“Dans une société fondée sur le pouvoir de l’argent, tandis que quelques poignées de riches ne savent être que des parasites, il ne peut y avoir de liberté, réelle et véritable.”      Lénine

1 Clic une Claque
  • L EXPANSION DE LA BÊTISE
  • samedi 29 décembre 2007, par Jean Lefevre
  • Les prolétaires de tous les pays ne lisent pas l’expansion sinon ils l’auraient mis aux W.C et même à cet endroit s’en seraient repentis. Le papier est (...)

  • Lire la suite
Accueil > Archives > Des clics et des claques > Election > Il rejoint le parti de ceux qui font souffrir les gens modestes et qui (...)

M. BRET sur la liste UMP de F. BAROIN

Il rejoint le parti de ceux qui font souffrir les gens modestes et qui vident les caisses de l’Etat aux profits des plus riches.

vendredi 22 février 2008 , 3484 : visites , par JPC

Bret qui rejoint l’UMP et F. Baroin, ce n’est pas une grande surprise pour les communistes de Troyes.

Maintenant les Troyens comprendront mieux pourquoi, au Conseil municipal, il s’est rarement opposé à la politique anti sociale de F. Baroin, allant jusqu’à le féliciter publiquement d’avoir été nommé ministre alors qu’il venait à ce titre de se dire favorable à la remise en cause du droit du sol au profit du droit du sang.

Les habitants de son canton, les Auboises et les Aubois, comprendront mieux pourquoi au Conseil général, il apporte régulièrement son soutien à la majorité de droite qui applique dans notre département, une politique qui ignore cyniquement la situation sociale et économique dans laquelle se trouvent plusieurs milliers de familles auboises, notamment dans son propre canton.

En rejoignant la liste de l’UMP, Bret cautionne celui qui depuis 13 années fait supporter aux Troyens une politique qui fait la part belle aux plus aisés et impose la restriction aux familles populaires.

Bret cautionne Baroin dans son refus de mettre en place dans les écoles le quotient familial. Une mesure élémentaire de justice sociale qui en dit long sur le mépris que la droite porte aux milliers de familles qui ne peuvent plus payer un repas équilibré à leurs enfants.

Bret cautionne la fin de la gratuité des études surveillées imposées par Baroin et qui a exclu bon nombre d’enfants de l’aide aux devoirs.

En rejoignant la liste de l’UMP, Bret rejoint le parti qui a distribué près de 15 milliards d’euros aux plus riches alors que le gouvernement prétend que les caisses sont vides et refuse d’agir concrètement pour améliorer le pouvoir d’achat du plus grand nombre en augmentant les salaires, les pensions et les minima sociaux.

Bret rejoint le parti qui a fait voter les franchises médicales qui imposent un forfait annuel de 50 € par personne. Cette mesure va réduire encore le pouvoir d’achat des salariés et des plus malades.

Bret rejoint le parti qui a fait voter la suppression de 10 000 postes dans l’éducation nationale.

Le parti qui a fait voter une loi qui impose aux communes de financer les écoles privées au même titre que l’école publique qui elle, est gratuite. Une nouvelle brèche est ouverte dans la laïcité qui est un des fondements de notre République.

Le parti qui refuse de baisser les taxes sur les carburants, alors que le prix du pétrole s’envole, il laisse les compagnies pétrolières profiter de la situation et exploser leurs profits sur le dos de la population.

Bret rejoint le parti de ceux qui font souffrir les gens modestes et qui vident les caisses de l’Etat aux profits des plus riches.

Il trahit les électeurs de gauche qui l’avaient élu, il bafoue la démocratie dans un département qui compte peu d’élus de gauche face à une droite hégémonique.

Alors pour sanctionner cette trahison, pour redonner un sens à la démocratie, il faut battre Marc Bret qui sera le candidat de la droite dans le canton de Troyes 1 et élire FLORENT BALLANFAT le jeune candidat du rassemblement de toute la gauche et de tous les démocrates.

P.-S.

L’amertume et la colère sont grandes suite au ralliement de Marc Bret à la liste de l’UMP conduite par F Baroin. Dans le canton de Troyes 1 la gauche sera représentée par FLORENT BALLANFAT. Un appel pour la mobilisation en sa faveur est lancé par la gauche toute entière.

Pour le matérialiser faite circuler ce texte.

