés pendant toutes ces années, ils abandonnent les Romillons à la politique de Sarkozy.

Le retrait de la liste Auzols et le scandaleux appel de Cartelet à voter au 2ème tour pour l’UMP a été manigancé directement avec Vuillemin. A ce jour aucune condamnation du comportement de Cartelet et Auzols membre du PRG aubois n’a été formulée par cette organisation. Les militants communistes et PRG ont mené pourtant campagne côte à côte à Troyes, à Saint-André con-tre la droite, ont participé à la victoire du rassemblement de la gauche à La Chapelle-Saint-Luc où ils siègeront ensemble à l’exécutif de cette municipalité. Ils ont condamné avec la même fermeté le ralliement de Bret à l’UMP.

Une telle ambiguïté de la direction départementale du PRG concernant l’appel à voter UMP de deux membres de sa direction afin de faire perdre la gauche rassemblée à Romilly risque de semer le trouble dans les relations à l’intérieur de l’ensemble de la gauche départementale et de désorienter son électorat. Il serait donc irresponsable de la part du PRG aubois de ne pas prendre la mesure de la situation politique qu’ils ont contribué à créer.

La Dépêche de l’Aube N965

9 Messages

  • Analyse peu pertinente car elle fait l’économie d’une reflexion sur le 4 échecs de Monsieur Triché qui nous expliquait sur son site de campagne que la SACVIR c’était génial. A chaque fois la majorité des romillons ont dit non à triché , non au PC local.

    Son échec a une source les gens de romilly même de gauche ne veulent pas du retour du PC trichétien à Romilly.Ce qui s’st pasé en 1989 et qu’il nie l’a éliminé définitivement. Cela fait 4 fois que c’est non.

    Alors pourquoi ne pas avoir mis un ps comme à la chapelle ? Et là la gauche se retrouvait unie et l’emportait.

    Quant aux positions de fond le" controle des flux de population" proposé par la liste PC a heurté plus d’un militant de gauche.

    Encore une fois le communisme est le principal obstacle à la victoire du socialisme à Romilly comme ailleurs.

    repondre message

    • Analyse peu pertinente 23 mars 2008 12:17, par Guevaras

      Analyse peu pertinente ! Si à La Chapelle St Luc Defontaine agit comme Auzols la gauche perd également. Lorsque les communistes rassemblent la gauche et que ses partenaires jouent le jeu la victoire est au bout. Je rajoute que lorsque l’on traite les communistes comme vous les traités, vous manquez aussi de respect à leurs électeurs. Ce qui se passe a Romilly concernant les propos anti-communistes est unique en France.Ni au Havre, Nimes, Corbeil ou le rassemblement de la gauche porté par un commuiste a échoué de peu,après une primaire remporté par le PCF, ni a Dieppe ou Vierzon ou là le Maire sera communiste, de tels propos ont été rapporté. Il y a à Romilly des fanatiques anti-communistes comme nulle part. Mais ce n’est pas grave, je connais les communistes, ils vont continuer leur combat de plus belle.

      Guevaras

      repondre message

      • Rien de neuf au PC 24 mars 2008 12:43, par redflag

        Je ne crois pas qu’Olivier ressemble à Monsieur Triché ni ne possède la même biographie. C’est dommage car je pense que Romilly lui aurait ouvert les portes avec joie. Mais vous avez raison, présentez Monsieur Triché en 2013 ce sera surement le franc succés... comme d’habitude et puis tiens peut être en 2018 si sarko n’a pas rétabli la monarchie... .

        repondre message

        • Va falloir assumer 24 mars 2008 18:34, par Guevaras

          Olivier Girardin était au meeting avec Joé Triché si je ne m’abuse. Par contre ceux qui se disaient de gauche et qui sont en fait les responsables de la victoire de l’UMP a Romilly vont devoir assumer auprès des romillons. Ca va pas être facile car les dégats sociaux que vont faire les requins de l’UMP dans cette ville en souffrance vont être pénible pour les plus faibles. Remarque vous pourrez toujours dire que c’est la faute de Joé Triché.

          repondre message

      • Analyse peu pertinente 24 mars 2008 17:52, par Foxachange

        "lorsque l’on traite les communistes comme vous les traités, vous manquez aussi de respect à leurs électeurs". Marrante cette phrase qu’on pourrait transposer ainsi : "lorsque les communistes traitent l’UMP comme ils le traitent, ils manquent aussi de respect à ses électeurs" ! Faut pas seulement voir midi à sa porte !