Merci de le signer et de le faire signer et de renvoyer les signatures très rapidement

La Dépêche de l’Aube N961

33 Messages

  • Pour qu’il ait eu envie de rejoindre celui la, il fallait vraiment que le précedent (le Ps) doit pas si bon que ça... Un espoir : un département enfin totalement communiste. enfin avec une gauche totalement dominée pr le PC. La machine est en route...on va liquider bientot les survivants. Merci François Hollande et merci Francois Baroin de nous aider.

    repondre message

  • Félicitation au PCF qui a fait le boulot pour que les Noyats et les Pontois puissent avoir le choix entre la gauche et la droite.C’est la démocratie qui va y gagner

    repondre message

    • C’est ça la démocratie, avoir le choix et débattre ensemble.

      repondre message

    • Quelles bassesses de la part de la liste ABEL de ne pas mettre de programme aux gens de la liste de gauche, au moins la liste de Monsieur Ménerat lui ne fait pas ça prenez exemple Et on nous donne des leçons de démocratie Quelle image veut nous donner notre maire actuel Il ne veut pas d’opposition ou quoi Quel dommage d’en arriver la Et puis si on peut appeler ça un programme c’est plus un pamphlet à notre cher maire mais certaines choses sont fausses et je pense que les noyats et noyates ne seront pas dupes

      repondre message

      • Et surtout ne pas parler de 4x4 ils vont se mettre en colère vive l’environnement un noyat

        repondre message

      • La mairie des NOES c’est terrible 25 février 2008 09:02

        Quelles bassesses de la part de la liste ABEL de ne pas mettre de programme aux gens de la liste de gauche, au moins la liste de Monsieur Ménerat lui ne fait pas ça prenez exemple Et on nous donne des leçons de démocratie Quelle image veut nous donner notre maire actuel Il ne veut pas d’opposition ou quoi Quel dommage d’en arriver la Et puis si on peut appeler ça un programme c’est plus un pamphlet à notre cher maire mais certaines choses sont fausses et je pense que les noyats et noyates ne seront pas dupes

        repondre message

        • La mairie des NOES c’est terrible 25 février 2008 09:13

          Il est beau son petit livre mais ou est son programme a Mr ABEL Il dit qu’il a remonter les finances depuis 2001 mais qui etait maire adjoint avant 2001 aux finances très bonne question Mais il est ou son programme j’en vois pas, seulement Mr ABEL dans son livre ,il a fait tout sans aide qu’on fait les autres pendant se temps la oui une sacrée équipe il fait tout ,il laisse les miettes aux autres on appelle ca comment déja oui ca vient non je ne peux le dire et les moutons suivent sans rien dire aucune contradiction c’est surement ca la démocratie oui une belle image des NOES Bravo Mr le maire un noyat qui est décu de tout ca

          repondre message

          • Eélections 2008 25 février 2008 09:34

            Les Noes Voici le titre de l’article paru dans l’Est-Eclair du mardi 19 février :

            « C’est évidemment dans un esprit de continuité que Jean-Pierre Abel présente son équipe et son projet pour un prochain mandat. Sous l’intitulé « Les Noës demain », il s’est entouré de onze femmes et douze hommes, « venus d’horizons différents, possédant des sensibilités différentes, mais dans une liste totalement apolitique » précise l’actuel maire. Dix candidats sont des conseillers municipaux sortants. Dix-huit sont actifs, et cinq sont retraités. Au plan géographique, quatorze habitent dans le quartier Montvilliers et neuf dans le « village » L’échelle des âges va de 20 à 73 ans, soit une moyenne de 48 ans. Jean-Pierre Abel se montre serein. C’est sur la vie quotidienne qu’il entend mettre l’accent avec des propositions très concrètes notamment orientées en faveur des adolescents. « Nous allons mettre en place un groupe de réflexion spécifique pour les adolescents et même leur permettre d’éditer un flash info », explique Jean-Pierre Abel, C’est aussi pour les jeunes - mais pas seulement - qu’il entend améliorer les installations sportives et développer les initiatives en matière culturelle. Ainsi suggère-t-il que la commune puisse prendre en charge le coût de plusieurs abonnements à la médiathèque de l’agglomération troyenne. Dans le même esprit, il propose d’acheter des billets pour des manifestations sportives - et pas seulement pour les matches de l’Estac - qui seraient ensuite distribués à certains jeunes. Une épicerie sociale et une maison pour les associations Côté enfance encore, mais cette fois-ci pour la petite enfance, le candidat souhaite renforcer l’équipement informatique mis à la disposition des assistantes maternelles. II annonce aussi d’importants travaux dans le groupe scolaire. « Dès 2008, nous allons refaire les deux cours d’école. Et en 2009, nous allons remplacer toutes les menuiseries et les huisseries des classes. Enfin, nous allons aussi lancer une étude afin de construire deux préaux », explique-t-il. Toujours pour les enfants, mais cette fois-ci uniquement pour les petits du cours préparatoire, il envisage de mettre en place un club « Coup de Pouce » pour aider les petits dans l’apprentissage de la lecture. Sans doute en utilisant des Contrats urbains de cohésion sociale (CUCS). Du côté des adultes, il est prévu d’installer une borne informatique avec libre accès internet dans le hall de la mairie. Un équipement en libre-service pour l’ensemble de la population, mais singulièrement pour les demandeurs d’emploi en quête d’information. Outre la création d’une maison des associations - dans un local déjà existant - Jean-Pierre Abel souhaite mettre l’accent sur l’environnement avec l’achat de véhicules plus propres, de produits recyclables ou recyclés, et avec des récupérateurs d’eau et des composteurs proposés aux habitants à un coût intéressant. Côté urbanisme, il annonce des travaux importants au sein des services techniques situés rue Lamartine, des travaux aussi dans le cimetière sur le bâtiment des sanitaires, et la modification du POS en plan local d’urbanisme. En matière sociale, le maire sortant annonce la désignation d’un ou deux élus, sans doute des conseillers municipaux délégués, afin d’aider la population pour monter les dossiers et effectuer certaines démarches. Sans oublier la création d’une épicerie sociale, notamment destinée aux aînés. Enfin, Jean-Pierre Abel en­tend mener tout ce programme sans augmenter les taux de la fis­calité. « Des taux déjà fixes de­puis neuf ans », rappelle-t-il, tout en se montrant prudent. Car la population de la commune étant passée de 3500 à 3300 habitants, les dotations d’État pourraient bien diminuer de 100 000 euros. Qu’en sera-t-il aussi de la dota­tion de solidarité de la CAT ? Af­faire à suivre. »

            repondre message

            • Eélections 2008 25 février 2008 10:09

              L’épicerie sociale etait dans le programme de 2001 du rassemblement de gauche pour les 2 préau les noyat et les noyates attendent depuis 27ans les huisseries pour l’école a mon avis il y a plus urgence pour l’école non enfin vous ne répondez pas pourquoi ne pas donner le fameu programme aux personnes qui se présentent contre vous vous avez peur qu’on vous prennent vos idées Mais quelle idées

              repondre message

        • Les NOES 2008 25 février 2008 09:38

          La liste "Les Noës Demain !" est présente, entre autre, chaque vendredi soir afin d’expliquer et de dialoguer avec les noyates et les noyats sur de grands thèmes : après un premier thème intitulé "Autour des municipales...", ce fut "Autour du programme..." Jean-Pierre Abel et son équipe ont expliqué les grandes lignes du programme du prochain mandat. Le quotidien Libération-Champagne s’en fit l’écho en relatant l’article suivant :

          « Avec la première réunion publique qui lançait sa campagne vendredi soir aux Noës, Jean-Pierre Abel a tenu un discours réaliste à la soixantaine de personnes qui étaient venues le rencontrer dans la salle Dujeancourt. Un réalisme guidé par les chiffres fournis à l’occasion du dernier recensement de 2005. En 1999, la commune comptait 3503 Noyats. Ils n’étaient plus que 3 300 habitants, six ans plus tard. La faute au vieillissement de la population. « Près de 500 personnes ont plus de 65 ans » expliquait Jean-Pierre Abel, une raison aussi à aller chercher du côté des couples des familles monoparentales. "Nous ne pourrons jamais aller beaucoup plus haut » a souligné le maire sortant en évoquant le peu de disponibilité du foncier. Mais la barre des 3 500 habitants est d’importance en terme de dotation. Selon qu’une commune soit au dessus ou en dessous de ce seuil fatidique, celle-ci peut prétendre à des dotations plus ou moins importantes. C’est le cas des Noës qui en perdant deux cents habitants voit la dotation de l’Etat diminuer de 15 000 euros. Quant à la dotation de solidarité versée à la commune par la CAT, elle va tomber de 200 000 euros à 100 000 euros. « Ce qui aura des effets induits extrêmement importants » a souligné le maire candidat en promettant toutefois que la fiscalité serait maintenue au niveau actuel « Notre programme ne comporte que des choses réalisables ».

          Nous savons ce qu’est budget, ce qu’est un programme. Nous savons ce que nous devons faire".

          Aux questions sur ce manque à gagner qu’il faut bien sûr intégrer dans le programme de campagne, Jean-Pierre Abel assure que cette perte avait prise en compte.

          Un programme d’une douzaine de pages devait être distribué dans les boîtes aux lettres d’ici quelques jours.