        "Ce qui se passe a Romilly concernant les propos anti-communistes est unique en France" ... Y a aussi Montreuil ! Faut sortir un peu !

        PS je n’ai pas une sympathie particulière pour l’UMP, ni pour Guevaras d’ailleurs dont l’icône vaut mieux que la réalité ... Pensez à changer d’idole

        repondre message

  • "promouvoir un communisme du 21eme siècle" : vaste et bien vague perspective. Le communisme du 20ème siècle on sait ce que c’est : il a même quelques porte-fanion exemplaires comme Lénine, Staline, Mao, Kim Il Sung, Caucescu, Pol Pot ou Castro, tous comptables de catastrophes historiques. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, il faudrait une sacrée révolution idéologique pour en écarter la menace : cette révolution pourrait commencer par s’interroger sur le contenu à mettre dans le concept de "communisme". Pour l’instant il y a bien eu bien quelques récusations des errements passés, mais rien de neuf pour imaginer l’avenir ... alors le communisme du 21ème siècle me laisse au mieux indifférent, au pire inquiet.

    repondre message

    • Foxachange, si tu veux que ça change il faut évoluer 23 mars 2008 15:49, par Guevaras

      Foxachange, si tu veux que ça change il faut évoluer et faire marcher le cerveau que tu as dans la tête. Il y a bien longtemps que les communistes se sont interrogés sur le contenu du communisme = démocratie, droit de l’Homme, multipartisme, humanisme, laïcité, émancipation, liberté, égalité (équité) fraternité etc..Les communistes ont depuis longtemps condamnés les dictatures qui se faisaient ou qui se font encore appeler socialiste ou communiste. Il y en a en France surtout à Romilly qui refusent de l’entendre afin d’entretenir leur fond de commerce anti-communiste. Mais ne leur donnons pas plus d’importance qu’ils en ont, c’est un groupuscule qui finira par disparaître car qu’apportent-ils aux romillons... 91 villes de plus de 9000 h, 28 de plus de 30 000 h sont administré par un Maire communiste (+ 5/2001) plus d’un millions de personnes qui n’ont pas le sentiment de vivrent en dictature, bien au contraire ! Dans la plupart de ces villes il y a une pratique de démocratie participative avec une partie du budget élaboré dans les comités de quartier

      repondre message

      • De quel groupuscule parlez vous ? Par contre communisme= démocratie , droit de l’ homme fait sourire pour celui qui connait la repulsion de marx, lenine, pour ces deux symboles de la bourgeoisie. Petite info rapportée par un ami romillon : il y a au local du PCF de Romilly un très beau portrait de Lénine.

        repondre message

      • Foxachange, si tu veux que ça change il faut évoluer 24 mars 2008 17:39, par Foxachange

        Qu’il y ait de bons maires communistes, c’est vrai, comme il y en a de moins bons : d’ailleurs en son temps, Camuset avait d’incontestables qualités ... qui l’ont parfois un peu brouillé avec ses propres amis qui lui reprochaient un esprit un peu en marge de l’appareil. Le problème est moins dans les hommes que dans le système et l’idéologie qui le sous-tend. Car, que je sache, le projet du PC ne se limite pas à la gestion de villes dans le cadre des lois "bourgeoises" qu’il a pour l’essentiel rejetées. Le projet du PC était un projet de société dont l’instrument d’analyse était le marxisme-léninisme, à ma connaissance jamais récusé : et là on nage dans le flou le plus complet. Je réitère donc ma question : que signifie le concept de "communisme" aujourd’hui ? Comment le PC voit-il l’organisation de la société ? Et qu’on ne me réponde pas que le PC tend vers une société plus juste, l’objectif est généreux mais bien trop vague pour en faire un projet opérationnel.

        repondre message

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|