          « L’équipe municipale qui sera élue ne pourra pas laisser la place à l’improvisation » a précisé Jean-Pierre Abel en assurant qu’il attendait de ses conseillers qu’ils travaillent plus sur les dossiers pour dépenser moins. »

          repondre message

          • Les NOES 2008 25 février 2008 15:13

            Jean-Pierre Abel en campagne Voici le titre de l’article paru dans l’Est-Eclair du mardi 19 février :

            « C’est évidemment dans un esprit de continuité que Jean-Pierre Abel présente son équipe et son projet pour un prochain mandat. Sous l’intitulé « Les Noës demain », il s’est entouré de onze femmes et douze hommes, « venus d’horizons différents, possédant des sensibilités différentes, mais dans une liste totalement apolitique » précise l’actuel maire. Dix candidats sont des conseillers municipaux sortants. Dix-huit sont actifs, et cinq sont retraités. Au plan géographique, quatorze habitent dans le quartier Montvilliers et neuf dans le « village » L’échelle des âges va de 20 à 73 ans, soit une moyenne de 48 ans. Jean-Pierre Abel se montre serein. C’est sur la vie quotidienne qu’il entend mettre l’accent avec des propositions très concrètes notamment orientées en faveur des adolescents. « Nous allons mettre en place un groupe de réflexion spécifique pour les adolescents et même leur permettre d’éditer un flash info », explique Jean-Pierre Abel, C’est aussi pour les jeunes - mais pas seulement - qu’il entend améliorer les installations sportives et développer les initiatives en matière culturelle. Ainsi suggère-t-il que la commune puisse prendre en charge le coût de plusieurs abonnements à la médiathèque de l’agglomération troyenne. Dans le même esprit, il propose d’acheter des billets pour des manifestations sportives - et pas seulement pour les matches de l’Estac - qui seraient ensuite distribués à certains jeunes. Une épicerie sociale et une maison pour les associations Côté enfance encore, mais cette fois-ci pour la petite enfance, le candidat souhaite renforcer l’équipement informatique mis à la disposition des assistantes maternelles. II annonce aussi d’importants travaux dans le groupe scolaire. « Dès 2008, nous allons refaire les deux cours d’école. Et en 2009, nous allons remplacer toutes les menuiseries et les huisseries des classes. Enfin, nous allons aussi lancer une étude afin de construire deux préaux », explique-t-il.

            Toujours pour les enfants, mais cette fois-ci uniquement pour les petits du cours préparatoire, il envisage de mettre en place un club « Coup de Pouce » pour aider les petits dans l’apprentissage de la lecture. Sans doute en utilisant des Contrats urbains de cohésion sociale (CUCS).

            Du côté des adultes, il est prévu d’installer une borne informatique avec libre accès internet dans le hall de la mairie. Un équipement en libre-service pour l’ensemble de la population, mais singulièrement pour les demandeurs d’emploi en quête d’information. Outre la création d’une maison des associations - dans un local déjà existant - Jean-Pierre Abel souhaite mettre l’accent sur l’environnement avec l’achat de véhicules plus propres, de produits recyclables ou recyclés, et avec des récupérateurs d’eau et des composteurs proposés aux habitants à un coût intéressant.

            Côté urbanisme, il annonce des travaux importants au sein des services techniques situés rue Lamartine, des travaux aussi dans le cimetière sur le bâtiment des sanitaires, et la modification du POS en plan local d’urbanisme.

            En matière sociale, le maire sortant annonce la désignation d’un ou deux élus, sans doute des conseillers municipaux délégués, afin d’aider la population pour monter les dossiers et effectuer certaines démarches. Sans oublier la création d’une épicerie sociale, notamment destinée aux aînés. Enfin, Jean-Pierre Abel en­tend mener tout ce programme sans augmenter les taux de la fis­calité. « Des taux déjà fixes de­puis neuf ans », rappelle-t-il, tout en se montrant prudent. Car la population de la commune étant passée de 3500 à 3300 habitants, les dotations d’État pourraient bien diminuer de 100 000 euros. Qu’en sera-t-il aussi de la dota­tion de solidarité de la CAT ? Af­faire à suivre. »

            repondre message

        • La mairie des NOES c’est terrible 25 février 2008 12:01

          Arretez M.mennerat adgérer à l’UMP, il y a quelques mois et il n’a pas le soutien de m.Baroin ni du bureau politique de l’UMP !!!

          Et il a des personnes de gauche sur sa liste ... dans quelques jours on va apprendre que M.ABEL est communsite !

          Allons soyons sérieux ;-))

          Parlez nosu de votre programme dans le respect et l’échange correct svp sinon on arrete là ( le 4 x 4 et les fautes d’orthographe c’est bon ) !

          repondre message

          • La mairie des NOES c’est terrible 25 février 2008 12:09

            il faut apprendre a écrire c’est de bonne gurre

            repondre message

          • La mairie des NOES c’est terrible 25 février 2008 12:54

            Mais Mr Ménerat ne sait jamais vanter etre soutenu par Baroin vous n’avez rien d’autre a dire c’est pitoyable

            repondre message

            • La mairie des NOES c’est terrible 25 février 2008 12:57

              Et c’est repartis la petite guerre entre les anciens amis de 30 ans

              repondre message

              • La mairie des NOES c’est terrible 25 février 2008 15:02

                La liste de gauche des Noes ,ce sont des personnes pleines d’humilité et ne dénigre personnes de tout bord et je dirais qu’il ne faut pas jouer le jeux de ceux qui veulent le pouvoir a tout prix Nous voulons seulement de la démocratie dans notre commune et non le pouvoir vous nous dites qu’ils ne savent pas ce que veux dire gerer une ville mais messieurs tout s’apprend et je pense qu’il y a des gens tout a fait capable de jouer un role au Noes sur cette liste . quelqu’un qui espere une vrai démocratie au Noes et non un seul homme qui commande tout et qui prends ses conseillers pour des moutons .La preuve, ses anciens amis se sont séparer de lui c’est qu’il s’est passer quelques choses non vous croyez pas.

                repondre message

                • La mairie des NOES c’est terrible 25 février 2008 15:10

                  Un seul homme, non c’est faux, une équipe qui était MENNRAT, ABEL, HERMENT tout à était voté à l’unanimité ce n’est pas une dictaure voyons restons sérieux !

                  Allez parlez nous un peu de votre programme et notament comment allez vous financer la cantine à 1 euro c’est bien celà ?

                  Et dans le respect de tous svp.

                  repondre message

                • La mairie des NOES c’est terrible 25 février 2008 15:33

                  Si vous parliez d’économie la gauche, abel et menerat ... allez expliquez nous vos programmes !

                  repondre message

                  • La mairie des NOES c’est terrible 25 février 2008 21:54

                    Le rassemblement de gauche ne fait de surenchère pour la ville Exemple Pourquoi les autres listes mettent qu’ils vont installer des préaux et que les parents d’élèves les demande depuis plus de 20 ans Ils font de la surenchère Nous on ne le dit pas on ne veut pas que les noyats soit duper Pour l’économie notre cheval de bataille c’est de ne pas augmenter les impôts Nous n’allons pas faire de promesses qui ne seront pas tenu Je pense que la première chose est de vérifier les comptes de la ville avant de faire des choses qui ne seront pas réalisable On nous dit que les comptes sont remis a flots mais qui les a mis dans le rouge ce n’est pas la gauche depuis plus de trente ans c’est la droite et les même personnes qui étaient au pouvoir Je pense qu’on peut faire beaucoup de chose au Noes Faire des économies c’est possible avec des idées de tout le monde Par exemple le compostage qui serait gérer par la ville et non a le faire faire aux gens des noes qui va leur coûter l’achat du matériel à leur charge .le coût de recyclage des déchets vert est un coût pour la ville donc le compostage centraliser et puis distribuer au noyat pour le jardinage gratuitement ......... ceci est un grand projet qui se fera avec tous Nous voulons avoir plus de sécurité dans notre ville avec une police municipale mieux adapter et une demande que le commissariat de la chapelle soit ouvert 24h/24 La solidarité est maintenant une chose indispensable vu l’état actuel de la détresse des gens de tous ages L’épicerie sociale est une bonne chose, c’est une idée qui était demandé en 2001 par la liste de gauche Le coût de l’épicerie est infime et ne pénalisera pas les contribuables Trouvez vous normal en 2007 qu’il y a des enfant qui tombe dans les pommes a l’école a cause de la malnutrition Prendre le quotient familial pour la cantine te les personnes qui sont sous le seuil de pauvreté que les repas sont a un euros est ce trop demander et la idem ce ne sera pas au détriment des noyats Vous me parlez de la gestion de la ville c’est vrai nous sommes pas des experts mais tout s’apprend et je fais confiance aux gens censés de notre liste qui représente vraiment les noyats du banquier au rmiste Trouver vous normal que pour les sports il n’y a que 20% de noyat qui en profite Ouvrons ses portes aux personnes qui ne peuvent se le permettrent Je sais c’est utopique mais nous ne ferons pas de miracles La ville des noes est une petite ville, et les moyens sont limités Donc l’urgence ce sont La jeunesse Les personnes âgées seule L’école La sécurité Je pense que les noyats sont solidaire entre eux et nous pouvons améliorer leurs vies avec peu de chose Nous ressemblons aux noyats C’est vrai on a du mal a porter la cravate mais nous avons une envie que notre ville soit un exemple pour les autres Nous serons proches des noyats de tout horizon et nous nous verrez souvent dans les noes pour vous écouter Tout les gens de la gauche ont tous des qualités propres à eux et non sectaire et ouvertes d’esprits Nous serons toujours la pour vous écouter et si il y a besoin il y aura des référendums pour les grand projets et non l’erreur qui a été faite pour le mail Nous ne sommes pas des professionnels de la politique mais vous ne serez pas déçu de notre volonté de bien faire les choses Voila quelques idées je m’attend a des critiques mais je les lirais volontiers nous sommes ouvert a la discussion Bien a vous noyats et noyates

                    repondre message

            • La mairie des NOES c’est terrible 25 février 2008 15:07

              Pour quoi avoir pris sa carte à l’UMP quelques mois avant les élections ... ce n’est pas pitoyable de ire celà c’est un fait il faut savoir la différence.

              repondre message

  • Bret qui rejoint l’UMP et F. Baroin, ce n’est pas une grande surprise, le vrai probleme est comme d’habitude arrivé à rassembler cette gauche toujours plus dechirée, incapable de trouver des nouvelles ideés et nouvelles tétes

    repondre message

    • En fait ce n’est pas tant les nouvelles idées qui manquent que la volontée politique de mettre en oeuvre des propositions qui prennent en compte l’aspiration de la population a vivre mieux. Il y a des propositions qui dates déjà et qui n’ont jamais été appliquées parcequ’il n’y a jamais eu de majorité politique pour le faire. Concernant les nouvelles têtes là aussi, mefions nous. Bret a aussi un jour été présenté comme un jeune prometteur. Les observateurs de la politique se sont rapidement aperçu que ce n’était pas un homme de gauche, mais un opportuniste. Mais ce Florent Ballafat, je suis certains que l’on peut lui faire confiance, il ne trahira pas.

      repondre message

  • Attention : Nouveau fonctionnement du site après le 16 mars 29 février 2008 14:42, par Le webmaster

    Bonjour à tous,

    Si vous avez l’habitude de visiter notre site et de réagir aux articles, peut-être avez-vous remarqué qu’apparaissent parfois des réactions dont le contenu n’a aucun rapport avec la ligne éditoriale, à savoir la vie publique dans l’Aube vue par la fédération auboise du Parti Communiste.

    Bien entendu tous les avis sont permis ici y compris ceux de nos détracteurs dans le respect de chacun et de la démocratie.

    Après le 16 mars, et soucieux que ce nouveau choix d’organisation ne soit pas mal interpréter avec les échéances électorales proches, je vous inviterai donc après cette date à demander au site un pseudonyme en vous inscrivant et vous permettre ainsi de continuer à débattre et à échanger vos idées, différences de vue, contestations, etc... Vous devrez le valider en cliquant le lien, apparaissant dans le mail envoyer par le site.

    Merci.

    repondre message

    • Je ne sais qui est ce J.L., mais qu’importe. Je pensais les communistes démocrates et ouverts au débat. Mais la configuration de la « Dépêche de l’aube » ne le permet pas. Sachant que la « Dépêche de l’Aube » met en lien les articles d’Auboisement, ce sera pour moi, si ce lien n’est pas censuré, de faire apparaître cette « réponse » à J.L.

      Citer, c’est un peu trahir.

      Je pensais que les critiques livrées sous la rubrique « Ecoutez voir » du site « la Dépêche de l’Aube » pouvaient donner lieu à quelque droit de réponse. Peut-être existe-t-il sur celui-ci un moyen d’envoyer un message contradictoire ; je ne l’ai pas trouvé. Je pensais que le communisme pouvait être autre chose qu’un Gogo ne s’arrêtant que de façon démagogique à l’apparence des mots, à leur détournement, à leur manipulation, tirants quelques citations de leur contexte, de leur « environnement », dans le seul but de les ridiculiser et d’en détruire la portée. Je ne pensais pas qu’une tribune communiste eût pu cautionner ces procédés venus d’ailleurs. Je pensais que si J.L. avait quelques griefs à faire, c’eût été en commentaire à mon article qu’il l’eût fait, pouvant engager un vrai débat, sans se réfugier dans les colonnes de la « Dépêche de l’Aube ». Mais craignait-il quelque contamination ou quelque discrédit à venir livrer ses lignes sur un blog de « droite », ou encore mes inévitables réponses fleuves qui finissent par noyer le lecteur, sinon à le saouler...

      Ne tirez pas sur les « lampistes »

      « C’est vrai que le lampiste est une denrée nombreuse et qu’il peut, en mettant tous les lampistes dans le même sac, être désigné comme unique vecteur du réchauffement de la planète. » Quelle belle phrase ! Et je suis heureux de me voir associé ici aux écologistes (« Les verts aussi ont tendance à mettre l’accent sur le lampiste ») ; ces derniers apprécieront peut-être moins cette association avec le « Philippe Beury de blog de droite », comme le dit par ailleurs le très bucolique « Dédé Alacampagne ». Mais j’aimerai que ce cher auteur cesse de me faire dire ce que je n’ai pas dit et me montre dans ce que j’ai pu écrire où je désignais les soi-disant lampistes comme « unique vecteur du réchauffement de la planète » ? Trahison de mes propos et affirmation mensongère ?

      Pour répondre à J.L., je reprendrais une démonstration trouvée dans un site d’extrême droite : l’augmentation de la population accélère le réchauffement de la planète. Il lui faut plus de bétail pour le nourrir et chacun sait, en tous les cas « Dédé Alacampagne » doit le savoir, lui, que les bêtes ruminantes produisent une très grande quantité de GES du fait de la transformation chimique de la matière azotée par cette forme de digestion. Par extension, l’Homme, qui certes n’est pas un ruminant, produit aussi des GES par les « vents » qu’il peut générer... La solution serait de stabiliser la population mondiale à un chiffre plafond au-delà duquel son activité « naturelle » ne mettrait pas en danger l’équilibre de la planète. Je vois déjà mes détracteurs devenir tout rouge de fureur à me voir oser une telle facétie provocatrice. Mais ils l’ont bien cherché.

      Mais enfin, il est une démonstration grossière qu’il devra m’expliquer davantage : « Car ce sont les logiques libérales qui produisent la crise écologique en même temps que la crise sociale, c’est la gestion capitaliste et non l’appétit démesuré des gens [...] Le bon écologiste doit donc faire de la politique et de la politique franchement anticapitaliste. » A l’époque des premiers chocs pétroliers, je me rappelle le Parti Communiste qui appelait à la réouverture des mines de charbon dans le Nord de la France pour produire notre énergie, une énergie des plus productrices de GES, sans compter les conditions de travail des hommes qui devaient descendre... Ici, cette production énergétique gérée à l’époque dans le cadre d’une société Nationale, aurait conduit à une production moindre de GES que s’il elle avait été produite par des compagnies privées ? Cette énergie aurait-elle été plus "propre" ? A cette époque, les communistes ne s’en souciaient guères, contrairement aux écologistes. De plus « l’appétit démesuré des gens » encadré dans un système anti-capitaliste n’aurait pas les mêmes conséquences pour l’environnement ? Consommer toujours plus, dans une société anti-capitaliste serait plus écologique que dans un système libéral ? C’est à ne plus rien comprendre. Il me semblait que le communisme était « de chacun selon ses moyens, à chacun selon ses besoins »...

      Une critique facile, sortant l’article de son contexte

      On me toise souvent d’écrire des messages trop longs. C’est la raison pour laquelle j’ai livré ma réflexion sur le « Pari 320 » du programme de Philippe Beury en trois articles : le premier sur les bâtiments, le second sur les transports et le troisième sur l’éco-citoyenneté. Ne prendre en compte qu’un seul de ceux-ci, c’est vider de son sens le triptyque. Il est alors facile de me reprocher de faire porter le chapeau aux seuls « lampistes », de ridiculiser mon propos, de vouloir me donner des leçons en me montrant que j’aurai dû parler des transports et des bâtiments si l’on ne tient pas compte des deux articles qui ont précédé et qui en parlent... Monsieur J.L., ton procédé est malhonnête.

      Mais il est vrai que d’autre était tombés dans le même travers, tel « Max de B. » faisant passer avant toutes ces petites mesures au quotidien des exemples concrets : « Car pour faire - 20 % de GES, il faut isoler un bâtiment sur 4 à - 50 %, et ne pas construire de nouveaux sans détruire d’anciens ; ça, c’est dans le bâtiment. Ensuite, il y a les transports. Et je ne vois pas comment faire beaucoup moins sans réduire la place physique de la voiture. Un exemple : le long du canal, ne faire qu’une voie auto et transformer l’autre en bus-vélo... et bien sûr, faire cela pour toutes les grandes artères." L’ensemble de son commentaire semblait ignorer les deux articles précédents...

      Si je n’ai pas évoqué ici l’électrification du Paris-Bâle ou le ferroutage, c’est parce que je me suis concentré essentiellement sur le « Pari 320 » qui est un pari pour la Ville de Troyes et son agglomération. Mais si le détracteur eût été plus attentif, il se serait rendu compte qu’au cours de mes commentaires, certes trop nombreux, je ne disais pas autre chose... Je me suis exprimé en préférant au 2ème TGV sud-est, une électrification du Paris-Bâle (ne rêvons pas, nous n’aurons pas les deux alors mieux vaut le meilleur pour le désenclavement local !!!) qui lui, contrairement à un TGV, desservirait Nogent, Romilly, Vendeuvre et Bar-sur-Aube, et assurerait du Fret ; je me suis exprimé pour une ligne Nord-Sud, qui favoriserait par rail des échanges Nord-Sud...

      Enfin peut-on ridiculiser et minimiser à ce point les « petites mesures » que chacun pourrait prendre au quotidien. Lorsque j’avance que « l’économie des veilles en France représenterait l’équivalent de la production d’une centrale nucléaire de 1500 MW », affirmation reprise dans une revue scientifique, est-ce à dire que ce ne sont que des petites choses ? Quel confort perdraient tous les « lampistes » à ce geste simple plein de bon sens ?

      Ainsi, Monsieur le donneur de leçons, je t’invite à faire l’effort de lire ou relire plus attentivement ce qui a été écrit auparavant et de ne plus manipuler de la sorte mes propos : Pari 320 : utopie ou réalité ? Le cas du bâtiment. Pari 320 : utopie ou réalité ? Le cas des transports Pari 320 : Utopie ou réalité ? Faire des Troyens des « éco-citoyens »

      repondre message

      • Attention : Nouveau fonctionnement du site après le 16 mars 29 février 2008 19:26, par Le Webmaster

        Pour plus de clarté pour tous, je prends la peine de citer à nouveau la brève que vous évoquez :

        TOTO BEURY

        Dans le blog de Philippe Beury on trouve une jolie liste de conseils signés "Toto" pour le respect de l’environnement et pour faire de tous les Troyens des éco-citoyens responsables. La solution c’est, pour Toto, d’appeler les gens à faire des économies. Les verts aussi ont tendance à mettre l’accent sur le lampiste. Il est vrai que le lampiste est une denrée nombreuse et qu’il peut, en mettant tous les lampistes dans le même sac, être désigné comme unique vecteur du réchauffement de la planète. Mais, j’en suis d’accord, le lampiste de base doit faire des efforts citoyens à son niveau.

        On lui conseille donc de diminuer son confort, de consommer moins, de mettre un châle au lieu de tourner le thermostat, de faire suer son voisin en lavant son linge en heures creuses, de rouler économe ou mieux à vélo, de pisser à l’eau de pluie, de trier ses déchets, d’acheter bio et local etc..

        Quand on fait un peu de politique on sait aussi que tout ça ne suffit pas et on pointe du doigt les gros problèmes à résoudre, qui eux, économiseraient à coup sûr l’énergie. Il s’agit par ex.de l’électrification du Paris-Bâle, du ferroutage et du fret plutôt que d’aider les transports routiers dans des parcs logistiques. Il s’agit encore des transports collectifs, de la construction de logements économes en énergie, de la création d’emplois environnement. Plus globalement il s’agit de défendre le service public partout au lieu de le confier au secteur privé. Les Troyens ont pu s’en rendre compte depuis que le maire de Troyes R.Galley a confié la gestion de l’eau au privé en 1993.

        Car ce sont les logiques libérales qui produisent la crise écologique en même temps que la crise sociale, c’est la gestion capitaliste et non l’appétit démesuré des gens. Leur démesure possède d’ailleurs un frein qui est la grosseur de leur porte-monnaie.

        Le bon écologiste doit donc faire de la politique et de la politique franchement anticapitaliste.

        J. L.

        Comme vous voyez votre réaction sur ce forum est toujours là, bien visible par tous. Un peu de sérénité.

        Exprimez-vous et laissez les lecteurs se faire leur propre idée. Quant à moi je ne prends pas part sur le fond à votre débat.

        Effectivement, il n’est pas prévu de réagir aux brèves publiées sur notre site et je vois que vous y parvenez en postant vos réactions sous un autre article.

        Alors vous pouvez continuer de penser je vous cite :"

        Je pensais les communistes démocrates et ouverts au débat"

        et évitez vos pratiques suspicieuses laissant supposer l’inverse.

        Par ailleurs, je signale ce fils de discussion à J.L. pour réagisse aux propos de Toto afin qu’il y réagisse s’il le juge utile.

        repondre message

        • Faut pas chauffer TOTO, il a la plume réactive mais j’apprécis souvent ce qu’il écrit en tout cas il réfléchit. Sur auboisement il prends souvent la défense des communistes face a ceux qui tentent d’en galvauder le sens. Ici sur le site de LaDépêche il nous pique un peu. Mais tout est bien normal et nous avons tous a appendre du point de vue des autres.

          Le coco surfeur

          repondre message

Répondre à cet article

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|